3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Quand un traitement topique ne suffit pas à éliminer les taches

Quand un traitement topique ne suffit pas à éliminer les taches

Jugées inesthétiques, les taches pigmentaires peuvent apparaître sur les mains, le visage ou le décolleté. Heureusement, elles peuvent être atténuées ou enlevées grâce à des traitements topiques adaptés. La question qui se pose est de savoir quand un traitement topique ne suffit pas à éliminer les taches d’hyperpigmentation, que faire ? Réponse dans cet article.

Sommaire
Publié le 22 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

L’essentiel à savoir sur les taches pigmentaires.

Les taches pigmentaires sont le résultat de la modification de la couleur normale de la peau. Elles sont dues à un  dérèglement au niveau du processus de pigmentation (mélanogenèse). Elles résultent soit de l’accumulation excessive de mélanine à la surface de la peau, dans ce cas on parle d'hyperpigmentation, ou d'un manque de mélanine on parle alors d'hypopigmentation. En règle générale, les taches pigmentaires apparaissent vers la quarantaine. On compte trois types de taches pigmentaires:

  • Le mélasma ou masque de grossesse:

    Apparaît suite à des fluctuations hormonales, sous forme de taches brunes réparties le plus souvent sur le front, les joues ou les lèvres. Elles se forment généralement durant la grossesse, ou lors de la prise d'un traitement médicamenteux qui influe sur le système hormonal.

  • Le lentigo :

    Également appelées taches de vieillesse ou tache solaire, ces taches brunes surviennent sur les zones les plus exposées aux rayons UV du soleil à savoir le dos des mains, le visage, le décolleté et le dos. Elles sont le résultat du photo-vieillissement de la peau.

  • L'hyperpigmentation post-inflammatoire:

    Ces taches surviennent suite à une inflammation. Généralement de couleur rouge voire rosée, elles peuvent également être brunes.

Quelles autres options lorsque les traitements topiques sont insuffisants ?

Les taches pigmentaires peuvent généralement être traitées grâce à des soins topiques conçus avec des actifs dépigmentants. Quand ces traitements topiques contre les taches pigmentaires ne sont pas suffisants pour les éliminer, le dermatologue peut proposer les solutions alternatives suivantes :

  • Traitement oral

    Les traitements oraux sont une autre méthode pour traiter l'hyperpigmentation et l'acide tranexamique en fait partie. En effet, elle serait capable de diminuer l'activité de la tyrosinase en inhibant l'activité de la plasmine induite par les UV, ce qui entraîne à son tour une réduction de l'acide arachidonique et des prostaglandines, affectant la tyrosinase.

    Une prise orale de glutathion a permis de montrer une activité éclaircissante pour la peau via divers mécanismes tels que l'inhibition de l'enzyme tyrosinase et la capacité de changer la production d'eumélanine en phéomélanine bien que son mécanisme ne soit pas connu.

  • Le peeling chimique

    Cette technique agit en provoquant la desquamation de la partie supérieure de la couche cornée pour enlever les cellules mortes.

    Il favorise la croissance de nouvelles cellules cutanées afin de laisser place à une nouvelle peau. Peeling TCA et peeling AHA, tels sont les deux méthodes les plus utilisées lorsqu’il est question de peeling dermatologique.

  • Le traitement au laser pigmentaire

    Ce type de traitement dermatologique permet de cibler avec précision les taches pigmentaires. La chaleur dégagée par le laser parvient à éliminer les taches pigmentaires au bout de cinq ou six jours après la séance. Un laser souvent utilisé est la lampe au xénonchlorure qui émet de la lumière à large spectre et est fréquemment utilisé contre le mélasma. Les lasers à colorants pulsés permettraient également de réduire les taches pigmentaires en réduisant la stimulation des mélanocytes bien que son mode d'action ne soit pas très clair.

  • Le microneedling

    Il s'agit du nom désignant une technique pendant laquelle un instrument parsemé de microaiguilles est roulé sur la peau pour pénétrer l'épiderme et atteindre le derme supérieur afin d'induire une réponse de cicatrisation. Cette technique est surtout utilisée pour augmenter l'administration transépidermique de divers agents pour le traitement des troubles de l'hyperpigmentation. Une étude clinique a montré que le traitement par micro-injections de l'acide tranexamique combiné au microneedling a permis d'observer une plus grande amélioration de l'hyperpigmentation chez les patients atteints de mélasma que le groupe contrôle.

Source

NAUTIYAL A. & al. Management of hyperpigmentation: Current treatments and emerging therapies. The official journal of INTERNATIONAL FEDERATION OF PIGMENT CELL SOCIETIES · SOCIETY FOR MELANOMA RESEARCH (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: