NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
A partir de quel âge peut-on appliquer du déodorant ?

À partir de quel âge peut-on mettre du déodorant ?

Les odeurs de transpiration ainsi que les poils au niveau des aisselles apparaissent généralement à la puberté. Les fluctuations hormonales favorisent le développement de nouvelles glandes sudoripares, augmentant le flux de transpiration qui s'accompagne d'odeurs parfois incommodantes. Alors, à quel âge un adolescent peut-il commencer à utiliser un déodorant ?

Publié le 1 août 2022, par La rédaction — 5 min de lecture

Changement d’odeur corporelle chez les adolescents, comment cela s'explique-t-il ?

La puberté est le passage du corps de l’enfant vers celui de l’adulte. La transition dure plusieurs années (environ 5 ans) ; elle est rythmée par les variations hormonales. Cette période intervient généralement autour de l'âge de 11 ans chez les filles, et de 12-13 ans chez les garçons.

La puberté est notamment marquée par l'apparition des odeurs corporelles de transpiration, chez les filles comme les garçons. Ce phénomène s'explique facilement.

Les glandes sudoripares produisent de la sueur pour réguler la température de notre corps. Il existe deux types de glandes sudoripares : les glandes eccrines et les glandes apocrines. Les glandes eccrines sont fonctionnelles dès la naissance tandis que les glandes apocrines entrent en action pendant la puberté. Ces dernières produisent une sueur riche avec une forte odeur, contrairement aux glandes eccrines. La sueur produite par les glandes apocrines se mélange avec le sébum et les peaux mortes et alimentent les bactéries présentes à la surface de la peau. En se nourrissant de ces déchets métaboliques, les bactéries émettent des gaz à l’origine des mauvaises odeurs corporelles. De plus, pendant la puberté, les poils apparaissent ou se font plus denses à certains endroits, comme au niveau des aisselles. Or, les poils constituent un terrain propice et fertile au développement des bactéries, responsables des mauvaises odeurs.

À quel âge est-il possible de mettre du déodorant ?

L’utilisation d’un déodorant est possible dès l’apparition de mauvaises odeurs liées à la transpiration, c’est-à-dire dès le début de la puberté, si l'adolescent en question en est incommodé.

De nos jours, il existe des déodorants spécialement élaborés pour les adolescents voire les pré-adolescents. Avant 11 ans, le déodorant se présente généralement sous forme de bille et n’a pas d’odeur. À partir de 11 ans, le format en spray est disponible.

A noter, il est déconseillé d'utiliser des anti-transpirants à ces âges-là. Pour rappel, les anti-transpirants bloquent le flux de sueur grâce aux sels d'aluminium qu'ils contiennent tandis que les déodorants luttent contre les mauvaises odeurs mais laissent la transpiration s'écouler "naturellement".

Quels gestes adopter pour limiter les odeurs corporelles ?

La transpiration est essentielle pour réguler la température corporelle à 37°C. Toutefois, les bactéries présentes à la surface de la peau s’en nourrissent et dégagent des mauvaises odeurs. L’utilisation d’un déodorant est nécessaire pour limiter l’apparition des mauvaises odeurs. Toutefois, il restera inefficace sans une bonne hygiène. Quelques gestes sont à adopter pour combattre les mauvaises odeurs :

  • Prendre une douche une fois par jour pour limiter la prolifération des bactéries.

  • Bien sécher sa peau, car les bactéries prolifèrent dans les zones humides.

  • Si l'adolescent en question est vraiment incommodé par les odeurs, l'épilation des aisselles peut être une bonne option. En effet, la présence de poils accentue les mauvaises odeurs. Précisons quand même qu' une jeune fille doit plutôt attendre d'avoir ses menstruations avant de commencer à s'épiler, afin de ne pas durcir trop ses poils ou d'en augmenter la quantité. Notez que si l’épilation s'effectue de manière précoce, le duvet se transforme en vrais poils. Dans tous les cas, plus l'épilation est initiée tardivement, plus il y a de chance d'avoir des poils moins épais et moins nombreux.

  • Adopter une bonne hygiène alimentaire avec un menu varié et sain. Éviter certains aliments qui ont tendance à augmenter la chaleur corporelle et ainsi la production de sueur à l’exemple du piment, des oignons, du café ou encore de l’ail.

  • Porter des vêtements adaptés : éviter les tissus synthétiques qui favorisent la transpiration, optez pour des matières naturelles comme le coton ou encore le lin. Par ailleurs, les tenues doivent être amples pour laisser la peau respirer.

  • Apprendre à se relaxer, car les émotions fortes favorisent la transpiration.

  • Ne pas boire de boissons trop froides ou trop chaudes car cela déclenche le système de thermorégulation et donc la production de sueur.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: