Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Phototype et bronzage.

Toutes les peaux peuvent-elles bronzer ?

Parmi les idées les plus répandues sur les phototypes de peau, on trouve celle selon laquelle les personnes à la peau claire ne peuvent pas bronzer, tandis que les personnes à la peau noire ne peuvent pas prendre de coups de soleil. Qu'en est-il réellement ?

Sommaire
Publié le 31 janvier 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Un bronzage, quelque soit son type de peau, est-ce possible ?

Chaque personne dispose de son propre taux de mélanine, le pigment brun donnant sa nuance à la peau, ce qui explique la diversité des phototypes. De plus, on distingue deux types de mélanine, synthétisées en proportion différente selon les personnes : l'eumélanine, assez sombre et protectrice, et la phéomélanine, plus claire et moins réactive au soleil. C'est bien la quantité de mélanine qui varie d'un phototype à l'autre et pas le nombre de mélanocytes, les cellules préposées à sa synthèse. Cette différence biologique est à l'origine des disparités en terme d'efficacité de bronzage et de sensibilité à la brûlure du soleil selon les phototypes.

Toutefois, même si la couleur de la peau influence sa capacité à bronzer, tous les types de peau peuvent prendre une teinte hâlée. Cela se fera bien sûr à des degrés différents et ne nécessitera pas la même durée d'exposition. En effet, par rapport aux peaux foncées, les personnes à la peau claire synthétisent moins d'eumélanine lorsqu'elles sont exposées au soleil. Par contre, les personnes albinos ou présentant une maladie de peau spécifique sont mises à part.

Notons au passage que toutes les peaux sont susceptibles d'avoir un coup de soleil et que les dégâts causés par les UV (hyperpigmentation, vieillissement cutané, sécheresse, cancers...) se font quelque soit le phototype, bien que les peaux claires y soient naturellement plus sensibles. Il est ainsi conseillé à tous d'utiliser un soin solaire avant chaque exposition et de réitérer l'application toutes les deux heures en cas d'exposition prolongée ou en cas de baignade et de forte transpiration.

Le bronzage obtenu selon les phototypes.

Le teint obtenu après une exposition au soleil dépend ainsi en premier lieu du phototype concerné. Voici un tour d'horizon du degré de bronzage que l'on peut espérer selon sa carnation.

  • Le phototype 0.

    Ce phototype concerne les personnes albinos, c'est-à-dire atteintes d’une absence partielle ou totale de mélanine. Cette maladie génétique empêche leurs mélanocytes de synthétiser de la mélanine. La peau des personnes albinos est ainsi très claire, tandis que leurs cheveux sont blancs ou d'un blond très pâle. Quelque soit le temps ou le degré d'exposition au soleil, ces personnes ne bronzeront pas mais attraperont facilement des coups de soleil.

  • Le phototype 1.

    Le phototype 1 concerne les personnes rousses ou blondes. Ayant les yeux clairs, ces personnes se démarquent également par leurs taches de rousseur. Elles sont très sensibles aux coups de soleil et doivent prêter une grande attention à la protection de leur peau. Celle-ci peut très légèrement bronzer mais restera toujours claire.

  • Le phototype 2.

    Les personnes appartenant à cette catégorie ont les cheveux blonds à châtains et la peau claire. Elles peuvent parfois présenter quelques taches de rousseur, surtout après une forte exposition au soleil. La peau de ces personnes peut bronzer mais également rougir. Lorsqu'elles se protègent avec un soin solaire, elles ont de fortes chances d'avoir un teint légèrement à moyennement hâlé à la fin des vacances.

  • Le phototype 3.

    Il s'agit d'un phototype intermédiaire. Les personnes concernées ont les cheveux blonds à bruns et leur peau est naturellement claire à légèrement hâlée. Elles ne présentent pas de taches de rousseur. Selon la couleur de leur yeux, elles sont plus ou moins sensibles à l'accélération du vieillissement cutané sous le soleil, les yeux clairs y étant très sujets. Le rythme de bronzage ou de brûlure de la peau se fait progressivement, ce qui engendre un bronzage modéré.

  • Le phototype 4.

    Les personnes appartenant à ce groupe ont les cheveux châtains ou bruns. Leur peau est assez mate est dépourvue de taches de rousseur. Elle bronze rapidement pour obtenir un teint foncé et les coups de soleil se font rares.

  • Le phototype 5.

    Les personnes appartenant au phototype 5 ont les cheveux et les yeux foncés et leur peau est naturellement très mate. Elles bronzent assez aisément ce qui rend leur peau encore plus hâlée qu'à l'accoutumée. Elles sont peu sujettes aux coups de soleil superficiels mais leur peau n'est pas totalement protégée des effets négatifs des UV.

  • Le phototype 6.

    Ce phototype représente les personnes à la peau très mate. Leurs cheveux ainsi que leurs yeux sont noirs. Ces personnes sont également peu sensibles aux coups de soleil superficiels sans toutefois être absolument protégées des rayons UV. Elles ont déjà naturellement un hâle très développé mais peuvent encore bronzer davantage lorsqu'elles s'exposent.

Source

  • SHARMA V. & al. Skin typing: Fitzpatrick grading and others. Clinics in Dermatology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: