Le Carnet
Tous les Sujets
Causes perte de cheveux en automne.

Perte de cheveux à l'automne : que se passe-t-il ?

Passant presque inaperçu pour beaucoup, il est fréquent d'observer en automne, entre fin août et fin novembre, une chute de cheveux d'entrée de saison. Bien que ce phénomène ne dure que quelques semaines, certains peuvent voir une perte de cheveux trois à quatre plus élevée qu'à la normale. Voyons ensemble ce qui peut provoquer cette chute de cheveux durant cette période de l'année.

Sommaire
Publié le 1 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Qu'est-ce qui déclenche les chutes de cheveux en automne ?

La chute des cheveux est un processus normal qui se produit tout au long de l’année. Cependant, en automne, le nombre de cheveux qui tombent peut être multipliés par deux ou par quatre par rapport à celui habituel. Ce phénomène s’explique par le nombre de cheveux qui arrive en fin de vie pendant cette saison. En effet, pendant l'été, on observe une baisse de production de la mélatonine. Cette hormone produite par l'épiphyse est inhibée en présence de lumière. Elle est impliquée dans le cycle pilaire en augmentant la phase anagène (phase de croissance).

Des études cliniques ont montré que chez des femmes atteintes d'alopécie androgénétique, une solution de mélatonine appliquée sur leur cuir chevelu avait permis d'augmenter la croissance de leur cheveu en allongeant la phase anagène par rapport aux groupes témoins. Ces résultats confirment que cette hormone intervient dans le cycle pilaire, bien que son mécanisme reste inconnu. Ainsi, en été, la quantité de lumière quotidienne est plus élevée dû à l'allongement de la journée. La mélatonine est donc inhibée et les cheveux entrent rapidement en phase catagène puis en phase télogène. Ce processus peut prendre quelques mois, ce qui explique que nos cheveux ne tombent seulement qu'au début de l'automne.

D’autres facteurs externes ou internes peuvent également aggraver la perte des cheveux en automne. C’est le cas des carences en vitamines et en minéraux. En effet, pour accroître, les brins requièrent de la vitamine B, du zinc, du soufre, du silicium, de l’oméga-3 et/ou du fer. Le stress, la fatigue et les hormones sont également des facteurs qui décuplent la perte automnale des cheveux.

Comment limiter la chute de cheveux en automne ?

Pour faire face à la chute de cheveux saisonnière, adoptez des soins qui donnent à vos cheveux les éléments dont ils ont besoin pour se fortifier.

Vous pouvez appliquer une à deux pipettes de notre Traitement cuir chevelu densifiant aux peptides de pois et extrait de gingembre sur l’ensemble du cuir chevelu sec une fois par jour, le matin ou le soir. Ce soin renferme 2% de peptides de pois, des éléments riches en phyto-nutriments, notamment en isoflavones, qui stimulent, dans la papille dermique, des molécules spécifiques indispensables à la réactivation de la pousse du cheveu et prolonge le cycle capillaire. Le cycle de vie du cheveu est prolongé et les cheveux sont visiblement plus denses en 3 mois de traitement.

De plus, privilégiez les aliments riches en vitamine D notamment les champignons, l'avocat ou les poissons gras comme le hareng, les sardines ou le saumon. Les follicules pileux présentent des récepteurs à vitamine D (VDR : Vitamin D Receptor) qui joue un rôle sur le renouvellement et la pousse des cheveux. La vitamine D permet de contribuer à la croissance des cheveux en favorisant la phase anagène. Sa carence, généralement observée en autonme et hiver quand les jours raccourcissent, entraîne une chute des cheveux.

Remarque : Certains autres gestes simples comme diminuer la fréquence de lavage, les sécher à l’air libre et éviter de les attacher trop souvent permettra de ne pas fragiliser vos cheveux et de limiter leur chute.

Sources

  • RANDALL V. A. & al. Seasonal changes in human hair growth. British Journal of Dermatology (1991).

  • COURTOIS M. & al. Periodicity in the growth and shedding of hair. British Journal of Dermatology (1996).

  • FISCHER T. W. & al. Melatonin increases anagen hair rate in women with androgenetic alopecia or diffuse alopecia: results of a pilot randomized controlled trial. British Journal of Dermatology (2004).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.