Le Carnet
Tous les Sujets
Indice de comédogénicité huile végétale de camélia.

Huile de camélia : est-elle comédogène ?

Tirée des graines, l’huile de camélia est est utilisée depuis des siècles comme soin pour la peau, les cheveux et les ongles. Bien qu'elle ne laisse pas de film gras après son application, qu’en est-il de son indice de comédogénicité ? Réponse dans cet article.

Sommaire
Publié le 29 janvier 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Qu'est-ce que l'huile de camélia ?

Le camélia, qui trouve ses racines en Asie et plus spécifiquement en Chine, est un arbuste qui se distingue par ses larges fleurs blanches parfumées et ses feuilles d'un vert dense. Lorsque ses graines sont soumises à une pression, elles produisent une huile végétale connue sous le nom d'"huile de théier", à ne pas confondre avec l'huile essentielle d'arbre à thé.

Elle se présente sous la forme d'un liquide huileux fluide de couleur jaune. L'huile de camélia dégage une odeur plutôt neutre, bien que pour certains, elle évoque légèrement le parfum de la noisette. Sa composition inclut divers acides gras, et elle est notamment reconnue pour sa teneur élevée en acide oléique, ainsi que pour sa présence en acides gras oméga-3, 6 et 9.

Ces fleurs ont été employées pendant de nombreuses générations, que ce soit au Japon, en Corée ou en Chine, et sont valorisées pour leurs vertus sur le vieillissement cutané. Cette importance s'est accrue à tel point que le camélia est désormais devenu un symbole de renaissance et de jeunesse éternelle. Cette huile possède également des bienfaits pour les cheveux. En agissant comme un agent nourrissant, elle enveloppe chaque cheveu pour le préserver des agressions extérieures, réduisant ainsi les risques de pointes fourchues et de cheveux blancs.

Une huile "comédogène" : de quoi parle t-on ?

Une huile est qualifiée de comédogène lorsque son application sur la peau entraîne l'obstruction des pores et la création d'une couche "occlusive". Ce processus perturbe l'élimination naturelle du sébum, contribuant ainsi à la formation de comédons, ces imperfections cutanées à partir desquelles le terme "comédogène" trouve son origine. Si vous avez une peau sujette à l'acné, l'utilisation d'un ingrédient comédogène peut potentiellement aggraver cette affection cutanée.

La comédogénicité d'un ingrédient est évaluée selon une échelle de 0 à 5 pour déterminer son niveau d'occlusion. Un score de 0 indique une absence de comédogénicité, tandis qu'un score de 5 signale une forte probabilité de provoquer des comédons. En général, il est recommandé de ne pas dépasser un indice de comédogénicité de 2 pour les peaux grasses, souvent enclines aux imperfections.

La classification de la comédogénicité d'un ingrédient résulte de l'examen de divers critères, tels que sa sensibilité à l'oxydation et sa capacité de pénétration dans la peau. Les huiles à pénétration rapide, souvent qualifiées de "sèches", sont principalement constituées d'acides gras oméga-3 et oméga-6, tandis que les huiles plus riches, moins aisément absorbées par la peau, contiennent plutôt des acides gras oméga-9. Concernant la sensibilité à l'oxydation, en règle générale, plus un acide gras présente un plus grand nombre de liaisons doubles, plus sa tendance à s'oxyder rapidement est élevée.

Note : Ce n'est pas parce qu'un ingrédient est dit comédogène que le produit qui en contient l'est forcément. Cela dépend avant tout de la concentration à laquelle il se trouve dans le produit.

L’huile de camélia est-elle comédogène ?

Avec un indice de comédogénicité 0, l’huile de camélia est non-comédogène. À ce jour, il n’existe d'ailleurs aucune contre-indication à l’usage de l'huile de camélia. Fluide et non grasse, elle est à la fois nourrissante, adoucissante et protectrice de la peau. Cette huile est idéale pour les peaux sèches, sensibles, matures ou grasses.

Comme la fraîcheur de l’huile joue un rôle dans l’établissement de son indice de comédogénicité, il est essentiel d’utiliser de l’huile de camélia fraîche. Après ouverture, ne conservez pas l'huile pendant plus de six mois et stockez-la dans un endroit à l'abri de la lumière dans un flacon fermé hermétiquement.

Source

  • DINARDO J. & al. A re-evaluation of the comedogenicity concept. Journal of the American Academy of Dermatology (2006).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.