Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Hyperséborrhée.

Cuir chevelu : qu'est-ce que l'hyperséborrhée ?

La surproduction de sébum, ou hyperséborrhée, touche également le cuir chevelu. Ce phénomène multifactoriel entraîne des démangeaisons et l’apparition de pellicules. Apprenez-en plus sur ce processus physiologique et découvrez quelques astuces pour retrouver un cuir chevelu sain.

Sommaire
Publié le 27 janvier 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Qu’est-ce que l’hyperséborrhée du cuir chevelu ?

Les glandes sébacées sont des glandes exocrines situées dans le derme responsables de la production de sébum. C'est un mélange complexe de lipides ayant un rôle essentiel dans la protection du cuir chevelu et de la peau en général. Il permet en effet de constituer une barrière, le film hydrolipidique, protégeant le cuir chevelu des agressions extérieures (déshydratation, pollution, UV...). Le sébum assure également l'hydratation des cheveux. En effet, une fois synthétisé, il s'écoule progressivement le long des fibres capillaires et les enrobe, assurant ainsi leur humidification. Néanmoins, suite à un dérèglement hormonal ou une cause externe, il arrive que les glandes sébacées subissent un déséquilibre et produisent un excès de sébum : on parle alors d'hyperséborrhée.

Cet excès de sébum au niveau du cuir chevelu engendre plusieurs problèmes, plus ou moins graves. On peut tout d'abord penser à un désagrément social. En effet, l'hyperséborrhée donne aux cheveux une apparence grasse et sale, et a tendance à les aplatir. Cet aspect peu esthétique de la chevelure peut être source de complexes pour les personnes concernées. Elles réagissent alors en augmentant leur nombre de shampooings hebdomadaires. Or, il s'agit là d'une fausse bonne idée car, lorsqu'il est trop souvent lavé, le cuir chevelu peut se sentir agressé. Pour le défendre, la production de sébum par les glandes sébacées augmente : on a alors un cercle vicieux.

En outre, une accumulation de sébum au niveau du cuir chevelu constitue un milieu favorable à la colonisation bactérienne et parasitaire. Cette dernière peut contribuer à l'apparition de pellicules, qui sont de petites cellules mortes de couleur blanche à jaune. En effet, des études ont mis en évidence un lien entre les champignons Malassezia et la présence de pellicules. Ces levures possèdent une activité lipase, c'est-à-dire qu'elles hydrolysent les triglycérides du sébum et libèrent des acides gras insaturés. Or, ces derniers sont des métabolites à l'origine d'une différenciation anormale des kératinocytes entraînant des anomalies de la couche cornée, telle que la parakératose et les pellicules. Enfin, certains acides gras insaturés libérés par les Malassezia produisent des prostaglandines, des médiateurs pro-inflammatoires pouvant provoquer des démangeaisons du cuir chevelu.

Quelles sont les causes de l’hyperséborrhée des cheveux ?

L'hyperséborrhée est une problématique multifactorielle. Néanmoins, la principale cause de ce déséquilibre du cuir chevelu est une forte production d'hormones androgènes. Le principal androgène chez l'homme est la testostérone et, chez la femme, il s'agit de la Δ-4-androsténedione et de la déhydroépiandrostérone. Au sein du sébocyte, ces androgènes sont transformés par diverses enzymes en testostérone. Cette dernière réagit ensuite sous l'action d'une enzyme, la 5-α-réductase, pour se transformer en dihydrotestostérone (DHT) qui stimule l'activité des glandes sébacées. Ainsi, les personnes dont la 5-α-réductase est très active, pour des raisons génétiques, sont plus sujettes à l'hyperséborrhée.

Une autre cause de l'hyperséborrhée est la multiplication des agressions extérieures sur le cuir chevelu. Pollution, UV, produits capillaires non-adaptés... tous ces éléments entraînent une sur-stimulation des glandes sébacées et la production d'un excès de sébum pour protéger le cuir chevelu. L'âge joue également un rôle dans l'hyperséborrhée. En effet, sous influence hormonale, les glandes sébacées sont actives à partir du premier mois de vie. Leur activité augmente ensuite pendant la puberté avant de diminuer lentement à partir de l'âge adulte. Elle chute brutalement pour les femmes après la ménopause. Ainsi, bien que ce ne soit pas systématique, les personnes de moins de 40 ans sont souvent plus touchées par l'hyperséborrhée.

Enfin, il existe un lien entre l'alimentation et l'hyperséborrhée. En effet, la consommation fréquente d'aliments à indice glycémique élevé, tels que le pain blanc, les frites ou certains biscuits, génère un pic d'insuline dans le sang. Or, cette augmentation du taux d'insuline provoque également un accroissement du niveau d'androgène et donc indirectement une sécrétion excessive de sébum.

Note : il existe plusieurs façons de limiter l'hyperséborrhée au niveau du cuir chevelu, comme adopter des soins purifiants comme notre shampoing purifiant ou notre traitement cuir chevelu purifiant, protéger ses cheveux, éviter de les manipuler, avoir une alimentation saine et équilibrée...

Sources

  • BEYLOT G. Les cheveux gras. Actualités pharmaceutiques (2013).

  • WIKRAMANAYAKE T. & al. Seborrheic Dermatitis and Dandruff: A Comprehensive Review. Journal of clinical and investigative dermatology (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: