Nouveau : La poudre libre matifiante

Nouveau : La poudre libre matifiante

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Hyperpigmentation des aiselles.

Comment lutter contre l’hyperpigmentation de ses aisselles ?

Parmi les différentes parties du corps susceptibles d'être touchées par l’hyperpigmentation se trouvent les aisselles. Cette caractéristique peut être totalement assumée par certain(e)s, tandis que d'autres peuvent en être complexé(e)s. Retrouvez ici les différentes causes de ce type de désagrément cutané, ainsi que les différents gestes à adopter pour l'éviter.

Publié le 2 janvier 2023, par Maylis, Ingénieure chimiste — 6 min de lecture

Pourquoi ai-je les aisselles plus foncées que d'autres parties du corps ?

L’hyperpigmentation est le terme dermatologique employé pour désigner les taches persistantes qui apparaissent à la surface de la peau. Ce phénomène se produit à la suite d'un dérèglement au niveau du processus de pigmentation : la mélanine, pigment à l’origine de la coloration naturelle de la peau, est surproduite à certains endroits. Au niveau des aisselles, la coloration est alors assez diffuse et s'apparente moins à des taches pigmentaires. Les personnes à la peau foncée sont davantage susceptibles d'avoir des aisselles sombres car elles produisent plus de mélanine.

L'hyperpigmentation des aisselles est généralement liée à plusieurs facteurs :

  • L'épilation et/ou le rasage.

    Ces deux méthodes peuvent entraîner des micro-lésions qui donnent naissance à des hyperpigmentations de type post-inflammatoires, colorant la peau en rouge, rose ou marron.

  • Les frottements.

    Que ce soit avec les vêtements trop serrés ou avec la peau, cette zone est sujette aux frottements qui épaississent l'épiderme et engendrent l'accumulation de cellules mortes chargées de mélanine.

  • Certaines maladies.

    Il existe une corrélation entre le diabète et le mécanisme de pigmentation. En effet, l'insuline peut interférer dans le processus de mélanogenèse. Pour cette raison, des aisselles vraiment plus sombres que le reste du corps constitue parfois un signal d'alerte pour cette affection. Par ailleurs, le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un autre trouble qui pourrait être lié à l'assombrissement des aisselles.

  • Certains déodorants et anti-transpirants.

    Ces produits peuvent en effet renfermer des composés allergisants comme de l'alcool et/ou du parfum, qui irritent les peaux les plus sensibles et donnent naissance à des inflammations. L'organisme peut y répondre de manière excessive ce qui laisse place à une hyperpigmentation post-inflammatoire qui assombrit alors les aisselles.

Une coloration plus foncée au niveau des aisselles peut aussi être d'ordre génétique.

Comment éviter d'avoir les aisselles qui brunissent ?

Il est important de préciser que l'on ne peut parfois pas lutter contre le brunissement des aisselles, notamment lorsque l'origine est génétique ou à cause d'une maladie. Néanmoins, dans d'autres circonstances, il est possible de prévenir ce désagrément cutané :

  • Utiliser des déodorants naturels.

    En effet, nous vous conseillons de privilégier l’utilisation de déodorants naturels et/ou hypoallergéniques, dépourvus de substances dérivés de l'alcool et de parfums de synthèse.

  • Espacer les séances d'épilation/rasage.

    Pour cela, la solution peut être de privilégier l'épilation (arrachage complet de poil avec le bulbe) au rasage, car la repousse des poils et les séances d'élimination des poils sont moins fréquentes. Vous pouvez également décider de ne plus vous épiler du tout et d'assumer vos poils qui sont tout ce qu'il y a de plus banal à cet endroit du corps !

  • Prendre soin de ses aisselles.

    Durant la douche, quotidiennement, ne faites pas l'impasse sur le nettoyage des aisselles. Cela permet d'éliminer les impuretés qui ternissent cette zone. Par ailleurs, après les séances de rasage, utilisez une crème apaisante au calendula par exemple. Après l'épilation, pour apaiser les sensations d'échauffements, une compresse fraîche, un hydrolat et/ou un gel enrichi à l'aloe vera peut être efficace.

  • Faire des gommages.

    L’excès de peaux mortes explique parfois l’assombrissement des aisselles. Pour éviter cela, effectuez un gommage des aisselles 1 à 2 fois par semaine. Choisissez un soin exfoliant doux et naturel qui correspond à votre peau. Notre gommage corps nourrissant permet d'assouplir et d'adoucir l'épiderme. Il convient particulièrement aux peaux sèches et inconfortables.

  • Portez des vêtements amples.

    Cela permet d'éviter les frottements mais également de vous sentir à l'aise et ainsi limiter la transpiration. Privilégiez les vêtements en coton et évitez le synthétique qui accumule la sueur.

Sources :

  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), un trouble fréquent, première cause d'infertilité féminine. INSERM (2019).

  • DANSINGER M. Skin problems in diabetes. WebMD (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: