3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Eczéma ortie.

Soulager l'eczéma avec l'ortie ?

Ingrédient naturel aux multiples vertus, l’ortie est une plante originaire des zones tempérées d’Eurasie. Ses propriétés anti-inflammatoires avérées lui confèrent des bienfaits pour soulager les symptômes de certaines maladies de peau, dont l’eczéma et le psoriasis. Quelle est l'action de l'ortie sur l'eczéma ?

Sommaire
Publié le 8 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

L’eczéma, qu’est-ce que c’est ?

L’eczéma est une affection cutanée inflammatoire chronique caractérisée par des poussées. Il est considéré comme l'une des maladies de peau les plus répandues, se classant au deuxième rang derrière l'acné. L'eczéma résulte d'une interaction particulière entre génétique et environnement, et apparaît lors de l'exposition à des allergènes tels que les acariens, les poils d'animaux ou les pollens.

Lorsque l'eczéma se manifeste, il provoque des plaques rouges sur la peau, accompagnées de démangeaisons intenses, affectant souvent le visage, le dos, le cou, les mains, les pieds et les plis de flexion. Selon plusieurs études, il est estimé que 50 à 70% des enfants atteints d'eczéma ont au moins un parent qui a également été touché par cette maladie. Les personnes souffrant d'eczéma ont tendance à sécréter des quantités importantes d'immunoglobulines E, des anticorps spécifiques, en réponse aux antigènes présents dans leur environnement.

Cette atopie est causée par un dysfonctionnement de la barrière cutanée, dû à un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire, ne pouvant plus jouer son rôle protecteur. Les allergènes de l'environnement pénètrent alors plus facilement dans l'épiderme et y provoquent une réaction inflammatoire inadaptée.

Comment agit l’ortie pour lutter contre l’eczéma ?

L'ortie est une plante urticante utilisée aussi bien dans le domaine cosmétique que pharmaceutique. Son nom INCI est Urtica Dioica Leaf Extract ou Urtica Dioica Leaf Powder, selon qu'elle se présente sous une forme liquide ou solide. Notons que ces deux types d'ingrédient diffèrent par leur moyen d'obtention et leur concentration en molécules actives, l'extrait d'ortie étant plus concentré que la poudre d'ortie. Anti-inflammatoire et apaisante, l'ortie est appréciée des personnes souffrant de problèmes de peau comme l'eczéma.

  • L'ortie atténue les rougeurs et les inflammations.

    Grâce à la quercétine qu'elle renferme, l'ortie a la capacité de diminuer la réaction inflammatoire de la peau en agissant via plusieurs mécanismes. Des recherches ont notamment mis en évidence que l'ortie avait un effet inhibiteur sur la 5-lipoxygénase, une enzyme jouant un rôle-clé dans le métabolisme de l'acide arachidonique. Or, cette molécule régule à la hausse la production des cyclooxygénases COX-1 et COX-2, molécules catalysant la formation de prostaglandines. Rappelons que les prostaglandines sont les composés pro-inflammatoires responsables des rougeurs et des démangeaisons observées en cas d'eczéma.

    En outre, les scientifiques ont montré que l'ortie avait un effet inhibiteur sur le système NF-κB, impliqué dans les réponses immunitaires et inflammatoires. Des études in vitro ont aussi prouvé que cet ingrédient régulait à la baisse la libération des interleukines IL-2 et IL-1β et du facteur de nécrose tumorale TNF-α. Il s'agit de cytokines pro-inflammatoires, elles aussi impliquées dans les sensations douloureuses et les démangeaisons.

  • L'ortie réduit le stress oxydatif.

    L'ortie possède également des propriétés antioxydantes, lui venant de sa composition riche en polyphénols. Les polyphénols sont des composés dont la structure comporte des doubles liaisons. Cela leur permet de stabiliser les radicaux libres par un don d'électron. Les radicaux libres sont des espèces instables contenant un électron non apparié. S'ils ne sont pas stabilisés par des antioxydants, ils peuvent causer des dommages péroxydatifs sur les membranes cellulaires et altérer le film hydrolipidique, déjà manquant sur une peau atopique. De plus, le stress oxydatif est à l'origine d'une régulation à la hausse des cytokines pro-inflammatoires, impliquées dans la pathogenèse de l'eczéma. En réduisant le stress oxydatif, l'ortie a ainsi un effet protecteur sur la peau.

  • L'ortie favorise la cicatrisation de la peau.

    Le processus de cicatrisation est essentiel à la gestion de l'eczéma. En effet, une peau lésée laisse plus facilement passer les bactéries et les allergènes, provoquant alors davantage de réactions inflammatoires. L'extrait d'ortie a démontré son potentiel cicatrisant lors d'une étude menée sur des rats blessés. En effet, après avoir appliqué pendant dix jours à l'aide d'un pansement un gel à base d'extrait d'ortie et de vaseline, la taille moyenne des blessures des rats avait diminué de façon significativement plus importante que lors de l'utilisation de vaseline seule. Les chercheurs ont conclu que l'ortie avait permis de stimuler l'angiogenèse, c'est-à-dire la formation de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de ceux existants. Ce mécanisme est essentiel à la cicatrisation. Bien que cette étude ait été menée sur des rats, on peut supposer une action similaire chez l'Homme et des effets cicatrisants de l'extrait d'ortie en cas d'eczéma.

Sources

  • Thèse de Francine DRAGHI. L'ortie dioïque (Urtica dioica L.) : étude bibliographique (2005).

  • ARAGHI S. & al. The Healing Effect of Nettle Extract on Second Degree Burn Wounds. World journal of plastic surgery (2015).

  • BENMOUSSA A. & al. Mise en valeur du potentiel nutritionnel et thérapeutique de l’ortie dioïque (Urtica dioïca L.). Hegel (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: