3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Temps cicatrisation plaie.

Quel est le temps de cicatrisation d’une plaie ?

Notre corps dispose d'un système physiologique complexe pour réparer et régénérer les tissus cutanés endommagés. Chaque lésion tissulaire doit passer par différentes étapes, de l'apparition de la blessure initiale jusqu'au processus de cicatrisation proprement dit, où chacune d'elle se chevauche dans le temps et est nécessaire à la bonne restauration tissulaire. Mais alors en combien de temps une plaie cicatrise t-elle ?

Combien de temps faut-il pour qu'une plaie guérisse ?

Le temps nécessaire pour qu'une plaie cicatrise dépend de sa taille, de sa gravité, de sa profondeur et de sa localisation. Par exemple, les blessures mineures (égratignures, petites coupures, etc.), qui ne présentent pas de lésions tissulaires importantes ou d'infection, cicatrisent au bout de quatre à six semaines environ. En revanche, cela ne comprend pas le tissu cicatriciel, qui prend plus de temps à se former et à guérir. Ainsi, une cicatrisation complète peut prendre un an ou plus, le temps que le nouveau tissu gagne en force et en solidité et remplace le tissu temporaire de la zone lésionnelle (phase de remodelage).

La nouvelle peau ne retrouvera jamais une résistance à 100%, mais elle atteindra une solidité de 80% environ 11 à 14 semaines après avoir subi la blessure.

Concernant les plaies profondes ou étendues, elles guérissent plus rapidement lorsqu'elles sont fermées (points de suture, agrafes, colles, etc.) que quand elles sont ouvertes. En effet, la fermeture de la plaie permet de réduire la zone que le corps doit reconstruire, en se concentrant sur la cicatrisation d'une plus petite surface. C'est pourquoi les plaies chirurgicales guérissent généralement plus vite que les autres types de plaies, en mettant six à huit semaines à guérir.

La durée de cicatrisation dépend également de comment vous en prenez soin. Les plaies guérissent plus vite ou mieux si vous les gardez couvertes. Elles ont aussi besoin d'humidité pour cicatriser. Par contre, certains troubles systémiques (diabète, etc.), la prise de certains médicaments ou une immunosuppression peuvent ralentir la cicatrisation ou l'interrompre. Cela peut se produire même si votre blessure est due à une intervention chirurgicale ou à une procédure médicale. Enfin, si une plaie se situe sur une zone de frottement (aine, etc.), celle-ci prendra plus de temps à cicatriser.

Si une plaie n'est pas guérie en quatre semaines, elle est dite "chronique" et peut persister pendant des semaines, voire des mois. Dans de nombreux cas, elle ne peut guérir sans intervention médicale.

Que faire pour favoriser une bonne cicatrisation ?

Qu'elle soit liée à une brûlure ou une intervention chirurgicale, une plaie est une zone vivante et son aspect va évoluer au fil du temps. Pour que votre peau cicatrise mieux et plus rapidement, il est essentiel d'en prendre soin en adoptant certains gestes au quotidien pouvant influer sur la manière dont la peau se répare.

  • Laver la plaie : lorsqu'une blessure survient, le premier geste à avoir est de la nettoyer à l'eau tiède savonneuse ou au sérum physiologique avec une compresse stérile pour éviter toute contamination et infection qui peuvent retarder et perturber le processus de cicatrisation. Ce soin est à faire pendant toute la durée de la cicatrisation.

  • Maintenir un environnement de cicatrisation humide : des études ont montré que les plaies humides guérissent 50% plus vite que les plaies sèches. En effet, les cellules épithéliales ont besoin d'humidité pour pouvoir migrer à la surface de la plaie pour la fermer. Prenez donc soin de la recouvrir d'un pansement imperméable durant les deux à trois premières semaines au moins. Après fermeture de la plaie, appliquez au moins deux fois par jour un soin réparateur sur votre cicatrice afin d'apaiser, d'hydrater, et d'aider le derme et l'épiderme à se régénérer.

La cicatrisation humide ne convient pas à tous les types de plaies, tels que les ulcères gangreneux du pied diabétique ou les plaies fongiques.

  • Choisir le bon pansement adapté à la plaie : optez pour un pansement qui contribue à créer un environnement de guérison optimal, c'est-à-dire qui a des propriétés anti-microbiennes, qui est capable d'absorber l'excès d'exsudat, qui protège les bords de la plaie et la peau péri-lésionnelle et qui maintient un environnement humide.

Sources

  • MEDRADO A. R. A. P. & al. Wound healing - A literature review. Anais Brasileiros de Dermatologia (2016).

  • ZITO P. M. & al. Wound healing phases. StatPearls (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: