Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Comportement grain milium infecté.

Grain de milium infecté : que faire ?

Les "milia" sont de petites bosses qui peuvent surgir sous la couche externe de la peau. Ils investissent particulièrement la paupière, le contour des yeux, du nez, ainsi que les joues ou le menton. Bien qu’ils disparaissent naturellement, certains sont tentés de les toucher, ils peuvent alors s'infecter. Découvrez les dispositions à prendre dans ce cas.

Sommaire
Publié le 25 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture

Comment un grain de milium peut-il s'infecter ?

Les grains de milium sont des boutons sous-cutanés durs au toucher contenant de la kératine. Ces petites bosses ne sont pas dangereuses et disparaissent le plus souvent seules. En effet, ils n'ont pas besoin de prise en charge particulière. Cependant, il existe des solutions si ces microkystes deviennent trop embêtants au niveau esthétique. Cela peut passer, entre autres, par une extraction mécanique du grain de milium.

Il faut savoir qu'un grain de milium est fermé, à la différence d'autres boutons comme les points noirs. Effectivement, il résulte en général d'une mauvaise exfoliation des cellules mortes, ce qui entraîne une obstruction des follicules pileux et donc la formation d'une couche de peau au-dessus qui les emprisonne. Sachant qu'une infection passe par une pénétration cutanée d'un agent infectieux, cela signifie que le grain de milium doit d'abord être percé. Il peut notamment s'ouvrir par le grattage de sa surface, une exfoliation agressive ou par l'utilisation d'outils d'extraction comme une aiguille.

Lorsque l'on triture un grain de milium à la main ou que l'on utilise soi-même des instruments d'extraction de grain de milium (extracteur, aiguille ou curette) non-aseptisés, ces gestes présentent des risques de contamination et donc d'infection du microkyste. Le non-respect des règles d'hygiène, comme un mauvais lavage des mains ou une mauvaise stérilisation des outils, surtout lorsque l'opération est réalisée par une personne non-formée, représente un terrain propice au développement de bactéries, champignons et virus. Une fois le grain de milium percé, ces contaminants pourront s'introduire à travers la plaie sous la peau et provoquer des infections.

Parmi elles, on peut potentiellement retrouver les pyodermites folliculaires, caractérisées par une atteinte bactérienne du follicule pileux où se trouvent les grains de milium. Elles sont provoquées, entre autres, par la bactérie Staphylococcus aureus. Ce sont par exemple les folliculites, les furoncles et l'anthrax qui est plus grave. Cependant, ces cas de figures n'ont pas été prouvés scientifiquement.

Grain de milium infecté : quels sont les gestes à adopter ?

Rappelons qu'il est fortement déconseillé de retirer un grain de milium soi-même, car ce comportement vous expose à des infections. Si vous souhaitez vous en débarrasser, tournez-vous vers un dermatologue qualifié qui procédera de manière sécuritaire.

Si vous constatez sur les zones atteintes des rougeurs, un changement de l'aspect du grain de milium, une douleur, des signes locaux inhabituels ou encore de la fièvre, consultez rapidement votre médecin pour qu'il puisse déterminer la prise en charge adaptée à votre cas, qui passera sûrement par la prescription d'antibiotiques oraux. Ne tentez pas de toucher le grain de milium infecté, car vous risquez d'empirer la situation.

Sources

  • BERK D. R. & al. Milia: A review and classification. Journal of the American Academy of Dermatology (2008).

  • BARBAROT S. & al. Les grains de milium de l’enfant. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2009).

  • TROUCHE F. Les infections bactériennes. Dermato-Info (2019).

  • GALLARDO AVILA P. & al. Milia. StatPearls (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: