Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Dangers de l'utilisation d'oxyde de zinc en cosmétique.

Existe-t-il des dangers à l'utilisation de l'oxyde de zinc en cosmétique ?

Anti-UV, matifiant et antibactérien, l'oxyde de zinc est prisé dans le domaine du soin. Il est surtout conseillé pour les peaux grasses à tendance acnéique et pour protéger la peau des effets néfastes du soleil. Néanmoins, cet ingrédient est de plus en plus controversé et fait souvent l'objet d'études de la part du Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC).

Publié le 23 janvier 2023, par Maylis, Ingénieure chimiste — 6 min de lecture

Qu'est-ce-que l'oxyde de zinc ?

L’oxyde de zinc (ZnO) désigne un ingrédient chimique alliant un atome de zinc à un atome d'oxygène. Il est obtenu par oxydation de vapeur de zinc métallique, et ce à des températures élevées. La réaction chimique s'écrit comme telle :

2 Zn(solide) + O2 (gazeux) → 2 ZnO(solide)

Il en résulte d’une part des cristaux hexagonaux et incolores, et d’autre part de la poudre blanche en vrac suite à la réfraction de la lumière dans les petits cristaux. Le ZnO peut être également obtenu par incinération de l'hydroxyde de zinc, de nitrate de zinc ou de carbonate de zinc selon la réaction suivante :

Zn (OH)2 (solide) → ZnO(solide) + H2O(liquide)

L'oxyde de zinc est principalement un filtre protecteur anti-UV. Il est utilisé dans les crèmes solaires en agissant comme un bouclier à la surface de la peau. En effet, il est efficace pour bloquer et détourner les rayons UVA et UVB, et protège ainsi la peau des effets nocifs du soleil.

A savoir : l'oxyde de zinc est également utilisé en tant que colorant, vous pouvez le trouver sur les listes INCI sous le nom CI 77947. Il peut aussi être utilisé comme agent antibactérien, assainissant et purifiant pour les peaux à imperfections et les cuirs chevelus à tendance grasse qui présentent ou non des pellicules grasses.

Les dangers de l’oxyde de zinc dans les soins.

C’est la taille des particules de l’oxyde de zinc qui fait polémique aujourd'hui. En effet, ce pigment blanc mat se décline en deux dimensions.

  • Les microparticules

    Généralement utilisées dans les déodorants pour leurs actions antibactériennes et les maquillages de teint pour le côté matifiant, les microparticules d’oxyde de zinc sont de l’ordre du micromètre, comme leurs noms l'indiquent. Elles sont blanches et restent visibles sur la peau lors de l'étalement.

  • Les nanoparticules

    Les formulateurs utilisent l’oxyde de zinc sous forme de nanoparticules en raison de la texture finale du soin. Plus petites, ces particules rendent le soin moins pâteux, fluide et facile à appliquer. L'intégration de nanoparticules en tant que filtres UV dans les soins solaires est très récente, cela fait suite à une directive de l'Union Européenne d'avril 2016. Les risques sur la santé sont les suivants : pénétration percutanée suspectée, reprotoxique suspectée, génotoxique suspectée, carcinogène suspectée. Pour cette raison, en Europe notamment, les aérosols, sprays ou poudres renfermant des nanoparticules d’oxyde de zinc sont interdits en raison des risques d’inhalation. Malgré cela, ce filtre UV reste compatible bio selon le référentiel COSMOS.

Chez Typology, nous appliquons le principe de précaution et excluons les nanoparticules de nos formules. Notre crème solaire visage SPF30 à l'aloe vera renferme de l'oxyde de zinc non-nanométrique.

Néanmoins, il est important de préciser que l'oxyde de zinc soit nano ou non, une exposition à de fortes concentrations à ce composé minéral est susceptible de provoquer une inflammation des voies respiratoires ainsi que des problèmes pulmonaires. Pour cette raison, le règlement européen interdit toute présence d'oxyde de zinc (nano ou non) dans les formules en spray depuis le 24 février 2018. Par ailleurs, l'oxyde de zinc est inscrit dans l'Annexe VI du règlement européen qui statue sur les filtres UV. Nanométrique ou non, sa concentration maximale autorisée en tant que filtre UV est de 25%.

Comme évoqué précédemment, l’oxyde de zinc peut servir de colorant (CI 77947) conformément à l’annexe III selon le règlement européen n°1223/2009. Toutefois, cette utilisation est limitée à un taux maximum de 5 % pour les lotions et les crèmes pour corps et à 25 % pour les poudres en raison de la toxicité de cet oligoélément. Un contact direct avec les muqueuses nasales, oculaires et vaginales est déconseillé. 

Sources :

  • Règlement (CE) no 1223/2009 du Parlement Européen et du Conseil du 30 novembre 2009.

  • SCCS/1618/20 Scientific advice corrigendum of 8 March 2021, Scientific Committee on Consumer Safety (SCCS). Scientific advice on the safety of nanomaterials in cosmetics.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: