Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Quels sont les dangers des eaux de parfums ?

Quels sont les dangers des eaux de parfums ?

Une eau de parfum est une composition qui renferme 15 à 20 % d’extraits aromatiques, dilués dans 80 à 75 % d’alcool à 70 ou 90°. Concentrée, elle a une tenue longue durée, de 6 à 8 heures. Elle peut ainsi être utilisée au quotidien, sans besoin de vaporiser une dose supplémentaire au cours de la journée. Quelques précautions doivent toutefois être prises en compte lors de son utilisation. Focus sur les potentiels dangers d'une eau de parfum.

Publié le 4 octobre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 9 min de lecture

Quels composés nocifs peut contenir une eau de parfum ?

L'utilisation d'une eau de parfum n’est pas sans danger. Une sensation de gêne peut être ressentie, due à la présence d'un ou de plusieurs des ingrédients suivants.

  • Les phtalates dont le DEP, Phtalate de diéthyle

Les phtalates sont des substances liquides incolores légèrement volatiles. A l'origine, ces ingrédients servaient de plastifiants dans les matériaux plastiques, notamment du polychlorure de vinyle (PVC), afin de les rendre plus souples. En cosmétique, ils étaient principalement employés pour leurs propriétés fixatrices et filmogènes. Néanmoins, reconnus comme perturbateurs endocriniens, la plupart d’entre eux ont été bannis des formules cosmétiques par l’Union Européenne en 2013. Seul le phtalate de diméthyle (DEP) reste autorisé : cet ingrédient est multifonctions (solvant, agent parfumant, filmogène, conditionneur capillaire). Dans les eaux de parfum, le DEP est employé afin de fixer et prolonger les senteurs. Néanmoins, il reste un perturbateur endocrinien suspecté par l'ANSES (Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale).

  • Le BHT et le BHA

L'hydroxyanisole butylé (BHA) et son composé associé l'hydroxytoluène butylé (BHT) sont des espèces phénoliques aux propriétés antioxydantes. Ils protègent les corps gras insaturés des eaux de parfum des phénomènes d'oxydation pouvant avoir lieu au contact de l'air. Ils augmentent ainsi les périodes de conservation des eaux de parfum. Les études sur ces actifs sont toujours en cours. Toutefois, certaines révèlent déjà qu'en application cutanée, le BHA et le BHT sont sensibilisants, et peuvent entraîner des réactions allergiques. Par ailleurs, cela peut aussi engendrer une modification du système hormonal, se traduisant par une stimulation de l'œstrogène, hormone sexuelle féminine, et une inhibition de l'expression des hormones sexuelles masculines. Ce dérèglement entraînerait des effets délétères sur la reproduction.

Allergisants potentiels, irritants cutanés et occulaires potentiels et cancérigènes suspectés (libérateurs d'amines aromatiques), il vaut mieux éviter ces éléments dans une eau de parfum ! Ils sont répertoriés sous les noms suivants :  CI 1914 (colorant jaune), CI 15850 (colorant rouge), CI 15985 (colorant jaune), CI 17200 (colorant rouge), CI 16035 (colorant rouge), CI 15880 (colorant rouge), CI 12085 (colorant rouge), CI 16255 (colorant rouge), CI 15510 (colorant orange), CI 11680 (colorant jaune), CI 16185 (colorant rouge), CI 12490 (colorant rouge), CI 18050 (colorant rouge), CI 18965 (colorant jaune), CI 13015 (colorant jaune), CI 20470 (colorant noir), CI 12700 (colorant jaune), CI 15865 (colorant rouge), CI 11710 (colorant jaune), CI 21108 (colorant jaune), CI 21100 (colorant jaune), CI 12370 (colorant rouge), CI 14700 (colorant rouge), CI 14720 (colorant rouge).

  • Des filtres solaires chimiques

Ces derniers sont employés dans les eaux de parfum pour les protéger des dégradations dues aux rayons UV du soleil. Ainsi, il est possible de trouver des ingrédients controversés comme de l’avobenzone (également appelé Parsol 1789, Eusolex 9020 ou Escalol 517) de l'octocrylène, de l'oxybenzone (benzophénone-3), du PABA (acide para-amonibenzoïque) ou encore du 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC).

Malheureusement, précisons que les marques n’ont aucune obligation d’afficher la liste des ingrédients car la formule d'un parfum est encore considérée comme un secret commercial.

Pourquoi certaines eaux de parfum peuvent donner des maux de tête ?

Si vous ressentez des maux de tête à l'odeur d'un parfum, cela n'a aucun lien avec une allergie. Il s'agit soit de la peur de certaines odeurs, communément appelée l’osmophobie, soit de l’hypersensibilité à des substances chimiques précises.

  • L'osmophobie est en fait lié à un trouble appelé l’hyperosmie (sensibilité accrue aux odeurs). Les senteurs sont tellement fortes qu'elles en deviennent insupportables, déclenchant dans le pire des cas des maux de tête. Sur le plan biologique, les odeurs stimulent le nerf trijumeau qui, en s'enflammant, cause des migraines. Certaines effluves peuvent même être à l'origine d'une dilatation ou d'un rétrécissement des vaisseaux sanguins au niveau du cerveau ce qui génère alors des maux de tête.

  • L'hypersensibilité chimique multiple (MCS) est un trouble découvert par l’allergologue américain Theron G. Randolph dans les années 50. Les personnes concernées sont alors extrêmement sensibles à l'inhalation de certains composés organiques volatils, même si leur concentration est beaucoup plus faible que le seuil de toxicité général évalué. A savoir, le trouble MCS est intégré à la classification internationale des maladies par l’OMS et reconnu en tant qu’affectation invalidante en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en Espagne, au Japon et surtout aux États-Unis et au Canada. Néanmoins, il n’est pas reconnu officiellement en France.


Précautions d’utilisation des eaux de parfum.

Le respect de quelques précautions est nécessaire avant d’utiliser de l’eau de parfum. Elle s’applique directement sur la peau, par pulvérisation sur les zones de pulsations comme les poignets et le cou. La chaleur naturelle de la peau va la réchauffer et l’eau de parfum diffusera toutes les subtilités de sa fragrance.

L’alcool contenu dans l’eau de parfum peut irriter une peau sensible. Dans ce cas, il faut éviter de l’appliquer directement sur la peau et en mettre plutôt sur les vêtements. A noter, pour éviter des risques de dessèchement de la peau à cause de l’alcool, une eau de parfum contient généralement de la glycérine. La glycérine atténuera l’effet de l’alcool tout en exaltant les senteurs des essences odorantes dans l’eau de parfum.

L’application d’eau de parfum est formellement interdite avant une exposition au soleil. Certaines molécules odorantes, utilisées dans les eaux de parfums, peuvent être photosensibilisantes. Ces matières odorantes sont souvent extraites de plantes et d’huiles essentielles. Il existe alors des risques de réactions cutanées en cas d’exposition au soleil. Avant de sortir au soleil, il est ainsi préférable de vaporiser l’eau de parfum sur les vêtements.

Privilégiez les eaux de parfums naturels qui ne contiennent pas de substances synthétiques toxiques. Sauf en cas d’allergies, les ingrédients naturels sont mieux tolérés par la peau.

Sources :

  • SCHETTLER T. Human exposure to phtalates via consumer products, International Journal of Andrology (2006).

  • BYUNG-MU L. Risk assessment of unintentional phthalates contaminants in cosmetics. Regulary Toxicology and Pharmacology (2020).

  • LANIGAN R. S. & YAMARIK T. A. Final Report on the Safety Assessment of BHT. International Journal of Toxicology (2002).

  • YOSHINO S. Enhancement of allergic responses in vivo and in vitro by butylated hydroxytoluene. Toxicology and Applied Pharmacology (2007).

  • Study on Enhancing the Endocrine Disrupter Priority List with a Focus on Low Production Volume Chemicals, Revised Report to DG Environment, DHI Water and Environment, (2007).

Potentiellement dangereuses, maux de tête, lait maternel, système nerveux central, phtalates et des muscs, eaux de toilette, produits parfumés, long terme, produits chimiques, huiles essentielles, muscs synthétiques, dangereuses pour la santé, composés organiques volatils, odeur agréable.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: