Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Indice de comédogénicité huile de carthame

L'huile de carthame parmi les huiles végétales dites comédogènes ?

L’utilisation de l'huile de carthame est de plus en plus prisée en soin pour le visage. Cependant, lorsqu'on a la peau grasse ou à tendance acnéique, une question revient fréquemment avant d'intégrer une huile végétale dans sa routine de soin : est-elle comédogène ? Découvrons ensemble dans cet article si c'est le cas de l'huile de carthame.

Sommaire
Publié le 15 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Qu'est-ce qu'une huile comédogène ?

Une huile est dite comédogène lorsque son application sur la peau est susceptible d'entraîner la formation de comédons. Il s'agit d'huiles ayant une texture épaisse et grasse pouvant obstruer les pores de la peau. Le sébum ne peut alors plus s'écouler correctement et des boutons, points noirs ou points blancs peuvent apparaître. Les personnes ayant une peau à tendance acnéique sont particulièrement sensibles aux ingrédients comédogènes dont l'application topique risque d'aggraver leur problème de peau.

La comédogénicité d'une huile végétale est évaluée sur une échelle de 0 à 5. Un indice de 0 signifie que l'ingrédient est non-comédogène et une note de 5 indique un effet hautement comédogène. Cette classification a été mise en place en 1983 par le Dr. MORRIS et son équipe à partir d'études sur des oreilles de lapins. L'aspect des follicules, la présence d'hyperkératose et la manifestation d'une inflammation après utilisation ont notamment été observés. Le principe de comédogène a par la suite été réévalué afin de s'adapter davantage à la peau humaine. Plusieurs critères sont aujourd'hui pris en compte :

  • La sensibilité à l’oxydation de l'huile : un fort taux d'acides gras insaturés dans la composition d'une huile végétale tend à la rendre fragile à l'oxydation. Au contraire, une concentration importante en antioxydants a un effet protecteur. La sensibilité à l'oxydation d'une huile végétale peut directement être corrélée à son indice de comédogénicité, les ingrédients fragiles étant davantage comédogènes.

  • La texture et l'épaisseur de l'huile : une huile végétale pénétrant rapidement et facilement dans l'épiderme a généralement un indice de comédogénicité faible. Ces huiles possédant une forte affinité avec la peau sont qualifiées de sèches et sont principalement composées d'omégas-3 et d'omégas-6. Les huiles grasses, plus comédogènes, renferment quant à elles plutôt des omégas-9.

  • Le procédé d'extraction de l'huile : une huile issue d’un mode d’extraction par pression à froid est bien souvent moins comédogène qu'une huile extraite avec un solvant. En effet, contrairement aux autres modes d'extraction, la pression à froid ne nécessite ni traitement chimique ni exposition à une forte température, ce qui préserve les actifs de l'huile et prévient leur oxydation.

À retenir : Une huile ayant un indice de 0 ou 1 est recommandée aux personnes ayant une peau grasse ou à imperfections. Pour les peaux normales à mixtes, il est possible d'utiliser une huile ayant un indice compris entre 0 et 3. Enfin, les peaux sèches sont exemptes de restriction et peuvent utiliser toutes les huiles végétales.

Huile de carthame : comédogène ou non ?

L'huile de carthame est une huile végétale extraite des graines du safran des teinturiers. Elle possède une jolie couleur orangée et dégage un subtil parfum de noisette. L'huile de carthame est une huile plutôt légère, ayant un toucher sec et un indice de comédogénicité de 1. Elle convient donc à toutes les typologies de peau, y compris aux personnes sujettes aux imperfections. L'huile de carthame possède de nombreux bienfaits pour la peau et est notamment réputée pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes et cicatrisantes. Elle peut être utilisée au niveau du visage pour renforcer le film hydrolipidique, protéger la peau et prévenir le vieillissement cutané, sans craindre l'apparition d'imperfections.

Notons toutefois que, comme mentionné plus haut, la comédogénicité d'un ingrédient dépend aussi de sa qualité. Ainsi, nous vous recommandons de vérifier que l'huile de carthame que vous souhaitez utiliser a été obtenue par pression à froid et de la conserver à l'abri de la lumière dans un flacon fermé hermétiquement. Par ailleurs, le principe de comédogénicité n'est pas une science exacte et un ingrédient comédogène pour une personne ne le sera pas forcément pour une autre.

Sources

  • STAVRIANEAS N. G. & al. Comedogenicity of cosmetics: a review. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology (1996).

  • DINARDO J. & al. A re-evaluation of the comedogenicity concept. Journal of the American Academy of Dermatology (2006).

  • ERGONUL P. G. & OZBEK Z. A. Cold pressed safflower (Carthamus tinctorius L.) seed oil. Cold Pressed Oils (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: