BRONZAGE : La routine pour le prolonger

BRONZAGE : La routine pour le prolonger

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Mode d'application sérum autobronzant.

Comment appliquer un sérum autobronzant ?

Un sérum autobronzant apporte un hâle uniforme similaire à un bronzage sans avoir à s'exposer plusieurs heures au soleil. Découvrez dans cet article comment appliquer un sérum autobronzant pour un fini naturel, sans traces ou démarcations inesthétiques.

Publié le 10 juin 2022, par La rédaction — 11 min de lecture

Comment fonctionne un autobronzant ?

Un autobronzant est un produit qui donne une coloration brune à la peau superficiellement grâce à la combinaison de deux molécules : la dihydroxyacétone (DHA) et l'érythrulose. Au contact de la couche la plus superficielle de l'épiderme (couche cornée), la DHA va interagir avec les acides aminés de la peau selon la réaction chimique de Maillard, provoquant la formation de pigments bruns (mélanoïdines) à la surface. L'érythrulose, un autre molécule de la famille des sucres, réagit de manière identique à la DHA avec une action graduelle. L'association du DHA et de l'érythrulose permet ainsi d'obtenir un bronzage progressif plus uniforme, plus naturel et plus durable (jusqu'à 5 à 7 jours), alors que l'érythrulose seule aurait produit un bronzage plus léger, plus lent à se développer (entre 24 à 48 heures) et qui disparaitrait plus rapidement. Contrairement aux idées reçues, la DHA et l'érythrulose ne pénètrent pas les couches profondes de la peau et sont donc sans aucun danger pour la santé.

Toutefois, il est primordial de rappeler qu’un autobronzant ne protège en aucun cas des effets des rayons UV du soleil, surtout s'il ne contient pas de filtres solaires. En effet, le fait d’avoir un teint hâlé suite à l’utilisation d’un autobronzant ne rime absolument pas avec protection solaire. C’est pourquoi il est indispensable d’appliquer une crème solaire large spectre lors d’une exposition.

Les soins autobronzants peuvent également contenir d'autres ingrédients comme des antioxydants (vitamine E, etc...) qui vont protéger la peau contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané et de l’altération cellulaire, ou encore des molécules activatrices de bronzage par stimulation de la production de mélanine naturelle de la peau comme l'extrait de pulpe de caroube, l'huile de buriti, etc... assurant ainsi une répartition homogène et un bronzage plus naturel.

Règle n°1 : Préparer sa peau avec une exfoliation.

Avant application d'un autobronzant, il est nécessaire de préparer sa peau. L’exfoliation mécanique ou gommage consiste à éliminer les cellules mortes présentes à la surface de la peau. Il est ainsi recommandé d'en effectuer un la veille pour optimiser les performances du produit et permettre à l'autobronzant de mieux adhérer à la peau. Une peau non-exfoliée au préalable rendra aussi l'application du sérum autobronzant moins facile et le résultat ne serait alors pas homogène. En plus, sachant que la durée du hâle dépend aussi du renouvellement cellulaire de la peau, mieux vaut exfolier pour avoir une peau bronzée plus longtemps. Ce geste est aussi essentiel au niveau des talons et des différents plis (coudes, genoux, etc...) afin d'éviter que le produit autobronzant ne se concentrent à ces endroits. Pensez alors à laver votre peau, à l’exfolier et surtout à l’hydrater quelques heures avant pour faire durer le hâle plus longtemps. Vous pouvez par exemple utiliser le gommage corps nourrissant et le gommage visage éclat.

Un sérum autobronzant apporte un hâle uniforme similaire à un bronzage sans avoir à s'exposer plusieurs heures au soleil. Découvrez dans cet article comment appliquer un sérum autobronzant pour un fini naturel, sans traces ou démarcations inesthétiques.

Règle n°2 : Choisir un autobronzant adapté à sa carnation naturelle.

Veillez à choisir votre autobronzant en adéquation avec votre carnation pour un fini le plus naturel possible. Le choix de l'autobronzant dépend de la concentration en DHA : plus il est riche en DHA, plus il donne une teinte foncée. Il existe deux catégories d'autobronzant en fonction de la teneur en DHA. En général, les soins autobronzants contiennent entre 1 à 10% de DHA. Ainsi, les peaux claires devront choisir un autobronzant moins concentré qui affiche une teneur en DHA comprise entre 1 et 3%, et de préférence opter pour des autobronzants progressifs afin d'obtenir la teinte désirée. Par contre, les peaux mates doivent se tourner vers des autobronzants avec un taux en DHA supérieur à 5%, permettant ainsi d'entretenir son hâle quand on est déjà très bronzé.

Cependant, notre sérum autobronzant est composé à 10% de DHA, mais il est adapté à tous les types de peau. A part la teneur en DHA, le nombre de gouttes appliquées et la fréquence d'utilisation vous permettront de moduler l'intensité du hâle obtenu de manière progressive. Plus vous en mettrez et de façon régulièrement, plus votre teint sera bronzé. L'application d'un même produit peut ainsi donner de légères différences de teinte en augmentant graduellement l'intensité du hâle par de multiples applications et par la quantité de produit appliqué. 

Règle n°3 : Essayer le sérum autobronzant avant l’application.

Nous vous conseillons de tester au préalable une petite quantité de l'autobronzant sur le poignet pour déjà être sûr que celui-ci n'est pas trop foncé par rapport à la couleur de votre peau et aussi pour anticiper les éventuelles réactions. Si des rougeurs ou des irritations apparaissent, stoppez immédiatement l'utilisation du produit.

Bien que la DHA et l'érythrulose ne soient pas nocifs pour l'organisme, les soins autobronzants peuvent contenir d'autres ingrédients qui peuvent potentiellement provoquer l'apparition d'effets secondaires non-liés à la DHA et à l'érythrulose. Dans cette même optique, optez pour un autobronzant à la formulation simple, limitant ainsi les risques de réaction cutanée.

Règle n°4 : Appliquer de manière uniforme le sérum autobronzant.

Pour l'application, pensez à bien vous laver les mains au préalable. Prélevez ensuite à l'aide de la pipette une petite dose de produit, et appliquez-le à mains nues sur une peau propre et sèche. Répartissez de manière uniforme sur l'ensemble du visage et du cou, en évitant le contour des yeux.  Il est conseillé de commencer par le bas du visage et de remonter en étirant la matière par des mouvements ascendants, et de finir par le cou. La texture fluide de notre soin autobronzant s'étale facilement et pénètre rapidement, sans risque de transfert sur l'oreiller. Vous pouvez l'utiliser seul ou le mélanger à votre crème hydratante habituelle.

Sur le corps, plus précisément au niveau des coudes, des genoux et des talons, où la couche cornée est plus épaisse et qui fonce davantage, utilisez une quantité plus réduite d'autobronzant pour avoir un hâle uniforme. Immédiatement après application, lavez-vous soigneusement les mains pour éviter d'avoir les paumes des mains colorés, et retirer l'excès de produit au niveau des sourcils et à la racine des cheveux. Les jours qui suivent, ne négligez pas l'hydratation de notre peau si vous voulez faire durer l'effet autobronzant plus longtemps.

Le sérum autobronzant de Typology.

Nous avons formulé un sérum autobronzant avec un pourcentage de naturalité élevé en privilégiant l’utilisation d’ingrédients d'origine végétale. Sa formule renferme de la DHA associée à l'érythrulose. La coloration se développe dans les 12 heures qui suivent l'application et est éliminée progressivement en 5 à 7 jours avec le processus de desquamation naturelle des cellules de la peau. 

2 à 3 gouttes suffissent pour obtenir un teint hâlé naturel rapidement sur-mesure. Le nombre de gouttes appliquées et la fréquence d'utilisation vous permettront de moduler l'intensité du hâle obtenu. Plus vous mettrez du produit, plus l’intensité sera importante ; plus vous utilisez plusieurs jours d’affilé, plus le bronzage sera soutenu. Sa texture fluide s'étale facilement et pénètre rapidement, sans risque de transfert sur l'oreiller.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: