Le Carnet
Tous les Sujets
Les stéroïdes anabolisants font-ils perdre les cheveux ?

Les stéroïdes anabolisants font-ils perdre les cheveux ?

La perte de cheveux est un problème quotidien et commun. En effet, nous perdons tous les jours des cheveux et ce processus est normal. Cependant, il peut arriver de constater une chute de cheveux anormale pouvant provoquer à long terme une calvitie. Des facteurs externes peuvent favoriser, voire déclencher ce processus de perte des cheveux. Parmi eux, on peut retrouver les stéroïdes anabolisants qui sont suspectés de faire partie des diverses causes d'une chute de cheveux.

Sommaire
Publié le 31 janvier 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture

Stéroïdes anabolisants, de quoi s’agit-il ?

Les stéroïdes anabolisants sont des substances simulant l'activité de la testostérone dans le corps. Ils ont été développés à la fin des années 1930 dans le but de traiter l'hypogonadisme, une pathologie liée à une production insuffisante de testostérone.

Ces stéroïdes anabolisants sont une forme de testostérone synthétique à prendre comme complément afin de restaurer la testostérone naturelle. Cette dernière est une hormone qui occupe un rôle essentiel dans le développement des caractéristiques typiquement masculines. La prise de stéroïdes permet de stimuler la production de certaines protéines responsables du développement des muscles ou de la croissance des os.

Les stéroïdes anabolisants, pour lesquels les effets androgéniques ont été diminués au profit des effets anabolisants, sont surtout utilisés par les sportifs professionnels vers les années 1950. Leur utilisation leur offre ainsi de nombreux avantages pour développer leur force et leur masse musculaire. Cependant, en 1975 ils ont été bannis par le comité international des jeux olympiques.

Il est important de garder à l'esprit que la prise de stéroïdes anabolisants n'est pas sans danger pour notre santé et qu'elle présente plusieurs effets secondaires. Parmi eux, on cite généralement une chute de cheveux : mais est-ce vraiment le cas ?

Les stéroïdes anabolisants causent-ils la perte de cheveux ?

Jusqu’à maintenant, aucune étude scientifique n’a officiellement prouvé que la prise de stéroïdes anabolisants induit une chute des cheveux. Il a cependant été démontré qu’elle favorisait certains phénomènes liés à une perte de cheveux.

En effet, les stéroïdes anabolisants sont responsables d'une hypertrophie des glandes sébacées engendrant une augmentation de la sécrétion de sébum. Cela est dû à la liaison aux récepteurs aux androgènes présents dans les sébocytes qui active la sécrétion de sébum. Un excès de sébum peut perturber la croissance du cheveu et provoquer à long terme une chute de cheveux.

De plus, la prise de stéroïdes anabolisants a montré un élargissement des glandes sébacées corrélées à l'activité enzymatique de la 5-alpha-réductase. Cette enzyme est responsable de la transformation de testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Cette dernière est une forme plus concentrée de la testostérone. Certaines études ont montré que la DHT augmentait l'expression de l'IL-6. Il s'agit d'une interleukine qui accélère la transition entre la phase anagène et catagène. Ainsi nos cheveux ont moins de temps en phase de croissance et se retrouvent plus rapidement dans les phases catagène puis télogène, phases durant lesquelles le cheveu ne croît plus et finit par se détacher de son follicule pileux.

Certains types de stéroïdes anabolisants augmenteraient les risques d'une chute de cheveux en augmentant le taux de dihydrotestostérone DHT. C'est le cas du : winstrol, le trenbolone ou encore l'anadrol.

De manière générale, si vous remarquez une perte de cheveux anormale, il est conseillé de consulter un dermatologue qui vous orientera vers la démarche à suivre.

Sources

KWACK M. H. & al. Dihydrotestosterone-Inducible IL-6 Inhibits Elongation of Human Hair Shafts by Suppressing Matrix Cell Proliferation and Promotes Regression of Hair Follicles in Mice. Journal of Investigative Dermatology (2012).

Thèse de Pauline BAZIN. Conséquences du dopage à long terme chez l’homme – Cas particuliers des stéroïdes anabolisants, de l’érythropoïétine et de l’hormone de croissance. (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.