Le Carnet
Tous les Sujets
Curcuma et cernes.

Le curcuma, une méthode pour éclaircir les cernes ?

Les cernes sont généralement définis comme une modification de la pigmentation ou du relief de la paupière inférieure. Ce changement au niveau du contour des yeux assombrit le regard et donne une mine fatiguée. Découvrez si le curcuma peut avoir une action sur les cernes.

Sommaire
Publié le 19 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture
Thèmes :

Comment se forment les cernes ?

Les cernes sous les yeux figurent parmi les préoccupations cosmétiques les plus courantes, donnant au regard un air triste. On distingue plusieurs types de cernes, dont l'apparition est liée à différents facteurs.

  • Une mauvaise circulation sanguine ou lymphatique : ce dysfonctionnement peut être dû à la fatigue ou à l'hygiène de vie, telle que la consommation de tabac ou d’alcool, une alimentation déséquilibrée ou un manque d’eau. Il entraîne la stagnation du sang ou de la lymphe au niveau de la peau fine du contour de l’œil. Par conséquent, des cernes vasculaires apparaissent, se traduisant par une coloration bleu-violet. La microcirculation au niveau de la paupière perd également en efficacité avec l’âge, favorisant ainsi la stase veineuse.

  • Un excès de mélanine : ce pigment naturel est synthétisé pour protéger la peau des rayons UV. Toutefois, lors d’une exposition prolongée au soleil, les mélanocytes en produisent une quantité importante, entraînant ainsi un excès de mélanine. Des cernes pigmentaires, de couleur jaune ou marron se forment alors sous les yeux. Celles-ci peuvent aussi avoir une origine génétique.

  • Une perte de structure : il s'agit là d'un cas plus particulier, n'entraînant pas de variation de couleur de la paupière inférieure mais une modification structurale. Les cernes creux peuvent être héréditaires ou s'installer progressivement avec le temps ou après une perte de poids massive. En vieillissant, les adipocytes de l'hypoderme du visage tendent à se vider, ce qui entraîne l'affaissement de la peau.

Le curcuma, une solution contre les cernes ?

Le curcuma ou safran des Indes est une plante vivace originaire d’Asie du Sud-Est. En général, la partie utilisée en cosmétique ou en cuisine est le rhizome. Cette tige souterraine renferme en effet plusieurs principes actifs ayant des vertus intéressantes. De nombreuses études se sont penchées sur le curcuma et ont montré qu'il apportait à la peau de nombreux bienfaits. En ce qui concerne les cernes, cet ingrédient est capable d'agir sur deux types de cernes en particulier : les cernes dits vasculaires et les cernes dits pigmentaires. Le curcuma entre ainsi dans la formulation de plusieurs soins pour le contour des yeux, comme des crèmes ou des masques. Il est conseillé d'utiliser un contour des yeux à base de curcuma pendant au minimum quatre semaines pour observer des résultats.

Remarque : les études citées ci-dessous n'ont pas été effectuées directement au niveau du contour de l'œil. Il convient donc de rester prudent quant aux effets du curcuma sur les cernes.

Le curcuma pour atténuer les cernes bleutés.

Le curcuma renferme de la curcumine, un curcuminoïde capable d'agir sur de nombreux processus biologiques. Une étude a notamment montré que cette molécule stimulait la microcirculation sanguine, propriété intéressante pour lutter contre la stagnation des pigments sanguins à l'origine de la formation des cernes vasculaires. Le mécanisme d'action de la curcumine sur la circulation sanguine n'a pas encore été identifié et des travaux sont encore nécessaires. L'effet de la curcumine est en revanche avéré. Aucune concentration-seuil n'a toutefois été communiquée.

La poudre de curcuma pour estomper l'aspect des cernes bruns.

Si le curcuma est capable de lutter contre les cernes vasculaires, elle est surtout efficace sur les cernes pigmentaires. En effet, les actifs qu'elle renferme agissent à différents niveaux du processus de synthèse de la mélanine, le pigment responsable de la couleur foncée de ce type de cernes. Une étude menée in vitro sur des cellules de peau a montré que la curcumine avait un effet inhibiteur sur l'activité de la tyrosinase. Cet effet était dose-dépendant, c'est-à-dire qu'il variait linéairement avec la quantité de curcumine utilisée. Une concentration de 3,8 µg/mL de curcuminoïde permet par exemple de diminuer l'activité de la tyrosinase de presque 20%. De plus, il a été montré dans la même étude que la curcumine induisait une baisse de l'expression du gène codant pour la tyrosinase.

Notons également que la curcumine a des propriétés antioxydantes, lui permettant de neutraliser les radicaux libres générés en excès dans l'organisme suite à l'exposition aux rayons UV. Ces espèces réactives de l'oxygène provoquent plusieurs dommages dans les cellules de la peau et stimulent la production de mélanine. La curcumine a donc un effet à la fois préventif et correctif sur les cernes bruns.

Cette molécule n'est pas la seule à avoir une action sur la mélanogenèse. L'alpha-turmérone, un sesquiterpène retrouvé dans la poudre de curcuma a également démontré son aptitude à inhiber ce phénomène lors de tests menés sur des souris. Cette molécule empêche plus précisément la synthèse de l'hormone α-MSH (α-melanocyte-stimulating hormone), une hormone activant certains récepteur de mélanocortine. Ces récepteurs déclenchent la production de mélanine. L'alpha-turmérone peut également inhiber la phosphorylation de la protéine CREB (C-AMP Response Element-Binding Protein). Cette phosphorylation engendre une cascade de réactions menant à la stimulation de la transcription de la tyrosinase. 

À retenir : en agissant sur différents leviers de la mélanogenèse, le curcuma limite la production de mélanine, le pigment donnant leur couleur aux cernes bruns.

Sources

  • WONGKAJORNSILP A. & al. Modulation of antioxidant defense by Alpinia galanga and Curcuma aromatica extracts correlates with their inhibition of UVA-induced melanogenesis. Cell Biology and Toxicology (2010).

  • LEE S. J. & al. Aromatic-turmerone inhibits α-MSH and IBMX-induced melanogenesis by inactivating CREB and MITF signaling pathways. Archives of Dermatological Research (2011).

  • CAO D. & al. Screening of active fractions from Curcuma longa Radix isolated by HPLC and GC-MS for promotion of blood circulation and relief of pain. Journal of Ethnopharmacology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.