Le Carnet
Tous les Sujets
Indications nodule sous-cutané cancéreux.

Comment savoir si un nodule sous la peau est cancéreux ?

Un nodule sous-cutané est une masse anormale se trouvant sous la peau. Généralement bénin, il peut devenir cancéreux. Quels sont les signes ? Découvrons ensemble comment identifier un nodule potentiellement malin.

Sommaire
Publié le 22 janvier 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

Nodules : quelques généralités.

Un nodule est une excroissance anormale de tissu, qui peut se former juste sous la peau mais également dans les tissus cutanés plus profonds ou dans les organes internes. Il ressemble à une bosse généralement visible à l'œil nu et palpable au toucher. Le nodule peut être de forme ronde ou irrégulière, dur ou mou, à contours réguliers ou irréguliers, être mobile ou fixe, accroché au muscle ou pas. Les zones où des nodules peuvent être observés sont, entre autres, les aisselles, l'aine et la région de la tête et du cou.

  • Kystes : ces bosses rondes et souvent remplies de liquide et de pus, voient leur taille varier de quelques millimètres à quelques centimètres. Il existe différents types de kyste :

    • Les kystes épidermoïdes qui se développent dans l'épiderme. Ils sont généralement congénitaux, c'est-à-dire présents dès la naissance, mais peuvent aussi être acquis après un accident.

    • Les kystes sébacés qui sont caractérisés par une accumulation de sébum sous la peau.

    • Les kystes ganglionnaires qui peuvent se trouver vers les articulations, comme le poignet ou les doigts.

    • Les kystes liés à l'acné qui sont des boutons typiques de l'acné nodulaire ou nodulo-kystique, et se caractérisent par des lésions inflammatoires allant vers l'abcédation, c'est-à-dire la rupture et la formation de cicatrices.

  • Lipomes : cela désigne des tumeurs adipeuses bénignes. C'est généralement un nodule ferme ou mou avec une surface lisse normale, de quelques centimètres de diamètre. La plupart sont asymptomatiques et sont caractérisés par un dépôt graisseux sous la peau. Alors que les causes ne sont pas encore bien comprises, l'origine pourrait être génétique.

  • Histiocytofibrome (dermatofibrome) : il s'agit d'une lésion habituellement localisée aux membres inférieurs chez les femmes adultes notamment. Elle se présente comme un nodule arrondi de quelques millimètres à surface brunâtre. Elle est ferme et indolore. Cette lésion se développe généralement suite à un traumatisme local, comme une piqûre d'insecte.

  • Verrues : sans danger et ne nécessitant souvent pas de traitement, les verrues sont des excroissances à surface irrégulière causées par le papillomavirus humain, suite à un contact direct avec une personne infectée ou avec l'environnement.

  • Acrochordons : ce sont de petites papules brunes qui apparaissent au niveau des plis cutanés. Elles peuvent apparaître suite à une irritation due à un frottement de la peau.

Nodules sous-cutanés bénins ou cancéreux : comment savoir ?

La plupart des nodules sous-cutanés sont bénins. Toutefois, il arrive qu'il devienne cancéreux. Voici un tableau de comparaison des symptômes possibles afin de mieux vous situer.

Caractéristiques des nodules béninsCaractéristiques des nodules préoccupants (potentiellement cancéreux)
Développement lent et disparition rapideDéveloppement rapide et persistance
Nodule plutôt mou, en mouvement sous la peau et à bords réguliersNodule ferme, peu mobile (voir fixe) et à bords irréguliers
Aucun changement cutané ou de douleur spécifiqueChangements cutanés comme apparition de rougeurs ou de douleur
Pas de symptômes physiologiquesSueurs nocturnes et démangeaisons accompagnant le nodule
/Localisation dans un grain de beauté

Les nodules préoccupants peuvent cacher des tumeurs malignes, comme par exemple les carcinomes basocellulaires, carcinomes epidermoïdes ou mélanomes malins de la peau. Au moindre doute, n'hésitez pas à consulter un dermatologue si vous remarquez la présence d'une bosse sous-cutanée sur la peau. Dans ce cas de figure, il est préférable d'établir un diagnostic précis.

Comment est-ce diagnostiqué ?

Des examens de base comme la "numération formule sanguine" (NFS) et la "vitesse de sédimentation des érythrocytes" (ESR) sont pratiqués afin de compter et classer les différents composants du sang et mesurer le degré d'inflammation.

Par la suite, une analyse d'urine est nécessaire si la présence de masses cutanées inflammatoires est soupçonnée. L'échographie peut améliorer le diagnostic pour les lésions importantes. Une excision par biopsie peut également être envisagée afin d’analyser et de découvrir la cause du nodule.

Comment est-ce traité ?

Après diagnostic d'une tumeur maligne, la radiothérapie ou la chimiothérapie seront envisagées, en fonction des cas. L'excision dans le cadre de soins primaires n'est pas recommandée.

Les nodules sous-cutanés non-pathologiques ne nécessitent pas de traitement, et peuvent dans certains cas se résorber avec le temps. Toutefois, selon la demande du patient, ils peuvent être enlevés par endoscopie, dans un but esthétique par exemple.

Sources

  • SAURAT J.H., LIPSKER D., THOMAS L., BORRADORI L. and LACHAPELLE J.M. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

  • TIDY C. Lipoma. Patient (2021).

  • TIDY C. Skin and subcutaneous nodules. Patient (2021).

  • HAZELL T. Skin tags. Patient (2022).

  • WILLACY H. Viral warts. Patient (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.