Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Arginine dangers

Arginine : des dangers à connaître et des précautions à prendre ?

L'arginine est un acide aminé retrouvé naturellement dans l'organisme qui suscite un intérêt croissant en raison de ses bienfaits sur la santé, la peau et les cheveux. Malgré ses avantages prometteurs, il est bon de s'interroger sur la sécurité et les précautions d'utilisation qui lui sont liées. Découvrez ici l'essentiel à savoir sur les dangers potentiels de l'arginine et les mesures à prendre avant de l'incorporer dans votre routine.

Thèmes :

Qu'est-ce que l'arginine ?

L'arginine est l'un des acides aminés constitutifs des protéines. Elle a été isolée pour la première fois en 1886 à partir d'une plante, le lupin jaune, par le chimiste allemand Ernst SCHULZE et son assistant Ernst STEIGER. L'arginine tire son nom du grec árgyros, qui signifie "argent", en raison de l'aspect blanc argenté des cristaux de nitrate d'arginine. Cet acide aminé naturellement retrouvé dans l'organisme est impliqué dans divers processus biologiques tels que la régulation de la division cellulaire, la facilitation du processus de cicatrisation et le bon fonctionnement de la fonction immunitaire.

L'arginine est généralement proposée sous forme de complément alimentaire, sous forme solide, liquide ou en poudre. Prisée des sportifs, elle aurait un effet sur le travail et la récupération musculaire. Les études sur le sujet font toutefois mention de résultats modérés et variables selon le mode d'entraînement. L'arginine peut également être intégrée à des soins cosmétiques et utilisée pour ses propriétés hydratantes pour la peau et fortifiantes pour les cheveux, cils ou sourcils.

Quels sont les effets secondaires liés à la prise orale d'arginine ?

Avant de commencer une supplémentation, il est important d'en parler à son médecin.

La prise de complément alimentaire n'est pas anodine et peut présenter des risques pour la santé. L'arginine ne fait pas exception à cette règle et sa consommation orale est encadrée et ne convient pas à tout le monde car elle peut entraîner des effets secondaires indésirables. Ainsi, les personnes ayant eu une crise cardiaque, celles souffrant de cirrhose du foie et celles présentant de l'asthme ne sont pas encouragées à prendre de l'arginine.

Les effets secondaires liés à l'arginine restent toutefois relativement peu fréquents et de nature bénigne. Il s'agit principalement de maux de tête, de troubles digestifs et de diarrhées. Pour les éviter, il est impératif de se conformer aux doses conseillées par les fournisseurs, généralement comprises entre 8 et 12 g. Notons que les travaux menés sur les dangers éventuels d'une supplémentation en arginine ont montré une absence d'effets secondaires pour des doses journalières n'excédant pas les 30 g. Par ailleurs, les études réalisées chez les femmes enceintes, une population potentiellement plus vulnérable, n'ont pas non plus soulevé de problèmes de sécurité. Au contraire, une supplémentation d'arginine pourrait réduire les risques de pré-éclampsie et d'éclampsie.

Important : Attention toutefois si vous êtes enceinte et que vous songez à entamer une cure d'arginine. Les femmes ayant participé aux études ont été suivies médicalement pendant tout le processus. Ne commencez pas une supplémentation en arginine sans en parler au préalable avec votre médecin.

Cosmétique : des contre-indications concernant l'utilisation d'arginine ?

L'arginine est un acide aminé sûr et non-irritant dont la concentration dans les produits cosmétiques ne fait pas l'objet d'une restriction explicite par la réglementation cosmétique européenne. Celle-ci repose sur le Règlement (CE) n° 1223/2009 qui définit les exigences auxquelles les produits cosmétiques doivent répondre. Elles portent notamment sur la sécurité, l'étiquetage, la composition des produits, les bonnes pratiques de fabrication, ainsi que sur la notification des produits et les obligations des fabricants et des distributeurs.

L'arginine est néanmoins utilisée à des doses comprises entre 0,5 et 5% en tant qu'actif cosmétique, une concentration plus élevée ne permettant pas d'obtenir de bénéfices supplémentaires. De plus, son utilisation topique n'est pas restreinte à certains groupes de population ou certaines typologies de peau et les femmes enceintes ou allaitantes, les jeunes enfants ou encore les personnes ayant la peau sensible peuvent appliquer un soin formulé avec cet actif.

Sources

  • Règlement (CE) No 1223/2009 du Parlement Européen et du Conseil.

  • GRIMBLE G. K. Adverse Gastrointestinal Effects of Arginine and Related Amino Acids. The Journal of Nutrition (2007).

  • SUREDA A. & PONS A. Arginine and Citrulline Supplementation in Sports and Exercise: Ergogenic Nutrients? Acute Topics in Sport Nutrition (2013).

  • ZHOU R. & al. Arginine supplementation for improving maternal and neonatal outcomes in hypertensive disorder of pregnancy: a systematic review. Journal of the renin-angiotensin-aldosterone system : JRAAS (2014).

  • MESHRAM A. & SRIVASTAVA N. Diverse potential and pharmacological studies of arginine. Journal of proteins and proteomics (2015).

  • WU G. & al. Safety and Effectiveness of Arginine in Adults. The Journal of Nutrition (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: