Le Carnet
Tous les Sujets
Liste des substances allergènes dans les cosmétiques.

Quels sont les composants allergènes à éviter ?

Conventionnels ou d'origine naturelle, les cosmétiques peuvent posséder dans leur formulation des allergènes. Pour protéger les consommateurs, ils sont soumis à une règlementation. Découvrez combien il en existe, quels sont les obligations d'étiquetage ou encore les dosage à respecter.

Qu'est-ce-qu'un allergène en cosmétique ?

Provenant essentiellement des composés parfumants utilisés dans les produits cosmétiques (huiles essentielles, parfums...), un allergène est une substance étrangère à l'organisme susceptible d'induire une réaction exagérée du système immunitaire au contact de la peau, généralement chez une personne présentant une sensibilité particulière à l'allergie. Le caractère allergisant d'une substance provient de sa capacité à pouvoir se lier à des protéines cutanées. Or, plus la liaison est forte, plus la probabilité d'allergie augmente.

La liste des allergènes en cosmétique.

Actuellement, 26 substances allergènes ont été identifiées par le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) et inscrites officiellement à l'annexe III du Règlement Cosmétique n°1223/2009 - n°89. De ce fait, les industries cosmétiques doivent se mettre en conformité avec les exigences réglementaires et faire obligatoirement figurer sur l'emballage du produit cosmétique fini au-delà d'un certain seuil. Cette obligation est capitale afin de d'informer le consommateur qui se sait allergique à l'une ou plusieurs des substances présentes dans la liste. D'origine naturelle ou synthétique, la grande majorité de ces allergènes sont des substances parfumantes, des constituant d'huiles essentielles.

  • Isoeugénol

  • Couramine

  • Alcool cinnamique (nom INCI : Cinnamyl Alcohol)

  • Aldéhyde alpha-amylcinnamique (nom INCI : Amyl Cinnamal)

  • Alcool alpha-amylcinnamique (nom INCI : Amylcinnamyl Alcohol)

  • Alcool benzylique (nom INCI : Benzyl Alcohol)

  • Benzoate de benzyle (nom INCI : Benzyl Benzoate)

  • Cinnamate de benzyle (nom INCI : Benzyl Cinnamate)

  • Salicylate de benzyle (nom INCI : Benzyl Salicylate)

  • Hexyl cinnamal

  • Alpha-iso-méthylionone (nom INCI : Alpha-isomethylionone)

  • Alcool anisique (nom INCI : Anise Alcohol)

  • Citral

  • Cinnamal

  • Linalol

  • Géraniol

  • Farnesol

  • Hydroxycitronellal

  • Citronellol

  • Limonène

  • Méthyl 2-otynoate

  • Evernia furfuracea (nom INCI : Evernia Furfuracea Extract)

  • Evernia prunastri (nom INCI : Evernia Prunastri Extract)

Depuis le 23 août 2021 et le 1er mars 2022, respectivement, le lyral et le lilial ont été interdits dans les soins cosmétiques, en raison du grand nombre de cas d'allergie que ces substances provoquaient.

La liste des allergènes est appelée à évoluer en fonction des évaluations régulières et des avancées scientifiques. En effet, cette liste tend par exemple à s'élargir à environ 87 allergènes suite à l'avis du SCCS n°1459/11, soit 61 supplémentaires par rapport à la liste des 26 allergènes déjà établis dans la réglementation. En effet, depuis 2012, la CSSC recommande de les ajouter à la liste existante des allergènes afin de signaler leur présence aux consommateurs.

Quelle est la réglementation autour des allergènes dans les cosmétiques ?

Il existe quelques exigences concernant les 26 substances allergisantes répertoriées, que ce soit pour le dosage maximal ou pour l'étiquetage. La Commission Européenne a décidé de rendre leur mention obligatoire dans la liste des ingrédients sur l'étiquetage des soins qui en contiennent, si la concentration dépasse 0,001% dans les produits sans rinçage et 0,01% dans les produits rincés depuis le 11 mars 2005.

Afin de réduire leur risque d'allergie ou de sensibilisation, leur dosage est limité dans les formulations, défini par l'IFRA (International Fragrance Association) en fonction du type de produit et du niveau d'exposition, car plus la concentration est élevée, plus le risque allergique est grand.

Que faire en cas d'allergie ?

Lors de l'apparition d'une allergie, il s'agit avant tout d'améliorer les symptômes, à savoir les rougeurs et les démangeaisons. Pour cela, commencez par stopper toute application du ou des soins qui auraient pu être la cause de la réaction cutanée et éliminer le cosmétique à l'eau et au savon. Ensuite, en fonction du niveau de réaction et du ressenti, il existe plusieurs possibilités pour apaiser la zone concernée.

  • Si les démangeaisons restent supportables, atténuez les signes cutanés avec des soins topiques aux actions apaisantes et adoucissantes.

  • Si les démangeaisons sont très fortes, vous pouvez envisager de prendre un anti-histaminique par voie orale disponible en pharmacie.

  • Dans certains cas, selon le degré de sévérité des symptômes, une consultation médicale est à envisager.

Une fois la réaction apaisée et dans le cas où plusieurs produits sont potentiellement responsables de l'allergie, il est temps de déterminer le ou les produits responsables. Pour cela, commencez par réintroduire un par un les produits cosmétiques. Cependant, cette méthode ne permet pas d'imputer un ou des substances en particulier. Il vous permettra plus de rester vigilant quant à la composition de vos futurs soins.

Par contre, si la réaction se répète avec d'autres produits, consultez un allergologue afin de déterminer l'ingrédient en cause de votre réaction allergique en réalisant un test allergologique. Une fois la substance allergène identifiée, il suffit d'éviter les récidives, en le bannissant de vos soins.

Source :

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.