Le Carnet
Tous les Sujets
Fonctionnement épilation lumière pulsée.

Épilation à la lumière pulsée : comment ça fonctionne ?

L'épilation est l'une des méthodes les plus courante pour éliminer les poils. Il existe de nombreuses techniques pour la réaliser, notamment l'épilation à la lumière pulsée qui est apparu il y a quelques dizaines d'années. Cette méthode est une manière de se débarrasser durablement des poils. Elle peut être réalisée sur toutes les zones, des jambes aux aisselles, sans oublier le visage et le maillot. Zoom sur les principes de cette pratique.

L’épilation à la lumière pulsée, en bref.

L’épilation à la lumière pulsée est une technique utilisant un appareil qui émet des rayons lumineux pour éliminer les poils. Cette méthode repose sur la processus de photothermolyse qui a pour but de produire des dommages thermiques dans l'élément ciblé, ici les poils, tout en minimisant les dommages aux tissus environnants. 

Pour cela, l'appareil d'épilation au laser va émettre des impulsions de lumière qui vont être captées par la mélanine, un pigment présent dans les poils et responsable de leur couleur. Celle-ci agit comme un chromophore, c'est-à-dire un composé chimique qui absorbe la lumière à une longueur d'onde spécifique.

Dès que la mélanine a captée la lumière, elle va transférer cette énergie aux molécules environnantes, provoquant une augmentation de température. Cette chaleur va être transmise au bulbe pileux, ce qui va provoquer des dommages importants notamment l'apoptose du follicule pileux.

Les poils poussent de manière indépendante et ne sont pas tous à la même phase du cycle pilaire. Ainsi, plusieurs séances d'épilation à la lumière pulsée sont nécessaires pour obtenir des résultats durables. Cette méthode permet de se débarrasser de près de 80% des poils des jambes et des aisselles. Peu douloureuse, elle convient également à la zone sensible du maillot et du visage.

Il est à noter que l’épilation à la lumière pulsée n'a aucun effet sur les poils clairs ou décolorés, car ceux-ci présentent un taux de mélanine faible ne permettant pas de les cibler correctement par lumière pulsée. Elle est principalement utilisée sur les poils foncés, regorgeant de mélanine. De plus, elle est peu indiquée sur une peau bronzée, du fait de la couleur rapprochée de la peau et des poils.

À quelle fréquence s’épiler à la lumière pulsée ?

En plus d'être pratiquée en institut, il est possible de réaliser l’épilation à la lumière pulsée soi-même en se procurant un appareil IPL (Intense Pulsed Light). Toutefois, plusieurs séances réparties sont nécessaires pour obtenir un résultat durable. Il est recommandé d'effectuer entre 6 à 8 séances en moyenne, chacune espacées d'un mois. Les résultats sont généralement visibles au bout de la troisième séance. Par ailleurs, l’exposition au soleil est déconseillée après chaque séance, car la peau est sensible et plus susceptibles aux brûlures et coups de soleil. C'est pourquoi l’épilation à la lumière pulsée est donc couramment programmée en hiver.

Comment se déroule une séance d'épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée requiert plusieurs étapes.

  • Une consultation préalable dont l’objectif est de déterminer la faisabilité de la pratique, sachant qu’elle présente quelques risques ;

  • L’établissement d’un devis qui est variable en fonction de la zone à traiter et du nombre de séances à programmer ;

  • La préparation physique, en se rasant les poils deux jours avant la séance de manière à agir au moment de la repousse et mieux cibler les racines ;

  • L'application d'un gel conducteur qui est appliqué sur la zone à traiter. Il permet de refroidir la peau et de favoriser la circulation de la lumière vers les follicules pileux. Cela provient de la possibilité de minimiser la réflexion de la lumière pulsée permettant de mieux la guider vers les follicules pileux.

  • La séance proprement dite avec le port de lunettes de protection qui est obligatoire pour vous prémunir des rayons lumineux. La lumière pulsée étant incompatible avec les grains de beauté et les tatouages, il est nécessaire de les protéger. En institut, l’application d’une crème anesthésiante permet de prévenir les douleurs éventuelles (picotement, échauffement de la zone à traiter, etc.). Pour éliminer les poils, il suffit de passer l’appareil sur la peau, en ciblant toutes les zones.

Sources

  • DIERICKX C. C. Hair removal by lasers and intense pulsed light sources. Dermatologic Clinics (2002).

  • HAEDERSDAL M. & al. Laser and intense pulsed light hair removal technologies: from professional to home use. British Journal of Dermatology (2011).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.