Le Carnet
Tous les Sujets
Fatigue et chute de cheveux.

Est-ce que la fatigue entraîne une chute de cheveux ?

La fatigue est un symptôme fréquent passager ou chronique. En médecine, on distingue la fatigue normale, qui disparaît avec le repos, de la fatigue pathologique qui est un symptôme ou une maladie à part entière. Elle est souvent associée à des conséquences physiques dont une chute de cheveux. Découvrons si c'est le cas dans cet article.

Sommaire
Publié le 31 janvier 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

La fatigue : une cause de perte de cheveux ?

La fatigue est un symptôme fréquent qui peut devenir anormal lorsqu'il perdure malgré le sommeil ou le repos. Elle peut être passagère ou réactionnelle en lien avec une maladie chronique. La fatigue chronique est une raison fréquente de consultation médicale : entre 10 et 25% des personnes en parleraient à leur médecin généraliste. Elle est souvent associée à des effets secondaires comme la chute de cheveux.

Parmi les cheveux, 90% d'entre eux sont en phase anagène et ont besoin d'éléments essentiels tels que des protéines, des vitamines et des minéraux pour produire efficacement des cheveux sains. Souvent évoquée comme une cause de perte de cheveux, la fatigue serait plutôt un signe de déficiences en vitamines ou minéraux, d'une maladie chronique qui seraient responsables d'une chute de cheveux. En effet, les micronutriments sont des éléments majeurs du cycle normal du follicule pileux, jouant un rôle dans le renouvellement cellulaire des cellules matricielles du bulbe folliculaire qui se divisent rapidement.

  • Biotine: la fatigue chronique est un symptôme d'une déficience en biotine. Cette dernière est une vitamine hydrosoluble intervenant dans la production de kératine et permettant le bon déroulement de la croissance des cheveux. Une déficience en biotine engendrait une chute de cheveux. Des études cliniques ont également montré une amélioration chez huit patients atteints d'alopécie ayant pris un supplément de biotine.

  • Calcium : Une carence en calcium peut gêner la production de l'hormone du sommeil, la mélatonine. La fatigue est souvent un symptôme d'une déficience de ce minéral. L'apport quotidien en calcium joue un rôle important dans la santé des cheveux et dans leur croissance continue et saine car il s'agit d'un minéral essentiel au bon fonctionnement de l'organisme. Une carence en calcium peut être entraînée par une déficience en vitamine D. Des mutations dans le gène VDR (récepteurs à la vitamine D) impliquaient chez certains patients une alopécie totale du cuir chevelu.

  • Fer : La carence nutritionnelle la plus courante dans le monde est la carence en fer. Des résultats d'études cliniques montrent un lien entre cette déficience en fer et une chute de cheveux. Néanmoins, l'association d'une chute de cheveux et avec un faible taux de ferritine sérique est débattue depuis de nombreuses années car le mode d'action du fer sur le cycle de vie du cheveu n'est pas encore connu.

La fatigue peut également être liée à des événements psychologiques comme le stress qui perturbe le cycle de vie du cheveu en précipitant le passage en phase télogène favorisant la chute des cheveux. Gardez à l'esprit que de manière générale, la fatigue n'entraîne pas en elle-même une perte de cheveux. Cependant, elle peut être un symptôme d'une déficience en micronutriments, d'une maladie chronique ou d'un événement psychologique qui sont eux responsables d'effets secondaires comme une chute de cheveux.

Source

  • ALMOHANNA H. M. & al. The role of vitamins and minerals in hair loss: A review. Dermatology and Therapy (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.