Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Bienfaits de l'huile de baobab

Les multiples bienfaits de l’huile de baobab sur la peau.

Le baobab est un arbre massif originaire du continent africain. Extraite de ses graines, l’huile de baobab offre de nombreux avantages en termes de soins cutanés. Quels sont les bienfaits de l’huile de baobab sur la peau ?

Bienfait n°1 : l'huile de baobab comme hydratant.


L'huile de baobab, riche en acides gras essentiels tels que les oméga-3 (acide palmitique), oméga-6 (acide linoléique) et oméga-9 (acide oléique), maintient l'intégrité de la barrière cutanée et favorise l'hydratation. Une étude a montré que l'application topique d'huile de baobab contribue à l'hydratation cutanée en améliorant la rétention d'eau dans les couches supérieures de l'épiderme. Une autre étude a également été publiée ; elle met en évidence le rôle de ces acides gras dans l'amélioration de la fonction barrière de la peau, permettant de retenir l'humidité. Une mesure clé de l'hydratation cutanée est la réduction de la perte en eau transépidermique, aussi appelée TEWL. L'application topique d'huile de baobab, grâce aux acides gras, a été démontrée comme efficace pour réduire la TEWL, contribuant ainsi à maintenir l'hydratation de la peau. Une étude menée sur des patients ayant éprouvé une sécheresse cutanée démontre de manière concluante que l'huile de baobab possède des propriétés hydratantes, tout en évitant d'assécher la peau.

L'huile de baobab offre des bienfaits hydratants pour la peau grâce à son profil lipidique riche en acides gras essentiels, en antioxydants et en polyphénols. Par sa capacité à réduire la perte en eau transépidermique et ses propriétés apaisantes, l'huile de baobab apporte une hydratation cutanée nécessaire pour le maintien, la régénération et la protection de la barrière cutanée.

Bienfait n°2 : L'huile de baobab comme aide à la cicatrisation et régénération de la peau :

L'huile de baobab, grâce à ses divers composants, permet de favoriser certains mécanismes du processus de cicatrisation. Elle est premièrement riche en acides gras, qui jouent un rôle essentiel dans la régénération cellulaire ; ils facilitent et accélèrent le processus de cicatrisation. Une étude, réalisée sur un groupe de rats, a démontré que ces acides gras ont entraîné une augmentation de la perméabilité vasculaire dans la zone où se trouve la plaie, favorisant ainsi un meilleur apport sanguin. De par cette augmentation de perméabilité, la réaction inflammatoire se déroule plus facilement et donc le déroulement du processus de cicatrisation est facilité.

Par ailleurs, l'huile de baobab stimule la production de collagène, qui a pour rôle de donner une résistance et une élasticité à la peau. En effet, les fibres de collagène constituant la peau peuvent être endommagées suite à des traumatismes cutanés. Lors de la cicatrisation un caillot de fibrine se forme au lieu de la blessure et se rétractera par la suite pour laisser place à un tissu formé de fibres de collagène. Ce tissu libère essentiellement du collagène de type III, permettant de reconstruire la structure de la peau lésée. Le collagène de type III va être progressivement dégradé et remplacé, durant la phase de remodelage, par du collagène de type I, plus résistant. Le collagène va stimuler et recruter des cellules immunitaires et des fibroblastes, il va ainsi préserver la structure de la peau. La composition en polyphénols de l'huile va elle aussi permettre une régénération des cellules cutanées favorisant la cicatrisation. 

De plus, la composition en vitamines de l'huile de baobab est aussi un élément impactant le processus de cicatrisation. Les vitamines A, C, D, E, F et K vont agir de différentes manières ; les vitamines A et F vont permettre le renouvellement cellulaire. La vitamine C, selon certaines études, participerait à la stimulation des cellules productrices de collagène et donc l’augmentation de la synthèse de collagène de type I.  L'huile de baobab contient également de la vitamine D, en particulier la vitamine D3, qui stimule la production de collagène, en régénérant les cellules cutanées, elle permet d'améliorer le processus de cicatrisation. La vitamine K permet, elle, de favoriser le processus de coagulation et donc l'apport sanguin à la plaie.

Les propriétés émollientes de l'huile de baobab aident à adoucir la peau et à minimiser l'apparence des cicatrices. L'huile de baobab peut être appliquée directement sur les zones cicatricielles ou incorporée dans des produits de soins de la peau destinés à favoriser la cicatrisation.

Bienfait n°3 : L'huile de baobab comme anti-inflammatoire et apaisant

La composition de l'huile de baobab en acides gras, notamment en acide linoléique et en acide oléique, a démontré des propriétés anti-inflammatoires en réduisant les marqueurs de l'inflammation cutanée. Une étude a mis en évidence l'effet bénéfique de ces acides gras sur la régulation des processus inflammatoires de la peau. Ils aident à apaiser les irritations et les rougeurs de la peau. Cette réduction de l'inflammation cutanée contribue à un teint plus uniforme et à une peau moins réactive.

De plus, ces acides gras vont mobiliser les cellules de l'inflammation qui vont pouvoir agir et accélérer la phase inflammatoire. Les acides gras vont jouer un rôle dans l'amélioration de la fermeture de la plaie en jouant un rôle anti-inflammatoire. Les antioxydants présents dans l'huile de baobab, tels que les vitamines C et E, aident également à réduire l'inflammation de la peau.

L'huile de baobab offre des bienfaits significatifs dans la réduction de l'inflammation cutanée, la réduction des rougeurs, et favorise la régénération cutanée.

Bienfait n°4 : L'huile de baobab comme régulateur de la production de sébum :

Des études ont démontré que l'application d'huile de baobab peut aider à maintenir l'équilibre hydro-lipidique de la peau. En effet, elle permet d’aider à maintenir et restaurer le film hydrolipidique à la surface de la peau, grâce à sa composition en acides gras. Elle évite les pertes en eau et  et maintient un niveau de sébum correct à la surface de la peau, elle empêche l'humidité naturellement présente dans la peau de s'évaporer lorsque le film protecteur de celle ci est endommagé.

De plus, une étude a montré que l'application d'acides gras essentiels sur la peau peut aider à réduire la production excessive de sébum chez les personnes ayant une peau grasse. Le sébum est produit par les cellules sébacées non-différenciées (sébocytes), qui migrent dans les glandes sébacées où elles synthétisent et libèrent du sébum au niveau d’un canal excréteur par rupture de leur membrane. Le sébum rejoint ensuite la surface de la peau, par l’intermédiaire d’un canal pilo-sébacé, et va constituer un film hydrolipidique qui protège de la déshydratation de la couche cornée et apporte un effet occlusif. Les acides gras, notamment l’acide linoléique est un composant du sébum, qui joue un rôle dans le renforcement de la barrière lipidique est bénéfique pour la régulation de la production de sébum. Une étude a montré que l'application topique d'huile de baobab grâce à sa composition peut aider à contrôler l'excès de sébum, réduisant ainsi la brillance indésirable de la peau. Néanmoins le mécanisme de régulation n'est pas connu en détail à ce jour.

L'huile de baobab offre donc des bienfaits en termes d'équilibre de production de sébum grâce à son profil en acides gras, elle protège la peau par son action calmante et régulatrice. Elle joue donc un rôle important dans la régulation de la production de sébum et ainsi dans la préservation de la barrière cutanée. 

Bienfait n°5 : L'huile de baobab comme protecteur contre les radicaux libres :

Une étude montre que l'huile de baobab a une activité antioxydante significative, ce qui en fait un allié dans la lutte contre les signes du vieillissement de la peau. Avec sa forte teneur en antioxydants (vitamine C, vitamine E, polyphénols, etc.), l'huile de baobab aiderait à neutraliser les radicaux libres, soit à protéger la peau des dommages cutanés que ces molécules instables. De par sa teneur en composés phénoliques, l'huile de baobab présente une absorption dans l'ultraviolet (UV), ce qui lui permet d'offrir une certaine protection contre les rayons UV nocifs.

Sources

  • ANDERSEN F. & al. Safety assessment of plant-derived fatty acid oils. International Journal of Toxicology (2017).

  • BASIRAT A. & al. African oils in dermatology. Dermatologic therapy (2021).

  • DEPHILLIPO N & al. Efficacy of Vitamin C Supplementation on Collagen Synthesis and Oxidative Stress After Musculoskeletal Injuries: A Systematic Review.Orthopaedic Journal of Sports Medicine (2018).

  • KALLIS PJ. & al. Collagen Powder in Wound Healing. Journal of drugs in dermatology (2018).

  • MARIKKAR J. M. N. & al. Evaluation of antioxidant capacity and physicochemical properties of Sudanese baobab (Adansonia digitata) seed- oil. International Food Research Journal (2015).

  • STUCKI A. & al. Three major tree nut oils of southern central Africa: Their uses and future as commercial base oils. The International Journal of Aromatherapy (2005).

  • VILJOEN A. & al. An updated review of Adansonia digitata: A commercially important African tree South African Journal of Botany (2011).

  • VILJOEN A. & al. Beauty in Baobab: a pilot study of the safety and efficacy of Adansonia digitata seed oil. Brazilian Journal of Pharmacognosy (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: