Le Carnet
Tous les Sujets
Effets transpiration sur eczéma.

Transpiration et eczéma : un cocktail explosif.

L’eczéma est une maladie de la peau assez courante. Il s’agit d’une inflammation cutanée pouvant se manifester sur n’importe quelle zone du visage ou du corps. De nombreux facteurs externes sont susceptibles d'aggraver l'eczéma. La transpiration est souvent considérée comme l'un d'eux. Mais comment agit-elle sur l'eczéma ?

Sommaire
Publié le 8 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 4 min de lecture

Quel est le lien entre l’eczéma et la transpiration ?

La transpiration, ou sudation, est un phénomène physiologique naturel. Elle se caractérise par la sécrétion de sueur par les glandes sudoripares. La transpiration s’active en réponse à un besoin du corps de diminuer sa température, face à une forte chaleur, à une activité physique élevée ou une situation stressante. Pour cela, le système nerveux autonome est mobilisé et envoie des signaux provoquant la libération de sueur. Les glandes sudoripares sont réparties sur l'ensemble du corps, avec une densité plus élevée au niveau des paumes des mains, des plantes de pieds et des aisselles.

La transpiration peut être source d'irritation sur la peau, surtout au niveau des lésions eczémateuses. Elle peut en effet provoquer des brûlures ou des sensations de picotement. C'est notamment dû à l'acidité naturelle de la sueur, dont le pH se situe entre 4 et 6. De plus, elle contient du chlorure de sodium, c'est-à-dire du sel ayant un effet asséchant sur la peau. Or, la sécheresse cutanée est elle-même un facteur aggravant de l'eczéma, car une peau sèche, dont le film hydrolipidique est manquant ou presque, est naturellement moins protégée des agressions externes et des allergènes.

Enfin, la sueur favorise la colonisation de la peau par les staphylocoques, des micro-organismes s'épanouissant surtout dans les environnements humides et chauds. Or, les staphylocoques peuvent accentuer l'inflammation due à l'eczéma, aggravant alors la maladie. En cas d'infection par des staphylocoques, il est nécessaire d'aller voir un professionnel de santé. Celui-ci pourra vous donner des conseils pour éviter la propagation de l'infection et éventuellement vous prescrire des antibiotiques.

Comment limiter les effets de la sudation pour ne pas empirer l’eczéma ?

Il est impossible de stopper complètement la transpiration. Néanmoins, limiter les effets de la sudation reste possible. Pour cela, il est recommandé d'éviter autant que faire se peut les situations stressantes, non seulement sources de tracas mais aussi de transpiration. Nous vous recommandons aussi de privilégier des vêtements amples et larges en coton, surtout lors des fortes chaleurs. Les fibres synthétiques et les vêtements trop serrés sont quant à eux propices à la sudation.

Une autre source importante de transpiration est l'activité physique. Cela ne veut cependant pas dire que le sport est déconseillé aux personnes atteintes d'eczéma. Il suffit de respecter certains gestes pour que l'activité physique n'aggrave pas l'eczéma. Le premier réflexe à avoir après une séance de sport est de prendre immédiatement une douche rapide, en veillant à ne pas choisir une température d'eau trop élevée, au risque de décaper le film hydrolipidique. Après vous être doucement séché par tapotements avec une serviette moelleuse, appliquez un baume émollient sur votre corps. Cela permettra de restaurer l'hydratation de votre peau et de lui apporter une certaine protection face aux allergènes.

Sources

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai Journal of Medicine (2011).

  • BORRADORI L. & al. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.