NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Boutons après rasage : qu'est-ce-qui les provoque ?

Boutons après rasage : qu'est-ce-qui les provoque ?

La frustration est grande lorsqu'on passe du temps à se raser les aisselles, les jambes, le maillot ou encore la barbe et que quelques heures après apparaissent rougeurs et boutons rouges enflammés plus ou moins disgracieux... De quoi s'agit-il exactement ? Comment les éviter ?

Publié le 10 juin 2022, par La rédaction — 8 min de lecture

Qu'est-ce que c'est, les boutons de rasage ?

Les boutons et bosses du rasage sont des réactions inflammatoires liées à la réintroduction de poils dans la peau : on parle de poils incarnés ou de folliculites (inflammation du follicule pileux). Ces désagréments portent le nom médical de pseudofolliculite. En fonction la zone, on les appelle pseudofolliculite de barbe (PFB), pseudofolliculite pubienne (en particulier lorsque les bosses apparaissent dans la région pubienne)...

Les boutons du rasage s'accompagnent parfois de douleur, d'un assombrissement de la peau du à une sécrétion excessive et localisée de mélanine, de petites papules (bosses solides et arrondies) qui peuvent se transformer en pustules (lésions remplies de pus et ressemblant à des cloques).

Il n'y a pas que le rasage qui peut provoquer ce type de boutons. L'épilation à la cire ou à l'épilateur peut aussi entrainer ces désagréments.

Bien que toute personne qui s'épile puisse développer des boutons de rasoir, ces derniers sont plus susceptibles d'affecter les hommes afro-américains. En effet, selon une étude, entre 45 et 85 % des hommes afro-américains souffrent du PFB. Par ailleurs, les sujets hispaniques et les personnes aux cheveux bouclés sont également plus susceptibles de développer des boutons de rasoir.

Attention ! Si les boutons sont importants au niveau de la barbe, consultez un dermatologue. En effet, le PFB peut être confondu avec la teigne de la barbe (tinea barbae), une infection fongique des zones pileuses qui nécessite une médication particulière.

A quoi sont dus les boutons de rasage ?

Les désagréments comme les boutons ainsi que les rougeurs résultent généralement d’une lame mal entretenue, d'un manque de soin accordé à la peau ou encore d’une mauvaise technique de rasage. 

Pour pallier à cela, l'épilation au laser est une méthode définitive. Mais bien qu'il s'agisse d'une excellente solution, elle n'est pas toujours réalisable financièrement. Heureusement, il existe un certain nombre de solutions pour rendre le rasage moins pénible et se débarrasser des boutons du rasoir.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Plusieurs gestes simples permettent de limiter l'apparition des boutons de rasage.

  • Gommer sa peau au moins une fois par semaine.

    On ne le répètera jamais assez ! L'exfoliation est essentielle car elle stimule le renouvellement cellulaire et retire les kératinocytes accumulés à la surface de l’épiderme, évitant l’obstruction des pores. Les poils auront ainsi moins de difficulté à traverser la couche cornée et ne s'entortilleront pas sous la peau. De plus, le gommage permet de faire ressortir les poils sous peau qui seront ainsi bien rasés à ras. Pour le visage, vous pouvez utiliser le gommage éclat à l'huile de rose musquée et au macérat de carotte bio ou le gommage régénérant qui atténue les premiers signes de l'âge. Concernant les zones du corps, nous avons développé un gommage nourrissant ainsi qu'un gommage tonifiant à base de macérat de café vert bio (drainant) et d'huiles essentielles de citronnelle et de cèdre bio (anti-cellulite).

  • Toujours se raser sur une peau propre.

    Cette règle de base est parfois négligée. Or, elle est nécessaire pour réduire les risques d’irritation ainsi que le développement des poils incarnés. Vous pouvez utiliser par exemple notre soin lavant rééquilibrant à l'ortie ou si vous préférez une texture gel, le gel nettoyant purifiant concentré en actifs assainissants comme du zinc PCA. 

  • Adopter les gestes appropriés pendant le rasage.

    Se raser à rebrousse-poil augmente les risques de coupures et d’irritations. Le rasage devient vite inconfortable. De plus, cette pratique peut le tordre qui dévie alors sa trajectoire et se recourbe sur lui-même pour devenir un poil incarné.

  • Humidifier la zone à raser et utiliser un gel moussant.

    Se raser uniquement avec de l’eau augmente les risques d’irritations et de coupures. Utilisez toujours une mousse à raser ou un gel lorsque vous vous rasez. Ce produit va créer une barrière protectrice entre la lame du rasoir et votre peau : il diminue ainsi les frictions et donc les risques de coupures. De plus, la présence de mousse vous aide à déterminer les zones sur lesquelles vous êtes déjà passé. Vous évitez ainsi d’y revenir plusieurs fois et donc d’irriter votre peau.

  • Prendre bien soin des lames !

    Une lame mal entretenue est à l’origine de nombreux désagréments. Votre séance de rasage ne va pas se dérouler comme il faut. Normalement, un seul passage suffit pour raser les poils de chaque zone. Or, avec une lame déjà saturée en poils et impuretés, il faudra plusieurs passages. Évitez également de vous servir d’une lame rouillée ou en mauvais état pour ne pas agresser inutilement la peau.

Comment apaiser les boutons de rasage naturellement?

Certaines huiles essentielles sont reconnues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et bactéricides. Elles sont à mélanger avec des huiles végétales dites porteuses. Vous pouvez ainsi recourir à l'huile essentielle d'arbre à thé, de sauge sclarée ou encore de lavande aspic.

Source :

  • ROOPAL V. KUNDU &al., Dermatologic Conditions in Skin of Color: Part II. Disorders Occurring Predominantly in Skin of Color, Am Fam Physician. (2013).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: