Le Carnet
Tous les Sujets
Astuces pour stimuler pousse des sourcils.

Comment stimuler la pousse de ses sourcils ?

Il n'est pas rare d'avoir la main un peu lourde lorsqu'on épile ses sourcils. On le regrette vite ensuite et on aimerait qu'ils repoussent le plus rapidement possible. Mais comment faire ? Voici quelques astuces pour stimuler la pousse de ses sourcils.

Sommaire
Publié le 27 janvier 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture
Thèmes :

Le cycle de vie des sourcils.

Tout comme les cheveux, les poils des sourcils poussent d'environ 0,3 millimètre par jour. Néanmoins, la durée de leur cycle diffère. En effet, on estime que les sourcils poussent pendant environ 30 jours, tandis que la phase de croissance des cheveux dure de 2 à 5 ans. C'est pourquoi les cheveux sont beaucoup plus longs que les sourcils. Le cycle de vie des sourcils dure environ 4 mois. Il est semblable à celui des cheveux et est caractérisé par les étapes suivantes :

  • La phase anagène : pendant la phase de croissance d'un poil de sourcil, les cellules à sa racine se multiplient activement, entraînant une augmentation de sa longueur.

  • La phase catagène : il s'agit d'une phase de repos au cours de laquelle la croissance des sourcils s'arrête. Cette période peut durer de quelques semaines à quelques mois. Pendant cette période, les sourcils restent en place sans connaître de changements significatifs.

  • La phase télogène : la phase télogène est la phase de chute des sourcils. Ils tombent naturellement pour laisser place à de nouveaux poils, poussant à partir des follicules pileux.

Remarque : un sourcil peut abriter jusqu'à 1 000 poils, dont les cycles de vie sont indépendants les uns des autres. C'est pourquoi la densité globale de nos sourcils restent la même au cours du temps.

Des astuces pour stimuler la pousse de ses sourcils ?

Une épilation trop zélée, une blessure au sein du sourcil qui laisse un trou... sont autant de raisons de vouloir stimuler la pousse de ses sourcils. Avant toute chose, il est important de noter que si certaines astuces permettent de stimuler quelque peu la pousse des sourcils, elles ne pourront toutefois pas épaissir votre ligne de sourcils. Cette dernière est propre à chaque individu et dépend du nombre et de l'emplacement des follicules pileux présents au sein de votre arcade sourcilière.

  • Une alimentation saine et riche en nutriments.

    L'alimentation joue un rôle important pour notre bien-être et notre santé. Elle intervient également dans la pousse de nos sourcils. En effet, une alimentation riche en nutriments comme la vitamine B, le magnésium et le fer permet de renforcer les follicules pileux et donc indirectement de stimuler la pousse des sourcil. On trouve notamment ces nutriments dans les céréales complètes, les légumineuses, certaines viandes et quelques poissons.

  • Utiliser certains actifs.

    Certains actifs sont capables de stimuler la pousse des follicules pileux (cils, sourcils, cheveux). Il s'agit par exemple du biotinyl-GHK et du panthénol, des dérivés de la vitamine B. Ces actifs agissent à plusieurs niveaux pour renforcer les sourcils et stimuler leur pousse. Ils renforcent tout d'abord leur ancrage en augmentant la synthèse de la laminine 5 et du collagène de type IV. Ces deux protéines d'adhésion composent la membrane basale qui sépare l'épiderme et le derme.

    De plus, le biotinyl-GHK et le panthénol favorisent la prolifération des kératinocytes du bulbe pileux. Pour cela, ils stimulent l'activité de la protéine Ki-67 qui intensifie la prolifération cellulaire. Ils ont ainsi une action positive sur la pousse des sourcils.

  • Appliquer des huiles végétales.

    L'application sur ses sourcils de certaines huiles végétales nourrissantes permet de renforcer et d'hydrater les poils. Or, des poils en bonne santé poussent plus rapidement. Parmi les plus populaires, on a l'huile d'avocat, l'huile de coco, et surtout l'huile de ricin. On prête à cette dernière la capacité à stimuler la pousse des sourcils en raison de travaux scientifiques basés sur son action sur l'alopécie, soit la chute de cheveux.

    En effet, lors de ces études, il a été montré que l'acide ricinoléique présent dans l'huile de ricin avait un effet inhibiteur sur la prostaglandine D2 (PGD2). Or, on constate que cette protéine est environ trois fois plus présente dans les zones dégarnies du cuir chevelu que dans les zones chevelues. Elle et son métabolite 15-dPGJ2 interrompent la pousse des cheveux en se liant au récepteur moléculaire GPR44. En inhibant la prostaglandine D2, l'huile de ricin restaure la pousse des cheveux. Concernant la pousse des sourcils, aucune étude n'a toutefois montré la faculté de l'huile de ricin de la stimuler, c'est pourquoi on peut seulement affirmer que cette huile végétale contribue au renforcement des poils.

  • Prendre soin de ses sourcils.

    Comme évoqué précédemment, des sourcils en bonne santé auront tendance à pousser davantage. C'est pourquoi il convient d'en prendre soin. Pour cela, vous pouvez faire un gommage une fois par semaine. Ce soin permet de débarrasser la peau sous les poils des cellules mortes et de limiter les risques de poils incarnés. En plus du gommage, l'application régulière d'un sérum fortifiant est conseillée. Vous pouvez par exemple vous tourner vers notre sérum cils et sourcils. Concentré en peptides de pois (INCI : Pisum Sativum (Pea) Peptide) et en huile de ricin (INCI : Ricinus Communis (Castor) Seed Oil), des actifs nourrissants et densifiants, notre sérum renforce et fortifie les cils et les sourcils. Il peut s'appliquer matin et soir et n'a pas besoin d'être retiré à l'aide d'un démaquillant.

  • Être patient.

    Enfin, le dernier conseil à garder en tête est d'être patient. Les sourcils ont un cycle de vie qui leur est propre et qu'il est important de respecter. Ce processus naturel prend du temps mais finit par aboutir à la pousse/repousse des sourcils.

Source

  • FONG P. & al. In silico prediction of prostaglandin D2 synthase inhibitors from herbal constituents for the treatment of hair loss. Journal of Ethnopharmacology (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.