Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Huile de carthame bienfaits sur la peau

Quels sont les bienfaits de l'huile de carthame pour la peau ?

L'huile de carthame est une huile végétale extraite des graines du safran des teinturiers. Encore peu connue dans le domaine de la cosmétique, elle s'avère néanmoins pleine de promesses et pourrait bien apporter à la peau plusieurs bénéfices. Quelles sont les propriétés de l'huile de carthame en application topique ? Apprenez-en plus dans cet article.

Bienfait n°1 : L'huile de carthame hydrate et nourrit la peau.

En application topique, l'huile de carthame est surtout utilisée pour ses vertus nourrissantes et hydratantes. Riche en acide linoléique, elle renforce la barrière de la peau et favorise la cohésion des cellules de la couche cornée. Mieux organisées, ces dernières assurent une meilleure imperméabilité de la peau et réduisent les pertes en eau. De plus, l'huile de carthame contient des phytostérols, des composés possédant la capacité de capter et de retenir l’humidité. Les phytostérols soutiennent le film hydrolipidique présent à la surface de l'épiderme et garantissent l'hydratation de la peau.

L'huile de carthame peut aussi bien s'utiliser sur le visage que sur le corps et est particulièrement appréciée des personnes ayant la peau sèche ou sujette aux tiraillements. Non-comédogène lorsqu'elle est de qualité, l'huile de carthame peut également remplacer une crème de nuit, notamment en hiver lorsque la peau est soumise à de rudes températures et a besoin d'un maximum de confort et d'hydratation.

Bienfait n°2 : L'huile de carthame pourrait ralentir l'installation de rides.

On prête également à l'huile de carthame un effet tenseur, très recherché lors de la formulation de soins destinés aux peaux matures. Outre sa capacité à prévenir les ridules de déshydratation grâce à ses propriétés hydratantes, l'huile de carthame pourrait aussi agir directement sur les causes du vieillissement cutané. Des études ont montré que cette huile végétale avait un effet inhibiteur sur la collagénase et l'élastase, des enzymes respectivement responsables de la dégradation des fibres de collagène et d'élastine. Pour rappel, ces protéines de la matrice extracellulaire jouent un rôle important dans le maintien de la fermeté et de la souplesse de la peau et leur diminution progressive à partir de la vingtaine participe grandement au vieillissement cutané.

Prudence toutefois en ce qui concerne cette propriété : à l'heure actuelle, seules des études in vitro l'ont mise en évidence. Aucune étude n'a pour le moment établi que l'application topique d'huile de carthame pouvait prévenir ou atténuer les effets du temps sur la peau.

Bienfait n°3 : L'huile de carthame apaise la peau et diminue les rougeurs.

L'huile de carthame possède des propriétés anti-inflammatoires avérées. Celles-ci lui viennent à nouveau des phytostérols entrant dans sa composition. Les phytostérols peuvent inhiber l'activité des protéines NF-κB et AP-1, des facteurs de transcription pro-inflammatoires. En effet, NF-κB code pour différentes protéines de l'inflammation telles que certaines chimiokines pro-inflammatoires. AP-1 a des effets similaires et code notamment pour des cytokines, elles aussi pro-inflammatoires. Grâce à ces mécanismes, l'huile de carthame a un effet apaisant sur la peau et aide à réduire les démangeaisons et les sensations d'inconfort.

Cet extrait botanique peut également être utilisé pour contrer les rougeurs intempestives, dans le cas d'une couperose légère par exemple. Une étude s'est notamment intéressée aux effets d'une crème hydratante renfermant 1% de vitamine K pour traiter 50 patientes souffrant de rosacée. Après application de cette crème deux fois par jour pendant huit semaines, les chercheurs ont mesuré une diminution significative de l'érythème. On retrouve de la vitamine K dans l'huile de carthame ce qui peut laisser présager de son effet en cas de rosacée et sur les rougeurs.

Bienfaits n°4 : L'huile de carthame accélère la cicatrisation.

L'huile de carthame possède également des propriétés cicatrisantes intéressantes pour lutter contre les marques d'acné ou les légères coupures. En plus d'apporter à la peau une bonne hydratation, un facteur-clé pour assurer sa cicatrisation, elle agit directement sur les fibroblastes et l'épithélialisation des tissus. L'huile de carthame promeut non seulement la synthèse de collagène par les fibroblastes mais permet également de stimuler l'angiogenèse, c'est-à-dire la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

Par ailleurs, la modulation de la réponse inflammatoire induite par l'acide linoléique présent dans l'huile de carthame permet aussi de faciliter le processus de cicatrisation. Ce composé intervient également dans la synthèse de plusieurs médiateurs comme les thromboxanes et les leucotriènes, très actifs dans la synthèse dermo-épidermique et dans l'angiogenèse.

Bienfait n°5 : L'huile de carthame protège la peau du stress oxydatif.

En plus de protéger la peau en la maintenant hydratée, l'huile de carthame a une activité antioxydante lui permettant de contrer les dommages provoqués par les radicaux libres. Générés suite à une longue exposition aux rayons UV, à la pollution ou au tabac, ces molécules réactives participent à la modification de la structure des protéines, ce qui entraîne des dommages cutanés (rides, affaissement de la peau, hyperpigmentation...). Ce sont de nouveau les phytostérols qui sont à l'origine des propriétés antioxydantes de l'huile de carthame, appuyés par la vitamine E, aussi présente dans cette huile.

En plus de stabiliser les radicaux libres par un don d'électron, les phytostérols stimulent l'activité d'enzymes antioxydantes endogènes telles que la superoxyde dismutase (SOD) et la glutathion peroxydase (GPx). La SOD catalyse notamment la dismutation des anions superoxydes O2.- en oxygène O2 et en peroxyde d'hydrogène H2O2. La GPx assure quant à elle la transformation des hydroperoxydes organiques avant qu'ils n'endommagent les cellules. Ces différents effets permettent à l'huile de carthame d'aider à prévenir le vieillissement cutané.

Bienfait n°6 : L'huile de carthame aurait un effet sur les taches brunes.

Une exposition prolongée au soleil, des variations hormonales ou une inflammation prolongée de la peau sont des facteurs susceptibles de dérégler la mélanogenèse et de provoquer l'apparition de taches pigmentaires. Bien qu'inoffensive, cette hyperpigmentation a un impact sur l'homogénéité du teint et peut être source de gêne. Plusieurs études ont été menées pour trouver des actifs capables de réduire ces marques. Certaines se sont notamment intéressées à l'huile de carthame et sont arrivées à des conclusions intéressantes.

Il a ainsi été montré que l'huile de carthame avait un effet inhibiteur sur la tyrosinase de la bactérie Streptomyces bikiniensis. Cette inhibition serait même comparable à celle induite par l'arbutine, un actif anti-taches reconnu. La tyrosinase est une enzyme jouant un rôle majeur dans la mélanogenèse pour permettre la production de mélanine. Ces résultats sont encourageants quant à la capacité de l'huile de carthame à prévenir et corriger les taches brunes. Néanmoins, il convient pour le moment de rester prudent, cette étude ayant été menée in vitro sur des bactéries. Des essais avec des personnes présentant des marques d'hyperpigmentation seraient nécessaires pour conclure quant à l'effet dépigmentant de l'huile de carthame.

Sources

  • HWANG J. K. & al. Inhibitory Effects of Active Compounds Isolated from Safflower (Carthamus tinctorius L.) Seeds for Melanogenesis. Biological & Pharmaceutical Bulletin (2004).

  • MERAH O. & al. Phenol Content and Antioxidant and Antiaging Activity of Safflower Seed Oil (Carthamus Tinctorius L.). Cosmetics (2019).

  • BITRI L. & al. Antioxidant and Antimicrobial Potentials of Seed Oil from Carthamus tinctorius L. in the Management of Skin Injuries. Cellular and Molecular Mechanisms of Oxidative Stress in Wound Healing (2020).

  • ERGONUL P. G. & OZBEK Z. A. Cold pressed safflower (Carthamus tinctorius L.) seed oil. Cold Pressed Oils (2020).

  • GALAWISH AHMED A. The effectiveness of topical vitamin K cream 1% in the treatment of steroid-induces rosacea. Journal of Pharmacy and Technology (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: