Le Carnet
Tous les Sujets
Alimentation eczéma.

Eczéma et alimentation : quels aliments éviter et privilégier ?

L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau. Il se caractérise notamment par des lésions cutanées, des démangeaisons et une peau très sèche. Plusieurs facteurs favorisent les poussées d'eczéma, parmi lesquels l’alimentation. Voici un tour d'horizon des aliments à éviter et à privilégier pour les personnes souffrant de ce trouble.

Sommaire
Publié le 22 janvier 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Les origines de l’eczéma.

L'eczéma est une maladie inflammatoire de la peau se manifestant par l'apparition de lésions et de démangeaisons (prurit). Cette affection est très fréquente et est la maladie de peau la plus répandue en France, après l'acné. L'eczéma touche surtout les jeunes enfants et les nourrissons mais peut également concerner les adultes. Elle résulte d'une interaction particulière entre génétique et environnement.

Les personnes souffrant d'eczéma dite atopique ont une prédisposition génétique. Des études ont mis en évidence plusieurs anomalies sur le gène codant pour la filaggrine, ainsi que sur d'autres molécules nécessaires à l'intégrité de la couche cornée. Ces altérations résultent en un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire, à l'origine d'un dysfonctionnement de la barrière cutanée protectrice.

L'eczéma atopique est à distinguer de l'eczéma de contact, qui se développe en réaction à une substance allergène et qui ne nécessite aucun terrain génétique particulier. Il existe aussi d'autres formes d'eczéma (nummulaire, dyshidrosique...), un peu moins répandues.

Quels aliments sont déconseillés en cas d'eczéma ?

Les poussées d'eczéma sont surtout provoquées par le contact entre la peau et des substances allergènes. Néanmoins, plusieurs études se sont intéressées au lien entre alimentation et eczéma de contact, et ont conclu que certains allergènes courants présents dans notre assiette pouvaient contribuer à augmenter la fréquence et l'intensité des crises. Une étude menée avec 40 enfants souffrant d'eczéma de contact est parvenue à identifier les ingrédients auxquels ces enfants réagissaient.

AlimentNombre d'enfants réagissant à cet aliment
Produits laitiers21/40
Œufs18/40
Agrumes9/40
Noix/arachides8/40
Poisson6/40
Blé (pain, céréales, biscuits...)5/40
Tomates4/40
Agneau4/40
Poulet4/40
Soja3/40

La plupart des études établissant un lien entre alimentation et eczéma pointent du doigt les mêmes aliments. Toutefois, les scientifiques ne préconisent pas l'élimination totale de tous ces ingrédients potentiellement à risque. En effet, si l'on considère les carences que cela provoquerait, la balance risque/bénéfice pencherait clairement du mauvais côté. C'est pourquoi il est plutôt conseillé d'essayer de déterminer à quel aliment vous réagissez, si tant est qu'il en existe un.

Rappelons en effet que toutes les personnes souffrant d'eczéma ne sont pas concernées par cette hypersensibilité alimentaire. Pour cela, éliminez un ingrédient de votre alimentation pendant un mois et observez si vous constatez un changement dans votre eczéma. Procédez ensuite de même pour chacun que vous suspectez.

À noter : si un ingrédient favorise vos poussées d'eczéma et que vous l'éliminez, faites attention que cela n'engendre aucune carence. Pour cela, nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin qui pourra vous aiguiller vers d'autres aliments ayant une valeur nutritionnelle équivalente ou éventuellement vous prescrire des compléments alimentaires.

Des aliments à privilégier en cas d'eczéma ?

Il existe à ce jour très peu de preuves scientifiques indiquant la nécessité pour les personnes souffrant d'eczéma d'adopter un régime alimentaire particulier. Dans ce domaine, les recommandations sont les mêmes que pour les individus sans problème de peau : une bonne hydratation et une alimentation saine, variée et équilibrée, de type méditerranéen. Toutefois, pour lutter contre l'inflammation induite par l'eczéma, vous pouvez choisir de miser sur les aliments ayant des propriétés anti-inflammatoires.

C'est notamment le cas des aliments riches en oméga-3, comme certains poissons gras. Les omégas-3 sont des précurseurs de l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l'acide docosahexaénoïque (DHA), eux-mêmes précurseurs de molécules anti-inflammatoires telles que les résolvines. Ces dernières inhibent certains médiateurs de l’inflammation et réduisent la douleur.

Certains légumes verts comme les brocolis ou les artichauts peuvent aussi être considérés comme bénéfiques pour les personnes atteintes d'eczéma. En plus d'avoir des propriétés antioxydantes, ils sont anti-inflammatoires, grâce aux flavonoïdes qu'ils renferment. Ces molécules agissent notamment en inhibant la synthèse de cytokines pro-inflammatoires.

Sources

  • WARNER J. O. & al. Compliance problems in the dietary management of eczema. Archives of Disease in Childhood (1983).

  • SANTIAGO S. Food allergies and eczema. Pediatrics Annals (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.