Le Carnet
Tous les Sujets
Gestes à faire et pas faire épilation lumière pulsée.

Épilation à la lumière pulsée : ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire.

La lumière pulsée intense (IPL) est le nouveau procédé à la mode pour une épilation durable. Se distinguant de l'épilation au laser, l'épilation IPL est moins douloureuse pour un rendu tout aussi durable. Toutefois, des précautions doivent être prises pour obtenir l'effet désiré. Nous avons listé pour vous tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter en cas d’épilation à la lumière pulsée.

Sommaire
Publié le 8 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture

Épilation à la lumière pulsée : ce qu'il faut faire.

Protéger la peau du soleil.

Protégez votre peau du soleil avant, entre et après vos séances à la lumière pulsée. En effet, les rayonnements UV sont la cause du bronzage qui est caractérisé par un taux plus élevé de mélanine à la surface de la peau. Le bronzage risque alors d’attirer la lumière pulsée sur votre peau et non sur les poils, et provoquer une gêne voire une brûlure. Si vous ne pouvez pas éviter une exposition au soleil, utilisez un soin solaire sur le visage et le corps à indice de protection élevé, en veillant à couvrir les zones à traiter.

Se raser avant les séances.

Il est conseillé de se raser les poils sur la zone à traiter un à deux jours avant la séance pour favoriser l’absorption de la lumière. Ainsi, la lumière pulsée peut atteindre directement les racines des poils, ce qui permet d’obtenir des résultats rapidement.

Laisser la peau "respirer".

Attendez un délai de quelques jours après la séance avant de mettre tout type de soin, tels que le déodorant ou du maquillage, afin de ne pas sensibiliser davantage la peau.

Respecter le programme établi.

Il est fortement recommandé de suivre le programme de séance prescrit et de ne pas accélérer le processus. En effet, des séances rapprochées ne permettront pas d'accélérer les résultats. De même, des séances trop éloignées ne permettront pas d'observer des résultats efficaces, car vous risquez de louper la phase de croissance des poils. Pendant cette phase, les poils sont particulièrement réceptifs à la lumière pulsée en raison de la concentration maximale de mélanine.

Épilation à la lumière pulsée : ce qu'il ne faut pas faire.

Pour votre sécurité et éviter les risques, il est recommandé de prendre quelques précautions lorsque vous suivez un programme d’épilation à la lumière pulsée.

S'exposer au soleil.

En effet, comme décrit précédemment, une exposition au soleil est déconseillée, car elle augmentera la sensibilité de la peau et favorisera le bronzage. Ce dernier peut être responsable de brûlure lors de la séance, car il présente un fort taux de mélanine à la surface de la peau. De plus, s'exposer directement au soleil après la séance n'est pas une bonne idée, car la peau est encore très sensibilisée et risque plus facilement d'attraper des coups de soleil.

S'épiler à la cire ou décolorer les poils.

Si vous souhaitez vous débarrasser de vos poils entre les séances, utilisez un rasoir au lieu de vous épiler à la cire, de décolorer vos poils ou d’appliquer une crème dépilatoire. Ces pratiques modifient le cycle de croissance des poils et leur capacité à absorber la lumière. Toutefois, il est conseillé de se raser durant les 48 heures précédant la séance.

Prendre des médicaments photosensibilisants ou appliquer des soins photosensibilisants.

Cette technique est incompatible avec les médicaments ou tout autres composés photosensibilisants qui peuvent présenter des risques, tels que des brûlures, une dépigmentation ou une sensibilité accrue à la lumière de manière générale. C'est le cas de certains actifs retrouver dans la composition de soins comme le rétinol, les acides de fruits (AHA), etc.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.