Le Carnet
Tous les Sujets
Bakuchiol et acné.

Le bakuchiol, l'allié anti-acné.

Actif récent dans les soins de la peau, le bakuchiol est une alternative naturelle au rétinol. Il permet de lutter efficacement contre les signes du vieillissement cutané, les effets secondaires du rétinol en moins. Il est aussi reconnu pour ses propriétés anti-acné. Comment fait-il pour venir à bout de ce dérèglement cutané ?

C'est quoi l'acné ?

L'acné est une maladie cutanée qui affecte les glandes sébacées en charge de la production de sébum (film protecteur sur l'épiderme). Quand celles-ci s'obstruent, le sébum ne se libère pas normalement et se transforme en bouton sous-cutané. A la surface de l'épiderme, le sébum s'oxyde au contact de l'air. Il noircit et forme un comédon ou point noir. Selon la gravité de l'acné ou la nature de la peau, il se peut que ces boutons se fissurent et provoquent une inflammation. Le kyste blanchâtre se transforme alors en pustule, parfois disgracieuse et douloureuse.

Mauvaise hygiène de vie, stress, fluctuations hormonales ou prédisposition génétique, les causes de l'acné sont multiples. Cependant, elles partagent une constante : la présence d'une bactérie, Propionibacterium Acnes , dont la multiplication est favorisée par un excès de sébum.

Même si beaucoup croient en être débarrassé après l'adolescence, les boutons d'acné peuvent persister chez l'adulte et apparaître sur le visage, le décolleté ou le dos. Effectivement, près de 40 % des femmes âgées entre 25 et 40 ans sont encore sujettes à cette affection cutanée, contre seulement 10 % des hommes du même âge. Cela s'explique par les fluctuations hormonales dont sont davantage sujettes les femmes.

Et le bakuchiol dans tout ça ?

Pendant longtemps, le rétinol s'est imposé comme une solution privilégiée dans le traitement de l'acné chez l'adolescent et l'adulte. Néanmoins, ce composé peut être agressif pour les peaux sensibles et/ou déjà fragilisées par des boutons d'acné.

Depuis une dizaine d'années, des études s'intéressent à l'action anti-acné globale du bakuchiol. Celui-ci agit à plusieurs niveaux.

  • Il réduit les inflammations.

    L'inflammation est un autre problème de la peau affectée par l'acné. Malheureusement, peu d'options sont disponibles pour atténuer directement l'inflammation qui accompagne l'acné. Cependant, les études montrent que le bakuchiol a une forte activité inhibitrice contre la COX-2, une enzyme qui contribue à la formation des prostaglandines, hormones médiatrices de l'inflammation.

  • Il lutte contre P. acnes.

    Une étude démontre que le bakuchiol présente une excellente activité inhibitrice de P. acnes, et qu'il est très efficace pour inhiber d'autres micro-organismes tels que Staphylococcus et Candida.

  • Il limite la production excessive de sébum.

    L'excès de sébum obstrue les pores de la peau, permettant une croissance bactérienne qui provoque une inflammation, une infection et une acné visible. Le bakuchiol agit en réduisant la sécrétion et donc l'activité d'une enzyme, la 5-α-réductase. Cette dernière convertit la testostérone en DHT, qui se lie aux récepteurs androgènes des glandes sébacées et provoque une production excessive de sébum.

  • Il favorise la cicatrisation des micro-lésions.

    Il a été démontré que les peaux acnéiques contiennent des taux de métalloprotéases matricielles (MMP) plus élevés que les peaux dites normales. Or, ces enzymes (principalement la collagénase et l'élastase) dégradent la matrice dans la lésion acnéique et ralentissent donc la cicatrisation de la peau affectée par l'acné. Le bakuchiol en application topique inhibe l'acitivité de ces enzymes, les empêchant de nuire à la cicatrisation des micro-lésions laissées par les boutons d'acné.

Bakuchiol et acide salicylique : le combo gagnant.

Une étude clinique pilote a démontré que le bakuchiol réduit efficacement l'acné, mais reste plus efficace lorsqu'il est associé à l'acide salicylique. D'après les résultats, les formulations contenant 1% de bakuchiol et 2% d'acide salicylique ont montré une réduction de près de 70% des lésions acnéiques et de l'inflammation.

Sources :

  • SAURAT J. H. & al. The antibacterial activity of topical retinoids: The case of retinaldehyde. Dermatology (2002).

  • KARAKIULAKIS G. & al. Matrix metalloproteinases of epithelial origin in facial sebum of patients with acne and their regulation by isotretinoin. Journal of Investigative Dermatology (2005).

  • MARCHIO F. & al. Bakuchiol in the management of acne-affected skin. Cosmetics & Toiletries (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.