Le Carnet
Tous les Sujets
Date de péremption produits de protection solaire.

Est-ce qu’on peut réutiliser sa crème solaire de l’été dernier ?

D'une année à une autre, nous conservons les crèmes solaires. Lorsque revient la saison estivale, nous sommes tentés de réutiliser la crème solaire à peine entamée de l'année dernière pour éviter de gaspiller. Mais cette pratique est-elle sans risque ?

Une crème solaire se conserve pendant combien de temps après ouverture ?

Comme tous les soins, la crème solaire doit comporter sur son étiquette une période après ouverture (PAO), c'est-à-dire la durée maximale pendant laquelle le consommateur peut utiliser le produit après ouverture. Représentée sous la forme d'un pot ouvert, cette période est généralement fixée par les fabricants entre 9 et 12 mois après sa première utilisation, au-delà de laquelle leur propriété photoprotectrice n'est plus garantie. Elle est notamment relative aux conditions d'utilisation et de stockage de celle-ci une fois ouverte, dont sont sensibles les filtres UV. Toutefois, il n'existe pas de données probantes permettant de déterminer s'il est sûr ou dangereux d'utiliser des écrans solaires au-delà de la PAO spécifiée par le fabricant.

L’utilisation de la crème solaire de l’été dernier présente des risques ?

Posés sur le sable ou au bord de la piscine à la lumière directe du soleil, laissés à l'intérieur de la voiture, entreposés à 4°C dans la soute d'un avion... il n'est pas rare de voir nos écrans solaires exposés à des températures extrêmes. Or, ces expositions à des températures variables peuvent avoir un effet sur la stabilité des constituants chimiques et entraîner des altérations irréversibles des caractéristiques physiques des écrans solaires : séparation de phase et décoloration de l'émulsion, des effets qui peuvent se prononcer après des expositions à des températures plus chaudes.

Cependant, ces changements peuvent se traduire par une diminution de l'efficacité des écrans solaires à protéger la peau en réfléchissant et/ou en absorbant les rayons UV, et donc indirectement induire un danger pour la peau. Perturbés, les filtres solaires se retrouvent donc dégradés avec le temps et leur efficacité diminuée.

Recommandation : L'éducation sur la prévention des dommages induits par les rayons UV passe également par le stockage correct des écrans solaires pour garantir l'intégrité de leur potentiel de protection solaire. Afin d'éviter tout dommage potentiel, il est recommandé de les conserver à l'abri de la chaleur et de la lumière directe du soleil, soit dans un endroit sec et frais. Par contre, si l'écran solaire a été soumis à des températures extrêmes et que des changements physiques sont visibles (décoloration, déphasage), il est préférable d'opter pour une nouvelle crème solaire. De plus, une fois la PAO dépassée, il vaut mieux de changer sa crème solaire, même elle a l'air encore bonne visuellement.

Source

  • SALOPEK T. G. & al. Stability of sunscreens and sunblocks following exposure to extreme temperatures. Journal of the American Academy of Dermatology (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus