Obtenez un teint lumineux en trois étapes cet automne

Obtenez un teint lumineux en trois étapes cet automne

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Huile de karanja : comment est-elle extraite ?

Huile de karanja : comment est-elle extraite ?

L’huile de karanja pure est extraite par pression à froid de la plante. Ce procédé conserve la structure de ses molécules actives, lui procurant ainsi des vertus antibactériennes, anti-inflammatoires et apaisantes. Tout savoir sur le procédé de fabrication de cette huile végétale.

Quelles sont les propriétés de l’huile de karanja ?

Protectrice naturelle, l’huile de karanja renferme des molécules connues, notamment la karanjine et le pongamol. Ces flavonoïdes contribuent à la protection de la peau et retardent l’apparition des rides et des ridules. Ils neutralisent les radicaux libres, responsables du stress oxydatif et du vieillissement prématuré de la peau. Ce soin affiche également une teneur en Oméga-9 aux propriétés hydratantes et nourrissantes de la peau.

En raison de ses multiples bienfaits, l’huile de karanja constitue une alliée pour les peaux exposées au soleil et les peaux sujettes aux imperfections. Elle intègre justement la formulation de nos soins solaires visage.

Le procédé de fabrication de l’huile de karanja

L’huile de karanja est obtenue par première pression à froid des graines de cette plante. Ce système de pression traditionnel est prisé pour les huiles végétales, car il permet de garder leurs propriétés intactes. En cosmétique, la teneur en actifs constitue un facteur clé pour une formulation ciblée.

Le principe de la pression à froid est simple : dans un premier temps, la matière première est broyée dans une meule avec un malaxeur. Ensuite, un mécanisme de centrifugation conduit les gouttelettes d’huile vers l’extérieur. Elles s’agglutinent alors en de plus grosses gouttes pour donner naissance à la phase organique.

En ce qui concerne l’extraction de l’huile de karanja, les étapes se déroulent comme suit :

  1. Les graines sont récoltées, transportées en usine, puis placées dans une presse hydraulique. L’étape du pressage mécanique doit se faire à température ambiante (inférieure à 35 °C) et sans aucun autre ajout. En effet, une température élevée est susceptible d’entraîner l’oxydation et la dégradation de l’huile ainsi obtenue.

  2. Les graines sont alors pressées avec une presse à vis, de sorte à les pousser dans une cavité en forme de tonneau. De cette compression jaillit de l’huile par les ouvertures, tandis que les résidus de pressage (tourteaux) sont gardés dans le tonneau. Ce premier jus naturel contient tous les principes nutritifs essentiels, n’ayant subi aucun procédé de transformation ni raffinage.

  3. Si besoin, il est possible de procéder à la centrifugation et à la filtration.

La pression à froid se différencie du pressage dit à chaud, agissant sur deux fronts : presser rapidement les huiles pour en obtenir davantage. Cette technique est principalement utilisée pour les établissements industriels privilégiant la quantité au détriment de la qualité. Pourtant, le chauffage des graines prive l’huile de ses propriétés intrinsèques : les vitamines sont dénaturées, les acides gras se saturent et les nutriments se décomposent. Même si ces huiles sont homogènes et stables, elles sont dépourvues de vertus et de typicité, essentielles à la santé de la peau.

Chez Typology, nous tenons à cœur de privilégier l’huile de karanja pressée à froid qui préserve encore tous ses principes actifs et les distillent dans nos soins solaires. Nous vous proposons, par exemple, notre crème solaire SPF 30 dédiée aux peaux sèches.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: