BRONZAGE : La routine pour le prolonger

BRONZAGE : La routine pour le prolonger

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Conseils pour ralentir le vieillissement cutané.

Cinq conseils pour ralentir le vieillissement cutané.

Nous ne sommes pas tous génétiquement égaux face au vieillissement cutané. Cependant, de nombreux facteurs environnementaux entrent dans l'accélération de ce phénomène. Les connaître est la meilleure solution pour prévenir les effets sur votre peau.

Publié le 19 juillet 2022, par La rédaction — 6 min de lecture

Comment ralentir le vieillissement cutané ?

La lutte contre le vieillissement cutané doit commencer le plus tôt possible, dès la vingtaine, afin d'être efficace. Voici cinq conseils simples à mettre en œuvre au quotidien :

1. Boire minimum 1,5 L d'eau par jour.

Le secret d'une peau rebondie et éclatante réside dans l'hydratation profonde des différentes couches cutanées. En effet, les apports en eau doivent compenser les pertes. Chez un adulte, elles s'élèvent environ à 2,5 L d'eau par jour. En effet, plus d'un litre d'eau est évacué via l'urine, et la même quantité à travers la sueur, les selles et la respiration. Mais la quantité évolue en fonction de plusieurs facteurs (température extérieures, activité physique...). Afin d'équilibrer ces pertes, on en récupère une bonne partie par l'alimentation. Il reste donc 1,5 L à apporter par les boissons !

2. Hydrater quotidiennement sa peau de l'extérieur.

Chaque jour, une petite partie de l'eau contenue dans le derme s'évapore : c'est ce qu'on appelle la perte insensible en eau (P.I.E.). Afin de rééquilibrer ces pertes, il est nécessaire de limiter ce phénomène d'évaporation, en appliquant des produits émollients tels que les huiles végétales — en régie la plus adaptée à votre type de peau. Sans oublier qu'au fil des ans, la production d'acide hyaluronique naturellement présente dans la peau diminue. Issue de la fermentation du germe de blé, cette grosse molécule peut absorber jusqu'à 1 000 fois son poids en eau, générant à la peau un aspect plus souple : on appelle cette propriété l'hygroscopie. Une crème visage hydratante ou un sérum enrichi en acide hyaluronique sera par conséquent un allié pour limiter cette perte d'eau et donc ralentir l'apparition des premières rides.

3. Protéger efficacement sa peau du soleil.

Le soleil est le premier responsable du vieillissement cutané. Les UVA sont les plus nuisibles, dans la mesure où ils pénètrent plus profondément dans le derme que les UVB, et sont capables de traverser les nuages ​​et les vitres. Ces rayonnements ont pour effet de briser les fibres de collagène et d'élastine. Les tissus devenus non-fonctionnels s'accumulent dans le derme, entraînant alors un épaississement de la peau et des rides très profondes. L'organisme possède quelques armes contre les UV, comme la mélanine. A noter que les soins enrichis en antioxydants (acide férulique, resvératrol et vitamine C), ainsi qu'en caroténoïdes, tel que le macérât huileux de carotte, contribue à protéger la peau des méfaits des UVA. Sinon, penser à utiliser tous les jours, même en temps de pluie, une protection solaire à large spectre et à renouveler son application toutes les heures.

Nous ne sommes pas tous génétiquement égaux face au vieillissement cutané. Cependant, de nombreux facteurs environnementaux entrent dans l'accélération de ce phénomène. Les connaître est la meilleure solution pour prévenir les effets sur votre peau.

4. Varier son alimentation.

Une étude publiée dans le Journal de l'American College of Nutrition, a comparé les modes alimentaires de 450 sujets de plus de 70 ans, vivant dans différents pays : Australie, Grèce, Suède, etc... Les conclusions de ce rapport tendent à établir une corrélation entre l'alimentation et l'apparition des rides :

  • Les sujets les moins ridés avaient suivi un régime alimentaire majoritairement composé de légumes, d'huile d'olive, de noix, de fruits secs, de pommes, de thé, d'œufs et de yaourt.

  • Les sujets plus marqués par les signes de l'âge avaient une consommation plus importante d'alcool, de lait entier, de viande rouge, de féculents, de soda et de sucreries.     

5. Ne pas fumer.

Le tabac agit de façon synergique avec les UV sur le vieillissement de l'épiderme. De nombreuses études ont prouvé que le tabagisme chronique était impliqué dans le vieillissement précoce de la peau. Pour une raison simple : la nicotine altère les fibres élastiques de la peau et un effet délétère à bien des niveaux. Ainsi, les gros fumeurs ont une peau plus fine fragile, des rides plus marqués, les pommettes saillantes et le teint jauni.  

Sources :

  • WAHLQVIST M.L. & al. Rides de la peau : la nourriture peut-elle faire la différence ? Journal de l'American College of Nutrition (2001).

  • MORITA A. La fumée de tabac provoque un vieillissement prématuré de la peau. Journal of Dermatological Science (2007).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: