Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Comment ne pas se faire piquer par un insecte ?

Comment ne pas se faire piquer par un insecte ?

Malheureusement, qui dit été dit aussi risques de piqûres d’insecte parfois douloureuses et souvent gênantes. De plus, durant la période estivale, il est d’usage de se vêtir avec des vêtements légers qui dévoilent de nombreuses parties du corps, susceptibles d'être piquées. Suivez nos conseils pour éviter les piqûres.

Publié le 19 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 5 min de lecture

Pourquoi sommes-nous piqués par les insectes ?

Avec la chaleur de l’été, les insectes se font nombreux. Avant d’essayer d’éviter leurs piqures, il est essentiel de comprendre pourquoi cela arrive.

Parmi les insectes les plus courants, nous retrouvons les moustiques, les abeilles et les guêpes. Chez les moustiques, il n’y a que la femelle qui pique pour se nourrir du sang humain afin de se reproduire. Les abeilles et les guêpes, quant à elles, ne piquent seulement lorsqu’elles se sentent menacées. Par ailleurs, d'autres insectes peuvent aussi provoquer des piqûres tels que les fourmis, les taons, les araignées et les aoûtats.

Les piqûres d'insectes peuvent être plus ou moins douloureuses. Elles laissent souvent des boutons, des rougeurs ou des plaques rouges sur la peau. Afin de les éviter, quelques gestes simples sont à connaître et à respecter.

Comment se protéger des piqûres de moustique ?

Les moustiques agissent surtout la nuit durant notre sommeil. Les deux espèces qui piquent le plus sont le moustique tigre et le moustique commun. On peut vite les différencier à leur taille : le moustique tigre est cinq fois plus petit que son cousin commun . Comme son nom l'indique, son corps est rayé noir et blanc, aussi bien l'abdomen que les pattes. Le moustique tigre est plus dangereux que le moustique commun car il peut véhiculer des virus comme ceux du chikungunya, de la dengue et du zika. Pour éviter leurs piqures, plusieurs astuces existent.

  • Porter des vêtements qui recouvrent la peau, et ce malgré la chaleur. Vous pouvez opter pour des vêtements en tissus légers afin de limiter les sensations désagréables liées aux températures élevées.

  • Au lieu d’utiliser des répulsifs à insectes chimiques, recourir à de la lavande ou de la citronnelle pour éloigner les moustiques. Vous pouvez en placer près de votre fenêtre, ou diffuser de l’huile essentielle de lavande ou de citronnelle dans la pièce.

  • Si cela est possible et particulièrement dans les pays où les moustiques sont nombreux, dormir sous une moustiquaire reste la solution la plus efficace pour éviter les piqures.

Comment éviter les piqûres de guêpe et d’abeille ?

Les piqûres d’abeilles sont fréquentes à partir du mois de mai jusqu’en juillet, tandis que les guêpes sévissent plutôt de juillet à septembre. Comme leurs piqûres sont souvent plus dangereuses que celles des moustiques, il est essentiel de s’en protéger.

  • Durant les mois de mai jusqu’en septembre, évitez les parfums ou les soins odorants (surtout les parfums floraux) durant vos sorties.

  • Évitez de porter des vêtements amples et de couleurs vives lorsque vous êtes à l’extérieur.

  • Ne vous approchez pas du bois mort dans lequel sont souvent retrouvés les nids d’abeilles.

  • Evitez aussi les eaux stagnantes, où les abeilles et les guêpes viennent souvent s'hydrater.

  • Lors des repas en plein air ou durant les piques-niques, évitez les aliments sucrés, les viandes et la bière qui attirent les guêpes et les abeilles. Vérifiez toujours la présence d’insectes avant de boire dans une bouteille ou une canette ouverte.

  • Si une abeille ou une guêpe vous tourne autour, ne faites surtout pas de gestes brusques, tentez de rester immobile ou de faire des gestes lents et calmes pour l'éloigner.

Se protéger des piqûres de tiques.

Autre insecte dont la piqûre est à craindre : les tiques. Ce sont des acariens qui se nourrissent du sang d’autres êtres vivants. Ils sévissent particulièrement de mai à octobre. Leurs morsures peuvent transmettre différentes maladies, dont la maladie de Lyme, liée à une infection par la bactérie Borrelia. Des gestes simples permettent d'éviter les morsures de tiques :

  • Ne pas marcher pas dans des buissons et des zones de végétation dense. En forêt, essayer au maximum de rester sur les sentiers débroussaillés. 

  • Lors des sorties en pleine nature, toujours porter des vêtements couvrant et longs.

Rappelons qu'une morsure de tique n’est pas dangereuse, à condition d'être prise en charge à temps. Après une sortie dans la nature, il faut observer son corps et sa peau pour déceler la moindre tique. Pour rappel, celle-ci reste le plus souvent accrochée à la peau, la tête à l'intérieur.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: