Le Carnet
Tous les Sujets
A quelle fréquence s'épiler ? Découvrez nos conseils

À quelle fréquence s'épiler ?

Même si l'épilation n'est en aucun cas obligatoire et reste une norme sociale, de nombreuses personnes choisissent d'éliminer leurs poils régulièrement. La fréquence des séances d'épilation est importante car elle va jouer sur la repousse plus ou moins rapide des poils.

Combien de temps attendre entre deux séances d'épilation ?

En général, il n’y a pas de règle particulière. La réponse à cette question dépend de la zone et de la pilosité du sujet. L'épilation à la cire ou à l'épilateur électrique entraine l'arrachement du bulble. Le poil met ainsi beaucoup plus de temps à repousser que lorsqu'il est simplement coupé (au rasoir ou à la crème dépilatoire par exemple).

En général, les séances d'épilation peuvent être espacées de 3 à 4 semaines. Néanmoins, cela reste une moyenne. Certaines personnes peuvent avoir besoin de s'épiler toutes les deux semaines, tandis que d'autres vont espacer leurs séances de deux mois.

Remarque : cette fréquence n'est pas la même pour le rasage et les crèmes dépilatoires. Ces techniques coupent le poil mais ne l'arrachent pas. Cela engendre une repousse rapide, parfois même dans les 24 heures mais généralement plutôt dans les 3 jours. Dans ce cas là, les personnes se rasent tous les 2-3 jours.

A quel moment s'épiler ?

Selon les croyances générales, après la pleine lune, les follicules pileux auraient tendance à repousser moins vite. Pour cette raison, il vaut mieux faire une séance d’épilation lorsque la lune est en phase descendante. Nous tenons quand même à préciser qu'il n'existe aucune étude scientifique à ce sujet.

S'épiler peut se faire la matin, le soir ou au cours de la journée. Il n'existe pas vraiment de moment privilégié pour ce type de pratique.

Evitez juste de vous épiler pendant les règles. En effet, les facteurs hormonaux influent sur la sensibilité de la peau. Au début du cycle menstruel, elle devient sensible. Pendant ce moment d’hyperréactivité, évitez la cire et/ou l'épilateur électrique.

Par ailleurs, il convient aussi de ne pas s'épiler 12 heures avant et 12 heures après une exposition au soleil. En effet, prendre le soleil avant l'épilation augmente la sensibilité et réactivité cutanée. Il y aura donc davantage de douleurs durant l'épilation. S'exposer au soleil après l'épilation est aussi une mauvaise idée, car la peau est plus sensible qu'à son habitude et moins bien protégée des rayons UV car sans poils. L’épiderme est fragilisé et devient d'autant plus sensible et réceptif aux effets néfastes du soleil.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.