Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Comment réagir face à une piqûre d’insecte ?

Comment réagir face à une piqûre d’insecte ?

Durant les sorties en forêt, les activités en plein air et les soirées en extérieur, la peau est exposée aux piqûres et morsures d’insectes. Il est possible de s’en protéger, mais les risques sont toujours présents. Suivez nos conseils pour savoir comment réagir à la suite d'une piqûre.

Publié le 19 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 7 min de lecture

Pourquoi certains insectes piquent ou mordent ?

Durant la saison estivale, la chaleur favorise la présence importante d'insectes en tout genre. La majorité de ces derniers piquent ou mordent pour se protéger ou protéger leur territoire. Généralement, cette situation survient lorsqu'on s'approche trop près d'eux et/ou que l'on fait des mouvements brusques. Ils perçoivent alors un danger et se défendent en piquant.

Par ailleurs, certains insectes comme les moustiques et les tiques piquent et mordent pour se nourrir. Par exemple, chez les moustiques, uniquement les femelles piquent pour se sustenter en sang humain afin de se reproduire.

Certaines piqures sont tout à fait indolores (celles des moustiques par exemple) tandis que d'autres peuvent être douloureuses. Généralement, il survient en suivant une réaction allergique au venin déposé par le labre (la bouche de l'insecte) ou son dard.

La grande majorité des piqures sont bénignes et l'inconfort qu'elles engendrent est mineur. Néanmoins, en cas d'allergie au venin d'un insecte et de l'endroit de la piqûre en question, certaines piqûres peuvent être graves voire même mortelles.

Quels sont les risques d’une piqûre d’insecte ?

Les risques varient selon l’insecte concerné et la zone piquée. En règle générale, les piqûres et/ou morsures provoquent des rougeurs, une inflammation, des démangeaisons ou de la douleur.

  • Piqûres d’abeille, guêpe et frelon

    Ces insectes utilisent leur dard pour piquer la peau et y diffuser du venin. Les risques dépendront alors de la quantité de venin injectée mais également de la zone exposée. Habituellement, la piqûre provoque l’apparition d'une rougeur sur la partie piquée. Ensuite, cette partie rouge va durcir, gonfler et parfois démanger. Tout cela disparaitra au bout de quelques heures, sauf en cas d’allergie où les piqûres peuvent provoquer un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke, deux manifestations physiques pouvant être mortelles.

  • Piqûres de moustiques

    Elles ne sont généralement pas douloureuses mais elles démangent beaucoup. Elles prennent la forme de petites bosses rondes et gonflées et apparaissent peu de temps après la piqûre. Dans les régions tropicales, certaines variétés de moustiques comme le moustique tigre peuvent transmettre différentes maladies par leurs piqûres (fièvre jaune, paludisme, dengue, etc.).

  • Morsures de tiques 

    Elles sont reconnaissables car elles forment des points noirs inhabituels sur la peau. Ces derniers correspondent en fait aux corps des tiques, leurs têtes étant enfoncées sous la peau pour mieux aspirer le sang. Leurs morsures peuvent transmettre différentes maladies, dont la maladie de Lyme, liée à une infection par la bactérie Borrelia.  Après une sortie dans la nature, il faut donc bien penser à observer son corps et sa peau pour déceler la moindre tique.

Comment réagir en cas de piqûre d’insecte ?

Les réflexes à adopter en cas de piqûres varient également selon les insectes concernés.

  • Piqûres d’abeille, guêpe et frelon

    Le premier réflexe à avoir est de retirer le dard en grattant légèrement avec un ongle, une carte en plastique ou le dos d'un couteau. Pour reconnaître le dard, il ressemble à un point noir sur la peau. Il met environ une minute pour se vider de son venin. Il ne faut surtout pas utiliser de pince à épiler qui risque de presser le dard et ainsi de propager davantage de venin dans l’organisme. Une fois le dard retiré, il est recommandé de désinfecter la piqûre à l'aide d'une solution antiseptique afin de limiter les risques d’infection.

    Attention, si jamais la piqûre a lieu dans la gorge ou sur la langue, il faut tout de suite appeler les secours ou se rendre aux urgences, car cela peut entraver la respiration.

  • Piqûres de moustiques

    Les piqûres de moustique provoquent des démangeaisons, mais il ne faut surtout pas se gratter pour éviter de répandre l’inflammation. Mieux vaut déposer par-dessus une compresse froide, un glaçon ou un torchon glacé. Le froid calme les démangeaisons pendant un certain temps.

    Astuce : appliquer un pansement sur le bouton de moustique pour éviter de se gratter.

  • Morsures de tiques 

    Ces acariens se nourrissent du sang d’autres êtres vivants. Ils sévissent particulièrement de mai à octobre et se trouvent principalement dans les herbes hautes et les fougères, aux abords des forêts.

    Ainsi, après une sortie nature, il est important d'observer sa peau. Si vous décelez un point noir en relief, il s'agit peut-être du corps d'une tique. Pour l'enlever, agrippez délicatement la tique au plus près de la peau et tirez-la doucement mais fermement. Pour ne pas casser l'appareil buccal (le rostre) et ainsi ne pas laisser la tête sous la peau, il faut faire un mouvement circulaire. Ce mouvement de traction-rotation, réalisé perpendiculairement à la peau permet ainsi de retirer la tique toute entière. Il est tout à fait possible de demander à son pharmacien de réaliser ce geste, pour être sûr qu'il soit réalisé avec précision.

    Rappelons qu'une morsure de tique n’est pas dangereuse, à condition d'être prise en charge à temps !

A quel moment faut-il consulter ?

La plupart des piqûres et morsures d’insectes sont bénignes. Néanmoins, si la rougeur s'étend de plus en plus et devient très douloureuse, il faut consulter son médecin ou son pharmacien au plus vite.

Par ailleurs, si des symptômes comme des frissons, sueurs, chute de la pression artérielle, malaise, vomissement apparaissent, contactez plutôt les secours.

En conclusion, après une piqûre d’insecte, il vaut mieux toujours rester vigilants aux moindres symptômes. Si vous avez le moindre doute sur la gravité de la piqûre/morsure, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant !

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: