NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Origine et causes des poils incarnés.

Tout savoir sur l'origine des poils incarnés.

Les poils incarnés sont parfois douloureux et peuvent engendrer des infections compliquant ainsi le quotidien des personnes touchées. Mais quelles sont les origines des poils incarnés ? Éléments de réponse dans cet article.

Publié le 17 juillet 2022, par La rédaction — 5 min de lecture

Un poil incarné, c’est quoi ?

Avant d'expliquer ce qu'est un poil incarné, il est nécessaire de rappeler d'où viennent les poils. En effet, à l'exception des zones glabres (paumes de mains, plantes des pieds, paupières, face interne des doigts, etc...), tout notre corps est pourvu de follicules pileux ou follicules pilo-sébacés. La partie basse du follicule pileux est constituée du bulbe, et il comprend la matrice pilaire contenant des kératinocytes et des mélanocytes qui produisent les poils. Les poils cheminent à travers le canal pilaire et sortent au niveau de l'orifice du canal pilaire (ostium) afin de se retrouver à la surface de la peau.

Un poil incarné est un poil qui a dévié de sa trajectoire habituelle en poussant sous la peau. En effet, il n'est pas parvenu à percer l'épiderme et continue alors de pousser sous la peau, pouvant provoquer une inflammation et de petites surélévations rouges qui peuvent démanger. Parfois, le poil incarné peut s'infecter et s’accompagner de pus, devenant alors douloureux. Certains endroits sont plus touchés que d'autres par ce phénomène. Chez les hommes, ils se développent surtout sur le torse, le menton et le cou (pseudo-folliculite de la barbe), alors que chez la femme on les observe particulièrement au niveau des jambes, des aisselles et de la zone pubienne.

Poils incarnés : quels sont les facteurs de risques ?

  • Techniques de rasage ou d'épilation inadéquate.

    La première cause et la principale raison est le rasage ou l'épilation.En effet, certaines techniques d'épilation et de rasage augmentent le risque de déviation et de développer des poils incarnés, c'est le cas du rasage à double ou triple lame et de l'épilation à la racine.

    Lorsque le rasage est effectué dans le sens contraire de la pousse du poil (par exemple en remontant la jambe), surtout avec un rasoir à plusieurs lames, le poil aura plus de chance, à la repousse, à s'incarner.

    Pour l'épilation à la racine (cire ou épilateur), le poil est arraché à sa racine dans le sens contraire de sa pousse. Le poil aura aussi tendance à dévier de sa trajectoire naturelle et à l'inciter de pousser sous la peau en dehors de son ostium de sortie naturel.

  • L'état de la peau.

    Une peau sèche et épaissie aura tendance à empêcher le poil à sortir correctement.

  • La nature de la pilosité.

    Un poil frisé ou crépu (en tire-bouchon) sera plus à risque de s'incarner à cause de sa forme qu'un poil raide.

  • L'épaisseur du poil.

    Plus un poil est épais, plus il aura du mal a traverser la peau. Tout comme un poil frisé ou crépus, un poil épais est donc plus à risque de s'incarner.

  • La pression sur la peau.

    La barbe, les jambes, les aisselles ou le maillot sont les zones où le risque de poils incarnés est le plus important, car ce sont des zones soumises de façon importante à l'épilation et/ou le rasage, et aux frottements répétés par les vêtements serrés. Ainsi, cette pression importante est à l'origine d'un épaississement cutané. Or, plus la peau est épaisse, plus le risque de poil incarné est important, car le poil a du mal à sortir.

Source :

  • WONG S. Y. & al. Preparing the hair follicle canal for hair shaft emergence. Experimental Dermatology (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: