Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets

Transpiration excessive (Hyperhidrose)

Définition : Phénomène lorsque la quantité de sueur est supérieure au volume requis à l’organisme pour la thermorégulation du corps (> 0,5 L de sueur par jour), expliqué par une activité exagérée des glandes sudoripares. Elle pourrait s'expliquer par un hyperfonctionnement du système nerveux ou des facteurs génétiques. L’intensité et la durée varient selon les individus. De plus, elle peut être diffuse ou localisée, d'où la distinction de deux types d'hyperhidrose : l’hyperhidrose localisée (90% des cas) qui se manifeste sur certaines zones corporelles (aisselles, paumes des mains, plantes des pieds, et parfois front, nez, poitrine, dos et régions de l’aine), et survient de manière bilatérale (symétrique). Ce type d'hyperhidrose apparaît généralement pendant l’enfance pour ensuite s'accentuer à la puberté et tender de régresser après 40 ans. Par contre, elle peut réapparaître lors de la ménopause ; l’hyperhidrose généralisée (environ 10% des cas) qui se manifeste par une transpiration émanant de tout le corps, plus diffuse. La sudation excessive survient la journée et s'arrête la nuit. Par contre, lorsque les pieds, les mains et les aisselles transpirent trop, des problèmes de peau peuvent apparaître : elle peut entraîner des maladies de la peau du type mycose, verrue et gelure. La plupart des hypersudations sont sans gravité, mais peuvent par contre entraîner une gêne de la vie sociale.
Causes internes et externes : Facteur génétique, stress, émotions fortes, effort physique, consommation de nourriture épicée et/ou d’alcool, ménopause (bouffées de chaleur), anxiété, certaines maladies (hyperthyroïdie, maladie de Parkinson, maladies infectieuses comme la tuberculose, lymphome, etc...), temps chaud, surpoids/obésité, prise de certains médicaments (antidépresseurs, tamoxifène).
Comment les atténuer ou les faire disparaître : Utiliser un détranspirant ou un anti-transpirant/anti-sudorifique à base de sels métalliques (aluminium ou zirconium) ; faire des injections sous-cutanées de toxine botulique (botox) ; faire une sympathectomie thoracique (destruction de manière définitive des ganglions sympathiques qui innervent les glandes sudoripares) ; excision des glandes sudoripares (si complications locales) ; faire de l'ionophorèse ; prescription de médicaments anti-cholinergiques (glycopyrollate, propanthéline) ; prescription de tranquillisants, de médicaments antidépresseurs ou d'anxiolytiques (si composante psychique).
Les gestes à adopter pour les prévenir : Pratiquer des techniques de relaxation (yoga, méditation...) ; faire attention à la consommation d'alcool et boissons contenant de la caféine ; modifier son alimentation et éviter les plats épicés.