Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Variation d'application en fonction types de peau.

L'application de la crème solaire varie-t-elle en fonction de la carnation ?

Peau foncée, claire, mate... on a tendance à penser que les personnes de couleur résistent mieux aux UV que les sujets à peau claire, modifiant ainsi les comportements face aux UV. Faut-il réellement l'adapter en fonction de sa carnation ?

Phototypes : des changements dans l'application de la crème solaire ?

Bien que l'incidence des cancers cutanés soit plus faible chez les patients à peau noire, avec environ 2% de tous les néoplasmes, que chez les sujets de phototype clair qui représentent environ 40%, la morbidité et la mortalité sont plus élevées chez les personnes de couleur. En effet, pour les personnes de couleur, le cancer de la peau est souvent diagnostiqué à stade avancé et avec un pronostic moins bon.

Le FPS moyen de la peau noire est de 13,4 par rapport à celui de la peau blanche qui est de 3,4.

Une enquête téléphonique à numérotation aléatoire a été menée auprès d'adolescents américains âgés de 11 à 18 ans et de leurs parents au cours des étés 1998 et 2004 (taux de réponse : n = 1 187 en 1998 et n = 1 931 en 2004) afin de prendre connaissance des attitudes, des comportements, des croyances et des coups de soleil liés à l'exposition aux UV sur une population représentative. Les résultats ont montré qu'il y avait une différence significative entre les sujets à peau claire et ceux à phototype mate à foncé dans leur connaissance des risques de cancer dus aux rayons UV et de l'importance de la photoprotection, y compris de l'écran solaire. Pourtant, l'aspect cosmétique du bronzage était nettement moins souhaitable pour les personnes à la peau mate ou noire que pour celles à la peau blanche.

De même, une étude transversale portant sur des patients à phototype foncé (n = 55) consultant une clinique de soins primaires pour des problèmes dermatologiques a révélé que 74% des personnes interrogées n'avaient jamais utilisé de crème solaire. De plus, la majorité des personnes interrogées (62% des utilisateurs de crème solaire et 73% des non-utilisateurs) ignoraient que les personnes avec un teint foncé pouvaient contracter un cancer de la peau.

À l'heure actuelle, aucune étude n'a évalué la réduction du risque d'utilisation d'un écran solaire et de cancer de la peau chez les personnes de couleur (d'ascendance africaine, asiatique, latino, moyen-orientale, amérindienne, méditerranéenne). Or, il est nécessaire de le quantifier. Davantage de données sont ainsi nécessaires pour comprendre la réduction des risques apportés par les écrans solaires, au-delà des seuls coups de soleil, pour les personnes de couleur.

Recommandation : C'est un fait : même si vous avez le teint foncé, vous pouvez développer un cancer de la peau. Or, les personnes de couleur ont tendance à sous-estimer les méfaits des rayons UV du soleil et sous-utiliser la protection solaire. Le public est globalement moins sensibilisé au risque de cancer de la peau chez les personnes de couleur. Ainsi, quel que soit votre couleur de peau, pensez systématiquement appliquer une crème solaire avec un indice de protection suffisant à l'extérieur et remettez-en si besoin.

Sources

  • MARLOWE E. & al. Commentary on ‘UVB-SPF’: the SPF labels of sunscreen products convey more than just UVB protection. Photodermatology, Photoimmunology & Photomedicine (2008).

  • WARD E. & al. Sunburns, Sun protection and indoor tanning behaviors, and attitudes regarding sun protection benefits and tan appeal among parents of U.S. adolescents—1998 compared to 2004. Pediatric Dermatology (2010).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: