Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Peau sèche : pourquoi je pèle ?

Peau sèche : pourquoi je pèle ?

Divers facteurs peuvent être à l'origine d'une peau excessivement sèche qui se met alors à peler. Parfois disgracieuses, ces "pellicules cutanées" peuvent démanger. Mais pour quelles raisons physiologiques la peau pèle ? Comment éviter ce phénomène ? Typology vous renseigne à ce sujet.

Thèmes :

C'est quoi, une peau qui pèle ?

Il s'agit d'un phénomène de desquamation accéléré des cellules cutanées. La peau est souvent comparée à une "peau de crocodile", avec des squames qui se détachent tout seul ou au moindre frottement et prennent la forme de fines lamelles blanches volatiles. Une peau qui pèle peut dans la plupart du temps s'associer à des démangeaisons.

Sur le plan biologique, une peau qui pèle est due à un cycle cellulaire trop rapide. En effet, un cycle naturel de renouvellement des cellules cutanées dure environ 28 jours. Pendant ce cycle, de nouvelles cellules prennent naissance au niveau de la couche basale, soit la couche la plus profonde de l'épiderme. Au fur et à mesure du cycle, ces cellules migrent vers la surface de la peau. Durant ce processus, elles perdent leurs noyaux et se transforment en cellules mortes. Elles constituent alors la couche cornée, la couche la plus superficielle de l'épiderme. Les cellules mortes ou kératinocytes sont alors desquamées (soit naturellement, soit via une exfoliation chimique ou mécanique) et un nouveau cycle cellulaire s'engage. Lorsque le rythme de ce cycle est perturbé voire accéléré, on observe alors une peau qui pèle.

Quels facteurs sont en cause ?

Une peau sèche caractérisée par une desquamation excessive peut être due à des facteurs internes comme l'hérédité ou encore certaines pathologies cutanées et maladies générales (eczéma, carences nutritionnelles, psoriasis, dermite séborrhéique etc...). Néanmoins, la peau peut parfois peler en raison de causes externes comme les changements climatiques, des soins contenant des ingrédients trop agressifs (comme l'alcool ou le Sodium Lauryl Sulfate, pour ne citer que), des douches trop fréquentes ou encore certains traitements médicaux (anti-cholestérolémiant...).

Remarque : il est fréquent d'avoir la peau qui pèle au niveau des sourcils et/ou des sillons nasogéniens. Dans ce cas, il s'agit généralement d'une dermite séborrhéique, une dermatose inflammatoire chronique caractérisée par des plaques érythémato-squameuses. Cette affection est due à la colonisation de levures du genre Malassezia.

Que faire en cas de peau qui pèle ?

Tout d'abord, nous vous conseillons d’éviter de tirer sur les squames. Même si cela est tentant, il vaut mieux patienter que les peaux mortes tombent naturellement. Pour apaiser une peau qui pèle, il est essentiel de chouchouter son épiderme et d’éviter tout ce qui pourrait l'agresser. En externe, il convient de miser sur l’application de soins enrichis en agents relipidants et occlusifs (céramidessqualane huiles végétales, beurres végétaux, cires végétales, etc...).

Par exemple, matin et soir, vous pouvez appliquer notre sérum nourrissant au squalane d'olive. Cet apport de lipides permet de réparer le film hydrolipidique et ainsi limiter l'évaporation de l'eau. Vous pouvez compléter ce soin avec l’application d'un sérum relipidant aux céramides et à l'extrait de lavande, qui va aider à reformer le film hydrolipidique de la peau, protéger la peau des agressions extérieures et empêcher l'eau de s'évaporer.

Comment éviter de peler ?

Voici quelques gestes à adopter pour prévenir une peau qui pèle :

  • Boire suffisamment d'eau (1,5 litres par jour) ;

  • Choisir des produits non-agressifs ;

  • Evitez les environnements surchauffés ;

  • Sécher votre visage et votre corps par tapotements sans frotter ;

  • Se contenter d'utiliser une lotion ou un hydrolat le matin pendant l'étape du nettoyage ;

  • Toujours se protéger des UV. En effet, ces derniers ont tendance à assécher la peau davantage. Nos crèmes solaires visage sont composées d'une association de filtres minéraux et organiques offrant une protection large spectre UVA et UVB. Ces soins protecteurs sont aussi enrichis en aloe verahuile de karanja et acide hyaluronique provenant de blé fermenté. Le savant mélange de ces trois composants prévient le photovieillissement, tout en conservant l’hydratation de la peau.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: