Nouveau : La poudre libre matifiante

Nouveau : La poudre libre matifiante

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Cellules natives de nopal

Nom d’usage : Opuntia Ficus-Indica Stem Extract (I.N.C.I.), Extrait de tiges de figuier de Barbarie.
Nom botanique : Opuntia Ficus-Indica.
Procédé d’obtention : Culture in vitro des feuilles dans un milieu nutritif puis stimulation par éclairage UV et visible pour produire des métabolites (molécules actives), rinçage, filtration des cellules, sonication et dispersion de l’extrait dans l’huile de tournesol.
Famille, type : Cactaceae.
Partie utilisée : Tiges.
Localisation, implantation : Originaire du Mexique mais aussi retrouvé sur le pourtour méditéranéen.
Floraison : Du printemps à l'été.
Provenance, origine : France.
Composition : Acides aminés essentiels, vitamines et minéraux.
Propriétés organoleptiques : Aspect : Liquide ; Couleur : Jaune clair à jaune ; Odeur : Douce.
Caractéristiques physiques : Densité = 0,9 - 1,1 ; Soluble dans tout liquide huileux.
Bienfaits : Apaisant, anti-taches, antioxydant, tenseur, raffermissant.
Indications cosmétiques : Adapté à tous les types de peaux, particulièrement recommandé pour les peaux matures.

Details

Utilisation

Soins visage (crèmes, sérums, huiles, gommages, crèmes contour des yeux, masques visage, baumes à lèvres) ; Soins corps (crèmes mains et pieds).

Mode de conservation

Conserver dans un endroit frais et sec. Ne pas dépasser 40°C avec une humidité relative de 65%.

Contre-indications, précautions d'emploi

Il n'existe pas de contre-indications à l'utilisation cosmétique des cellules natives de nopal. Les femmes enceintes et les jeunes enfants peuvent les utiliser. Eviter le contact avec les yeux.

En savoir plus

Originaire du centre du Mexique, ce cactus au profil original marqué par son organisation en cladodes (ou raquettes) a été introduit dans l’Ancien Monde au XVIème siècle où il s’est particulièrement acclimaté sur le pourtour méditerranéen. On le cultive aujourd’hui pour ses fruits, les figues de Barbarie, et les jeunes cladodes (nopalitos) comestibles et leurs multiples usages culinaires et médicinaux, découverts par les peuples méso-américains dès le XVIème siècle.