Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Bicarbonate de soude contre les odeurs de transpiration.

Le bicarbonate de soude pour lutter contre les odeurs de transpiration.

Indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, la transpiration favorise la régulation de la température corporelle et contribue à l’élimination des toxines et des déchets. Toutefois, une transpiration excessive s'accompagne souvent de mauvaises odeurs incommodantes. Particulièrement apprécié dans les formules de déodorants naturels, le bicarbonate de soude possède des propriétés absorbantes, anti-odorantes et anti-inflammatoires pour apaiser les peaux agressées.

Publié le 10 octobre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 7 min de lecture

Les facteurs favorisant les odeurs de transpiration désagréables.

La transpiration, c’est-à-dire l’évacuation de la sueur par les pores de la peau, est naturelle chez l’être humain. Fait étonnant, la sueur est inodore au moment de sa sécrétion. En revanche, lorsque la sueur laiteuse, produite par les glandes apocrines, est au contact avec des bactéries, les odeurs de transpiration connues de tous sont dégagées !

Généralement, les mauvaises odeurs sont dues à une hygiène corporelle négligée, car elles sont favorisées par le développement des bactéries. Néanmoins, d’autres facteurs peuvent favoriser leur apparition.

  • La consommation de certains aliments favorisant la sudation comme l’ail, l’oignon et le curry. Toutefois, leurs effets ne sont pas les mêmes chez tous les individus.

  • Certains problèmes d’odeurs peuvent être génétiques.

  • La présence de poils maintient les mauvaises odeurs car les poils servent de refuge aux bactéries. Ainsi, si vous êtes vraiment incommodés par les odeurs, l'épilation des aisselles peut être une bonne option.

Le bicarbonate de soude et son action sur les odeurs de transpiration.

Le bicarbonate de soude, aux noms scientifiques "bicarbonate de sodium", "carbonate monosodique" ou encore "hydrogénocarbonate de sodium" est une poudre blanche de formule chimique brute NaHCO3. C'est un minéral anhydre au pH basique (8) qui résulte de l'association du sel et du calcaire. Malgré son nom qui peut prêter à confusion, le bicarbonate de soude n’a rien à voir avec la soude caustique ni avec les cristaux de soude.

Cette poudre est versatile ; on l'utilise aussi bien en cuisine, pour le ménage que dans les soins de beauté. La qualité exigée en cosmétique est forcément bien plus stricte que celle requise pour son utilisation dans les produits de ménage. La granulométrie et la pureté de l'ingrédient sont ainsi strictement contrôlées en cosmétique.

Dans les formules de déodorant, le bicarbonate de soude est surtout apprécié et plébiscité pour ses propriétés absorbantes.

Néanmoins, il est important de préciser que très peu de recherches scientifiques soutiennent spécifiquement son utilisation comme déodorant. Ainsi, une seule étude suggère que le bicarbonate de soude pourrait avoir des effets antimicrobiens, ce qui pourrait signifier qu'il a la capacité de combattre les bactéries responsables des odeurs sous les bras. Cependant, il est important de préciser que cette étude est ancienne et a été réalisée dans le contexte de la dentisterie, et non des soins de la peau.

Il est ainsi avéré que le bicarbonate de soude absorbe l'humidité présente au niveau des aisselles, mais son action sur les odeurs reste encore à démontrer sur le plan scientifique.

Par ailleurs, il vaut mieux utiliser un déodorant contenant du bicarbonate de soude que cet ingrédient pur directement sous les aisselles. En effet, le bicarbonate de soude pur a un effet asséchant en raison de son pH alcalin, largement supérieur au pH physiologique de la peau, qui est acide (autour de 5-6). Dans les formules de déodorant, les industriels ont généralement abaissé le pH du soin en question pour davantage de compatibilité avec la peau, même si le déodorant renferme quand même du bicarbonate de soude. Privilégiez donc un déodorant au bicarbonate de soude que du bicarbonate de soude seul pour lutter contre la transpiration de vos aisselles, surtout si vous avez la peau sensible.

Les déodorants Typology, des soins formulés à base de bicarbonate de soude.

Nos deux déodorants contiennent 98% d'ingrédients d'origine naturelle. Ils sont formulés sans aluminium, sans alcool et sans talc. Ils réduisent les bactéries responsables des odeurs pour procurer une sensation de fraîcheur grâce à leurs différents parfums : bergamote - mandarine verte et rose - vanille. Ils renferment tous les deux du bicarbonate de soude associé à de la poudre de diatomée. Grâce à sa structure microporeuse, cette poudre est un agent asséchant qui peut absorber jusqu'à une fois son poids en humidité. Son action anti-bactérienne agit également sur les bactéries présentes sur la peau et limite ainsi l'apparition de mauvaises odeurs.

Déodorant et anti-transpirant : quelle différence ?

La différence entre le déodorant et l’anti-transpirant concerne leur mode d'action.

En effet, le déodorant lutte contre les mauvaises odeurs en réduisant les bactéries à la surface de la peau. Il masque également les odeurs grâce à son parfum. Il peut absorber l'humidité grâce à la présence de certaines poudres poreuses comme celle de diatomée ou encore l'argile blanche.

Un anti-transpirant lutte contre les odeurs désagréables en bloquant la transpiration. Il réduit la sécrétion de sueur grâce à des ingrédients tels que les sels d’aluminium. Ces derniers resserrent les pores et réduisent ainsi la transpiration. L’anti-transpirant détruit également les bactéries se trouvant à la surface de la peau.

Remarque : Dans le langage courant, le terme "déodorant" est plus employé qu' "anti-transpirant". On parle ainsi parfois de déodorant aux sels d'aluminium, alors qu'il s'agit en fait d'anti-transpirant.

Source :

  • DRAKE D. Comparative study, antibacterial activity of baking soda. Compendium of Continuing Education in Dentistry (1997).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: