Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Piqûre d’insecte : comment la reconnaître ?

Piqûre d’insecte : comment la reconnaître ?

Moustique, guêpe, taon, tique, araignée… Autant d'insectes qui peuvent nous piquer ou nous mordre. Cela cause alors quelques désagréments cutanés le plus souvent d'ordre bénins. Néanmoins, les piqûres et morsures d'insectes peuvent parfois être plus graves et provoquer une réaction allergique et/ou des maladies. Alors, comment reconnaître une piqûre d'insecte et jauger ainsi de son innocuité ?

Publié le 19 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 6 min de lecture

Pourquoi se fait-on piquer ?

Avec la chaleur de l’été, les insectes se font nombreux. La majorité de ces derniers piquent ou mordent pour se protéger ou protéger leur territoire. Généralement, cette situation survient lorsqu'on s'approche trop près d'eux et/ou que l'on fait des mouvements brusques. Ils perçoivent alors un danger et se défendent en piquant.

Par ailleurs, certains insectes comme les moustiques et les tiques piquent pour se nourrir. Par exemple, chez les moustiques, uniquement les femelles piquent pour se sustenter en sang humain afin de se reproduire.

Certaines piqures sont tout à fait indolores (celles des moustiques par exemple) tandis que d'autres peuvent être douloureuses. Généralement, il survient en suivant une réaction allergique au venin déposé par le labre (la bouche de l'insecte) ou son dard.

La grande majorité des piqures sont bénines et l'inconfort qu'elles engendrent est mineur. Néanmoins, en cas d'allergie au venin d'un insecte et de l'endroit de la piqûre en question, certaines piqûres peuvent être gaves voire même mortelles.

Quelle piqûre/morsure correspond à quel insecte ?

Sur la peau, la forme que prend une morsure/piqûre d'insecte dépend du type de parasite.

  • Les piqûres d’abeille et de guêpes sont le plus souvent douloureuses. Elles laissent apparaître une plaie perforante ou une lacération de la peau, en raison du venin qui provoque une réaction toxique locale à l’endroit de la piqûre. La zone est boursouflée, une point noir est souvent visible, il correspond au dard de l'insecte. Il convient de désinfectée la zone avec une solution antiseptique. Si le dard est encore présent dans la peau, il faut le retirer délicatement sans appuyer sur la poche à venin en grattant avec le dos d'un couteau ou d'un autre objet tranchant. La pince à épiler est déconseillée car elle peut presser le sac à venin et augmenter alors la quantité de venin libérée dans la plaie.

  • Les piqûres de moustiques ne sont généralement pas douloureuses mais elles démangent beaucoup. Elles prennent la forme de petites bosses rondes et gonflées et apparaissent peu de temps la piqûre. Les deux espèces qui piquent le plus sont le moustique tigre et le moustique commun. Le moustique tigre est plus dangereux que le moustique commun car il peut véhiculer des virus comme ceux du chikungunya, de la dengue et du zika. 

  • Les taons sont aussi des insectes diptères qui peuvent mordre et engendrer une sensation de brûlure intense. La morsure s'accompagne d'un gros bouton rouge, généralement plus étendu qu'une piqure de moustique. Parfois, on observe un gonflement autour de la zone de la morsure voire même une ecchymose.

  • Les morsures de tiques sont reconnaissables car elles forment des points noirs inhabituels sur la peau. Ces derniers correspondent en fait aux corps des tiques, leurs têtes étant enfoncées sous la peau pour mieux aspirer le sang. Leurs morsures peuvent transmettre différentes maladies, dont la maladie de Lyme, liée à une infection par la bactérie Borrelia.  Après une sortie dans la nature, il faut donc bien penser à observer son corps et sa peau pour déceler la moindre tique, et la retirer en entier, sans oublier la tête.

  • La morsure d'araignée provoque le plus souvent des rougeurs, des démangeaisons et des gonflements. Parfois, on observe deux petits trous rouges au centre de la lésion, qui sont les marques des crochets de l'araignée.

A quel moment faut-il s'inquiéter et consulter ?

La plupart des piqûres et morsures d’insectes sont bénignes. Néanmoins, si la rougeur s'étend de plus en plus et devient très douloureuse, il faut consulter son médecin ou son pharmacien au plus vite. Il convient de ne surtout pas gratter en excès la zone piquée pour ne pas engendrer une infection.

Si jamais la piqûre a lieu dans la gorge ou sur la langue, il faut tout de suite appeler les secours ou se rendre aux urgences, car cela peut entraver la respiration.

Par ailleurs, si des symptômes comme des frissons, sueurs, chute de la pression artérielle, malaise, vomissement apparaissent, contactez tout de suite les secours.

Certaines personnes sont allergiques au venin de guêpes ou d’abeilles. Leurs piqûres peuvent provoquer chez eux un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke, deux manifestations physiques pouvant être mortelles.

Ainsi, après une piqûre d’insecte, il vaut mieux toujours rester vigilants aux moindres symptômes. Si vous avez le moindre doute sur la gravité de la piqûre/morsure, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant !

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: