3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Définition et utilité d'un détranspirant.

Qu'est-ce-qu'un détranspirant ?

Les déodorants sont des produits d'hygiène courants dans les salles de bain. Ils permettent de lutter contre la transpiration et les mauvaises odeurs. Néanmoins, quand la sudation se fait excessive, il peut être pertinent d'avoir recours à un détranspirant. Quel est le mode d'action de ce type de produit ? Où s'en procurer ? Quand l'appliquer ? Focus.

La transpiration, un processus physiologique normal.

La température interne normale de notre corps est de 37°C. Les grandes variations de température (hypothermie et hyperthermie) entraînent des complications graves (convulsions, perte de connaissance…). Le maintien de la température corporelle à 37°C est ainsi essentiel.

Néanmoins, par moment et pour diverses raisons (activité physique, stress, conditions météorologiques), la chaleur du corps augmente. La transpiration qui en découle occupe trois fonctions :

  • Fonction de thermorégulation : Elle permet de maintenir la température du corps à 37°C.

  • Fonction d’élimination : Les toxines et les déchets sont évacués par la sueur.

  • Fonction d’hydratation : La sueur est l’un des constituants du film hydrolipidique, dont le rôle est de maintenir l’hydratation de la peau et de la protéger contre les agressions extérieures.

Qu’est-ce-que la transpiration excessive ?

La transpiration est ainsi essentielle à l’organisme. Toutefois, il arrive que la transpiration soit excessive et devienne incommodante. On parle alors d'hyper-sudation ou d'hyperhidrose. La quantité de sueur est supérieure au volume nécessaire à l’organisme pour réguler la température. Les signes de l’hyper-sudation sont liés à l'humidité permanente de certaines parties du corps comme les mains et les pieds. Différentes causes peuvent être à l’origine de ce dérèglement : stress, émotions fortes, effort physique, alcool, ménopause, anxiété, maladies infectieuses....

Le détranspirant, la solution pour lutter contre la transpiration excessive.

Les détranspirants ne sont pas comme les déodorants classiques. Ils renferment un composé chimique, le chlorure d’aluminium hexahydraté. Ce dernier réagit avec les molécules d'eau présentes dans les canaux sudoripares pour former des bouchons de kératine. Les glandes sudoripares qui produisent la sueur arrêtent alors de fonctionner pendant quelques jours. Après ce laps de temps, les bouchons de kératine sont évacués avec les cellules mortes et les glande sudoripares reprennent leur activité normale.

Les détranspirants interrompent ainsi le phénomène de transpiration pendant 2 à 5 jours. Leur application doit être renouvelée environ 2 à 3 fois par semaine selon les cas. Ils s’appliquent le soir avant le coucher et agissent durant la nuit. En effet, la transpiration est peu intense et le détranspirant peut agir avec efficacité. Par ailleurs, le détranspirant s'applique toujours sur une peau sèche et non irritée. Après rasage ou épilation, il convient de respecter un délai de 48 heures avant d’appliquer ce type de soin.

Les détranspirants s'achètent plutôt en pharmacie ou parapharmacie, même si certains sont disponibles sur internet. Ils sont en vente libre, il n'y a pas besoin d'avoir une ordonnance pour s'en procurer un.

Remarque : Pour ne pas entraver la régulation thermique du corps, le blocage de la transpiration ne doit concerner que 10% des glandes du corps. Il convient de préciser que les glandes sudoripares situées sous les aisselles représentent environ 1% des glandes sudoripares du corps. Ainsi, les détranspirants ne présentent pas de dangers pour la santé.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: