Le Carnet
Tous les Sujets
Voie WNT et hyperpigmentation.

La voie de WNT, une nouvelle piste dans l’hyperpigmentation.

Les taches hyperpigmentaires sont une affection cutanée courante chez les personnes de plus de 40 ans. Qu’elles se concentrent sur le visage, les mains ou le décolleté, elles peuvent s’avérer gênantes. Des études scientifiques ont permis d'identifier une voie de signalisation intervenant potentiellement dans le processus d'hyperpigmentation. Faisons le point dans cet article.

Sommaire
Publié le 22 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Qu'est-ce que l'hyperpigmentation ?

L’hyperpigmentation est le terme médical utilisé pour décrire un trouble de pigmentation localisé et inégal de l’épiderme résultant d'une production irrégulière de mélanine par la peau, pigment responsable de la coloration de la peau produit par les mélanocytes. Selon les causes, il existe différents types de taches brunes.

  • Le mélasma ou masque de grossesse : Suite à des fluctuations hormonales, des taches brunes réparties le plus souvent sur le front, les joues ou les lèvres font leur apparition. Elles se forment généralement durant la grossesse, ou lors de la prise d'un traitement médicamenteux qui influe sur le système hormonal.

  • Le taches de vieillesse : Ces taches brunes surviennent sur les zones les plus exposées aux rayons UV du soleil à savoir le dos des mains, le visage, le décolleté et le dos. Elles sont le résultat du photo-vieillissement de la peau.

  • L'hyperpigmentation post-inflammatoire : Ces taches surviennent suite à une inflammation.

La voie de signalisation WNT/β-caténine en lien avec l’hyperpigmentation ?

Ces dernières années, des chercheurs se sont tournés vers la voie de signalisation WNT/β-caténine pour trouver des alternatives visant à atténuer les taches d’hyperpigmentation. Cela leur a permis de trouver un lien entre la voie de signalisation WNT/β-caténine et la mélanogenèse.

La voie de signalisation WNT/β-caténine : de quoi parle t-on ?

Le facteur de transcription associé à la microphtalmie (MITF) agit comme un régulateur principal du développement, de la fonction et de la survie des mélanocytes en modulant divers gènes de différenciation et de progression du cycle cellulaire. Il intervient comme un régulateur de la synthèse de mélanine en régulant l'expression de la tyrosinase, une enzyme qui convertit la tyrosine en mélanine. La β-caténine peut interagir directement avec la protéine MITF elle-même, puis active les gènes cibles spécifiques de MITF.

Voie WNT/β-caténine et taches pigmentaires : que dit l'étude ?

Cette étude scientifique a permis de mettre en évidence le lien entre la voie de signalisation WNT/β-caténine et l'apparition de taches pigmentaires. En effet, un composé chimique la cardamome était capable d'inhiber l'accumulation de mélanine en inhibant la voie de signalisation WNT/β-caténine. Pour cela, la cardamome favorisait la dégradation de la β-caténine intracellulaire, réprimant ainsi l'expression du MITF et de la tyrosinase. La voie de signalisation WNT/β-caténine activée est ainsi responsable d'une production excessive de mélanine à l'origine de taches hyperpigmentaires. Des composés inhibiteurs de la voie de signalisation WNT/β-caténine, comme la cardamome, ouvrent la voie à de nouvelles recherches, car ils pourraient potentiellement constituer des actifs dépigmentants intéressants.

Source

  • CHO M. & al. Cardamonin suppresses melanogenesis by inhibition of WNT/β-catenin signaling. Biochemical and Biophysical Research Communications (2009).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.