Le Carnet
Tous les Sujets
Composition de l'huile essentielle de romarin.

Molécules actives : de quoi est composée l'huile essentielle de romarin ?

Le romarin est une plante couramment utilisée en cuisine. Il possède aussi des vertus en l’aromathérapie et est généralement retrouvé dans la composition de soins cosmétiques. Il renferme différentes substances actives qui lui confèrent des propriétés intéressantes pour la peau et l'organisme. Regardons plus en détails la composition du romarin dans cet article.

Sommaire
Publié le 9 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Le romarin, en détails.

Herbe de Provence, le romarin est une plante aromatique très populaire utilisée à la fois en cuisine et en médecine traditionnelle. Son appellation vient du nom latin « ros marinus » qui veut dire « rosée de mer », et il appartient à la famille des Lamiacées. Le romarin est originaire de la région méditerranéenne, mais il est cultivé dans de nombreuses régions du monde aujourd'hui. Il existe différentes sortes de romarins avec des chémotypes variés : verbenoniferum, cineoliferum et camphoriferum.

L’huile essentielle de romarin est utilisée pour soulager les douleurs rhumatismales, stimuler la circulation sanguine et calmer les troubles digestifs. Une cure à base de cet extrait naturel est recommandée pour le printemps et l’automne afin de détoxifier et de stimuler le foie. Cette huile essentielle redonne aussi de la vitalité et du tonus en cas de fatigue, aussi bien physiquement que psychiquement.

Quelles sont les molécules actives de l’huile essentielle de romarin ?

L'huile essentielle utilisée dans nos produits est l'huile essentielle de romarin à camphre (INCI : Rosmarinus Officinalis Flower/Leaf Oil). Elle est composée d'un ensemble de molécules actives notamment :

  • α-pinène (18 à 26 %) :

    Il s'agit du terpène le plus répandu dans la nature. Une étude a montré qu'il possédait une activité antimicrobienne par des changements structurels dans la morphologie cellulaire et la perturbation de la synthèse des protéines, de l'ADN et de l'ARN. Il est utilisé en cosmétique en tant qu'arôme pour son odeur particulière. Il possèderait également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes en supprimant des marqueurs inflammatoires, en réduisant l'activité de la cyclooxygénase-2 et de l'oxyde nitrique synthase, et en inhibant la peroxydation lipidique et le stress oxydatif.

  • Eucalyptol ou 1.8 cinéole (16 à 25 %) :

    L'Eucalyptol est un composé naturel de la famille des epoxydes monoterpéniques retrouvé dans les végétaux. Il est généralement utilisé en industrie pharmaceutique pour ses propriétés bactéricide, antivirale et anti-inflammatoire. Ces propriétés peuvent s'expliquer par sa capacité à inhiber le TNF-α et l'IL-1β, des cytokines pro-inflammatoire. Cependant le mode d'action de son activité antibactérienne et antivirale n'est pas encore clair. En cosmétique, il est utilisé pour son odeur semblable au camphre.

  • Camphre (13 à 33 %) :

    Le camphre est un composé chimique appartenant à la famille des cétones monoterpéniques. Il possède de puissantes propriétés antiseptique et antalgiques. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires permettant de soulager les douleurs musculaires et articulaires. Son mécanisme d'action n'est cependant pas encore connu.

  • Camphène (8 à 12 %) :

    Le Camphène, de la famille des carbures monoterpéniques, est un isomère de l'Alpha-pinène présent dans le romarin. Des études ont montré que le camphène possédait des propriétés anti-inflammatoires en inhibant la prostaglandine E2 qui est lié à l'inhibition de la cyclooxygénase (COX). De plus, elle est capable d'inhiber l'activité de 5-LOX, une enzyme pro-inflammatoire. Le camphène possède également une activité antioxydante en diminuant la peroxydation des lipides et en inhibant la libération d'oxyde nitrique et la génération d'espèces réactives de l'oxygène (ROS).

Sources

JIANG Y. & al. Chemical composition and antimicrobial activity of the essential oil of Rosemary. Environmental Toxicology and Pharmacology (2011).

BHOWAL M. & al. Eucalyptol: Safety and Pharmacological Profile. Journal of Pharmaceutical Sciences (2015).

EL HACHLAFI N. & al. In Vitro and in Vivo Biological Investigations of Camphene and Its Mechanism Insights: A Review. Food Reviews International (2021).

KHARAZMKIA A. & al. Potential effects of alpha-pinene, a monoterpene commonly found in essential oils against Toxoplasma gondii infection; an in vitro and in vivo study. Journal of Parasitic Diseases (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.