Le Carnet
Tous les Sujets
Ingrédients pour optimiser bronzage.

Les ingrédients à favoriser pour optimiser son bronzage.

Pour arborer un joli teint hâlé uniforme et durable, certains ingrédients présents dans les soins cosmétiques constituent de véritables alliés. La plupart d'entre eux agit en stimulant la production de mélanine et en nous donnant un effet "bonne mine". Découvrez les actifs phares pour optimiser son bronzage.

Sommaire
Publié le 29 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture

Bronzage : que se passe-t-il réellement ?

La lumière du soleil apporte certes des bienfaits à l'organisme, mais a également de nombreux effets indésirables, de gravité variable (coups de soleil, taches pigmentaires, accélération du photovieillissement, affection cutanée...). Pour se protéger de ces désagréments durant une exposition au soleil, les mélanocytes produisent de la mélanine, le pigment à l'origine de la couleur brune de la peau.

Celui-ci migre ensuite à la surface de l'épiderme et le colore : il s'agit du bronzage. Ce processus naturel permet à la peau de résister aux effets néfastes des rayons UV du soleil. En effet, une fois synthétisée, la mélanine enrobe le noyau des kératinocytes, les cellules de la couche cornée, où elles forment un filtre permettant de protéger l'ADN des effets mutagènes et cancérigènes des UV. Ce pigment est capable d'absorber environ 50% des UVA et 85% des UVB atteignant la peau. La mélanine peut également capturer les radicaux libres générés au sein de l'organisme par les radiations UV, limitant ainsi le vieillissement prématuré de la peau.

Important : si le processus de mélanogenèse intervient pour protéger la peau des rayons UV, il ne dispense pas d'utiliser une crème solaire large spectre sur les zones du corps exposées au soleil, et de renouveler l'application toutes les deux heures.

Quels actifs favoriser dans un soin pour optimiser son bronzage ?

Pour avoir un joli bronzage, les soins cosmétiques peuvent vous aider, à condition qu'ils renferment les bons actifs. Bien que non-exhaustive, la liste ci-dessous rassemble les principaux ingrédients dont l'application topique favorise l'obtention d'un teint hâlé.

  • Le macérât de carotte.

    Grâce à sa forte teneur en vitamines A et caroténoïdes, cette huile végétale est légèrement colorée et apporte au teint un effet bonne mine. De plus, le macérât de carotte ravive l'éclat des peaux ternes et donne à la peau un léger hâle grâce à son action stimulatrice sur la synthèse de mélanine. En effet, il a été montré que le bêta-carotène, appartenant à la famille des caroténoïdes, avait une action sur la mélanogenèse, sans toutefois que l'étape sur laquelle il agit n'ait été déterminée. Enfin, le macérât de carotte est un excellent antioxydant, permettant de protéger la peau contre les radicaux libres.

  • L'huile de buriti.

    Cette huile est extraite par pression à froid de la pulpe des fruits du buriti, un arbre originaire d'Amazonie. Tout comme le macérât de carotte, l'huile de buriti possède une couleur orangée et est riche en caroténoïdes, capables de stimuler la production de mélanine de la peau. Cet ingrédient possède également des propriétés antioxydantes et photoprotectrices.

  • L'extrait de pulpe de caroube.

    Cet extrait naturel est riche en inositol, une molécule capable d'intensifier et de prolonger le bronzage. Elle agit notamment sur la voie biologique diacylglycérol/protéine kinase C (DAG/PKC). Ce mécanisme déclenche une cascade de réaction, menant à terme à l'activation de la tyrosinase, l'enzyme-clé de la mélanogenèse.

  • La tyrosine.

    La tyrosine est un acide aminé naturel que l'on retrouve dans l'organisme. Il s'agit d'un précurseur de la mélanine, c'est-à-dire qu'il est converti en mélanine sous l'action d'une enzyme, en l'occurrence la tyrosinase. Cet actif a ainsi une action bénéfique pour le bronzage et le facilite.

  • Certains peptides.

    On trouve dans certains soins cosmétiques dits "activateurs de bronzage" des peptides ayant la capacité de booster la synthèse de mélanine, comme l'acétylhexapeptide. Leur mécanisme d'action n'est néanmoins pas communiqué par les marques.

  • Les ingrédients autobronzants.

    Les molécules présentes dans les soins autobronzants permettent d'obtenir un teint hâlé sans avoir à s'exposer aux dangers du soleil. Parmi les plus utilisées, on trouve la dihydroxyacétone (DHA) et l'érythrulose, parfois utilisés en association. La DHA est une molécule d'origine végétale capable d'induire en 4 à 6 heures un brunissement de la peau. Elle réagit avec les acides aminés de la couche cornée de l'épiderme par réaction de Maillard pour former des pigments, les mélanoïdines, responsables de la coloration de la peau. L'érythrulose est quant à lui un sucre agissant de façon similaire à la DHA, mais plus lentement. Il lui est souvent associé afin d'obtenir un bronzage plus naturel et homogène. De plus, l'érythrulose a des propriétés hydratantes qui viennent contre-balancer le pouvoir asséchant de la DHA.

Sources

  • HEARING V. & al. The protective role of melanin against UV damage in human skin. Photochemistry and Photobiology (2008).

  • RICHTER K. & al. Oxidative stress in aging human skin. Biomolecules (2015).

  • LANERI S. & al. Nutricosmetics: A brief review. Phytotherapy Research (2019).

  • HEVERTS H. & al. Vitamin A in skin and hair: An update. Nutrients (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.