Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Mélasma :  le rôle des hormones dans la pigmentation de la peau.

Mélasma : le rôle des hormones dans la pigmentation de la peau.

Conséquence d’une production de mélanine excessive, le mélasma est une forme d'hyperpigmentation fréquemment constatée chez des femmes enceintes. Il apparaît habituellement sous forme de larges zones brunes sur le visage, en particulier sur les joues, l'arrête du nez, le front et la lèvre supérieure. Quelles hormones sont à l'origine de cette manifestation ? Comment prévenir ce dérèglement cutané ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Publié le 29 novembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 5 min de lecture

Qu'est-ce qu'un mélasma ?

Aussi appelé « chloasma », le mélasma est dû à un dérèglement au niveau du processus de pigmentation (mélanogenèse). La mélanine, pigment à l’origine de la coloration naturelle de la peau, est surproduite à certains endroits ce qui entraîne l’apparition de taches brunes. Ces taches font leur apparition le plus souvent sur le visage. 

Selon l’Académie Américaine de Dermatologie, seulement 10% des cas de mélasma touchent les hommes.

Les femmes aux phototypes foncés et/ou enceintes sont davantage susceptibles de développer le mélasma. En effet, ce type de dérèglement cutané est dû aux fluctuations hormonales. La hausse des taux d’œstrogène, notamment pendant la grossesse ou avec la prise de certains médicaments (ex : pilule), peuvent entraîner des taches brunes. Ces dernières sont accentuées avec les expositions aux rayons UV du soleil. Ce phénomène d'hyperpigmentation porte aussi le nom de "masque de grossesse". Il disparaît souvent de manière spontanée après l’accouchement.

Il existe différents types de mélasmas selon la couche de la peau présentant les taches brunes :

  • Le mélasma épidermique : Les taches brunes ne touchent que la surface superficielle de l’épiderme ;

  • Le mélasma dermique : Les taches se forment au niveau de la couche profonde de la peau appelé derme ;

  • Le mélasma mixte : Les taches d’hyperpigmentation apparaissent à la fois sur la couche superficielle et profonde de la peau.

Le mélasma, un dérèglement pigmentaire sous influence hormonale.

Anciennement appelé cholasma ou " masque de grossesse ", le mélasma est une hyperpigmentation symétrique du visage, allant du brun clair au brun foncé. Il survient durant le second trimestre de grossesse chez 45 à 75 % des femmes. Il apparaît aussi chez environ un tiers des femmes prenant des pilules contraceptives orales.

Selon la localisation des taches brunes, il existe 3 types de mélasmas :

  • Le mélasma centro-facial : Les taches sont regroupées au niveau de la zone T, de la lèvre supérieure et du menton ;

  • Le mélasma malaire (le plus courant) : Les taches se situent uniquement sur le nez et les joues ;

  • Le mélasma mandibulaire : Regroupement des taches au niveau de la mâchoire inférieure.

Selon plusieurs études, le mélasma serait du à l'augmentation des niveaux des hormones féminines (œstrogène et progestérone) ainsi que de la beta-endorphine. En effet, ces hormones sont des puissants stimulants de la mélanogénèse. Par ailleurs, les femmes développant une hyperpigmentation à la suite de la prise de la pilule contraceptive seraient davantage prédisposées à développer un mélasma durant leur grossesse future éventuelle.

Comment prévenir le mélasma ? La meilleure prévention reste la protection solaire. Il est donc conseillé de limiter les moments exposés au soleil, ne pas s'exposer pendant les heures les plus intenses (entre 11h et 15h), porter des vêtements et des chapeaux pour se protéger, et bien sûr appliquer une protection solaire au quotidien, même par temps nuageux.

Source :

  • TYLER K. H. Physiological skin changes during pregnancy. Journal of Clinical Gynecology and Obstetrics (2015)

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: