Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Fausses bonnes idées en cas de canicule.

Canicule : les fausses bonnes idées

La chaleur causée par la canicule vous pousse à vous rafraîchir par tous les moyens. Ces réflexes ne sont pas tous adaptés à la situation, certains peuvent être dangereux pour votre santé. Connaître ces fausses bonnes idées permet d’éviter les problèmes. Votre corps supportera mieux la chaleur et vous pourrez traverser prudemment la période de canicule. Focus sur ces gestes à éviter.

Thèmes :

Prendre une douche glacée.

Cette idée bien que tentante de premier abord n'est pas conseillée pendant les périodes de fortes chaleurs. En effet, une douche froide peut perturber la régulation de la température corporelle car le corps aura tendance à vouloir se réchauffer grâce à une dilatation des vaisseaux sanguins et produire l'effet contraire à celui souhaité.

Boire trop d'eau.

Boire de l'eau pour rester hydraté est important pendant les épisodes de fortes chaleurs : il est conseillé de boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour. Cependant, quand ce seuil est dépassé le corps aura tendance à vouloir évacuer l'excès d'eau par la transpiration ou en faisant fonctionner les reins ou la vessie ce qui peut épuiser l'organisme. Dans certains cas d'hyperhydratation, il peut survenir un risque d'oedème cérébral qui nécessite d'aller aux urgences.

Boire des boissons glacées.

Boire de l’eau trop froide est une habitude à proscrire. L’effet rafraîchissant est immédiat, certes, mais ce changement de température brusque entraîne une déshydratation et des crampes d’estomac. Votre organisme sera obligé de se surpasser pour maintenir une température avoisinant les 37 °C.

Attendre d'avoir soif.

Si vous ressentez la sensation de boire c'est que votre corps vous prévient qu'il souffre de déshydratation. Il est recommandé de ne pas boire d'un coup mais plutôt régulièrement dans la journée pour maintenir un taux d'hydratation régulier dans la journée. Des symptômes comme des vertiges, de la fatigue ou des maux de tête peuvent être des signes d'une déshydratation. Il est donc important de consommer de l'eau régulièrement au cours de la journée.

Ouvrir les fenêtres.

Ouvrir les fenêtres pour faire passer l'air peut constituer de premier abord une bonne idée. Cependant, cela risque de faire rentrer de l'air chaud et de ne pas rafraîchir la pièce. il est conseillé de fermer à moitié les volets et d'aérer à la tombée de la nuit.

Consommer des boissons alcoolisées.

Généralement, l'alcool est considéré comme une boisson rafraichissante. Or ce n'est le cas qu'à court terme. En effet, ce type de boissons a un effet déshydratant sur le corps. Il est conseillé de privilégier l'eau et de s'hydrater régulièrement au cours de la journée.

Dormir proche d'un ventilateur.

Si vous souhaitez rester au frais la nuit, il peut être tentant de diriger le ventilateur directement vers vous dans l'espoir de bénéficier d'un flux d'air frais toute la nuit. Cependant, cette idée est à éviter. Après quelques heures, l'air du ventilateur risque de dessécher les sinus et la gorge, ce qui peut entraîner des inconforts tels que des crampes ou des contractions musculaires. De plus, cela expose davantage les personnes allergiques aux impuretés présentes dans l'air. Il est préférable, dans ce cas, de diriger le ventilateur vers le bas du corps pour favoriser la circulation d'air sans provoquer d'effets indésirables.

Mettre la climatisation au maximum.

Si l'on vous conseille d'utiliser un climatiseur, il n'est cependant pas recommandé de le régler à la température la plus basse possible. Idéalement, vous devriez régler le thermostat à un maximum de 5 degrés en dessous de la température extérieure. Un écart de 8 degrés entre l'extérieur et l'intérieur reste cependant acceptable. Un écart supplémentaire peut affaiblir le corps et augmenter le risque de tomber malade ou de faire un choc thermique, pouvant aller de la perte de conscience à des défaillances respiratoires.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: