Le Carnet
Tous les Sujets
Effets secondaires acide glycyrrhétinique.

Acide glycyrrhétinique : des effets secondaires à son utilisation topique ?

L’acide glycyrrhétinique est un composé naturel doté de multiples vertus pour la peau. Extrait des racines de la réglisse glabre, il est à l'origine d'une grande partie des propriétés cosmétiques de cette plante. Avant d'utiliser des soins à l'acide glycyrrhétinique, on peut néanmoins se demander s'il existe des effets secondaires liés à son application topique ?

Sommaire
Publié le 26 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture

L’acide glycyrrhétinique, qu’est-ce que c’est ?

Aussi connu sous le nom d'enoxolone, l’acide glycyrrhétinique est un actif retrouvé dans la réglisse glabre ou Glycyrrhiza glabra. Réputée pour ses racines aromatiques et ses propriétés thérapeutiques, cette dernière a longtemps été utilisée dans la médecine traditionnelle, notamment pour calmer les rhumes, les toux et les indigestions. Elle était notamment consommée sous forme d'infusion ou de pâte à mâcher dans l'Antiquité. Aujourd'hui, l'enoxolone est surtout reconnu pour ses vertus cosmétiques et les bienfaits qu'il apporte à la peau.

  • Anti-inflammatoire : l'acide glycyrrhétinique agit à plusieurs niveaux pour atténuer les inflammations. Il inhibe notamment l'activité du TNF-α et des interleukines-1α, des cytokines pro-inflammatoires. Cet actif peut ainsi être utilisé pour apaiser les démangeaisons ou certaines rougeurs.

  • Antibactérien : il a été montré que l'acide glycyrrhétinique avait un effet bactéricide contre certaines souches résistantes de staphylocoques dorés. Cette molécule peut ainsi être utile pour garder sous contrôle les populations bactériennes vivant sur la peau.

  • Éclaircissant : cette propriété de l'acide glycyrrhétinique fait débat mais il semblerait qu'il inhibe la tyrosinase, l'enzyme-clé de la mélanogenèse. Cet actif pourrait donc aider à atténuer les taches brunes.

  • Antioxydant : en stimulant l'activité de certaines enzymes antioxydantes, l'acide glycyrrhétinique protège l'ADN, les protéines et les cellules des radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré, mais aussi de troubles pigmentaires et de mélanomes.

  • Prévient le vieillissement cutané : il a été montré que l'acide glycyrrhétinique inhibe l'activité de la collagénase, une enzyme rompant les liaisons peptidiques du collagène, ce qui le dégrade. Cet actif protège ainsi une protéine essentielle à la souplesse de la peau et temporise l'apparition de rides.

Existe-t-il des précautions d'emploi relatives à l'utilisation topique de l'acide glycyrrhétinique ?

Aucun effet secondaire n'a été reporté à ce jour après l'application topique d'enoxolone. Cet actif est doux et non-irritant et sa concentration dans les produits cosmétiques ne fait pas l'objet d'une restriction par la réglementation cosmétique européenne. Cette dernière repose sur le Règlement (CE) n° 1223/2009, qui établit les normes et les exigences auxquelles ces produits doivent se conformer dans le but de protéger la santé des consommateurs.

Bien qu'il ne soit pas soumis à une limite de concentration, l'enoxolone est généralement incorporé à des taux compris entre 0,05 et 2% dans les soins cosmétiques. En effet, cette plage de concentration suffit pour induire des bienfaits cutané. Notons aussi que cette molécule ne fait pas partie des actifs cosmétiques déconseillés lors d'une grossesse ou d'un allaitement. On peut d'ailleurs considérer que l'acide glycyrrhétinique convient à toute la famille puisqu'il peut également être utilisé par les enfants de plus de 3 ans.

Sources 

  • KALINOWSKA-LIS U. & al. 18β-Glycyrrhetinic acid: its core biological properties and dermatological applications. International Journal of Cosmetic Science (2019).

  • Thèse de Mathilde BOURIQUAT. La réglisse : principales propriétés et utilisations (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus