Notre blacklist d'ingrédients

Selon le principe de précaution, nous excluons de nos formules de nombreux ingrédients pouvant présenter un risque pour le consommateur ou pour l'environnement, parmi lesquels :

Parabènes : utilisés comme conservateurs dans de nombreuses formules, les parabènes sont des perturbateurs endocriniens (néfastes pour l’équilibre hormonal, pouvant conduire à des cas de stérilité).

Phenoxyéthanol  : conservateur, facilement absorbé par voie cutanée, peut induire des effets neurotoxiques et des troubles neurologiques.

Chlorphenesine  : Conservateur dérivé du chlore, polluant.

Phtalates  : agents fixateurs, permettant ainsi aux parfums de tenir plus longtemps ou empêchant les vernis de s’écailler, mais que l’on retrouve dans de nombreux objets en plastique (notamment en PVC). Ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens.

Huiles minérales  : issues de la pétrochimie, elles sont souvent moins chères que leurs homologues végétales et n’ont aucune qualité nutritionnelle pour la peau.

Sulfate  : ingrédient synthétique à base de soufre, agent moussant qui peut être irritant pour la peau.

Formaldéhyde  : conservateur soupçonné d’être cancérogène.

DEA/MEA/TEA  : agents moussants et permettant de réaliser des textures crémeuses. Substance potentiellement cancérogène et pouvant causer des irritations.

PEG  : dérivé du pétrole, les PEG sont utilisés comme épaississant, émulsifiant, tensioactif ou humectant. Bien que couramment utilisés dans les produits cosmétiques ou shampooings, les PEG sont soupçonnés d’être cancérogènes et sont également très peu biodégradable. Ils s’accumulent dans la nature par écoulement des eaux usées.

Silicone : utilisés pour apporter douceur aux cheveux et les démêler plus facilement, les silicones sont des dérivés du plastique très peu biodégradable qui polluent l’environnement par écoulement dans les eaux usées.

EDTA  : permet de stabiliser les formules cosmétiques dans le temps mais non biodégradable, pollue l’environnement en s’écoulant dans les eaux usées.

Toluène  : solvant volatil, polluant, irritant pour la peau, les yeux et le système respiratoire.

Triclocarban : conservateur, non biodégradable, toxique pour les fonds marins.

Butylène-Glycol : humectant, soupçonné d’être cancérogène et peut causer des troubles de la reproduction, non biodégradable.

Propylène-Glycol : conservateur, soupçonné d’être cancérogène et causer des troubles de la reproduction, non biodégradable.

Triclosan : antimicrobiens puissants mais polluants.

Benzophénone : photosensibilisant, soupçonné d’être un perturbateur endocrinien.

Méthylisothiazolinone : conservateur puissant, souvent utilisé pour remplacer les parabènes, mais qui s'avère irritant et pouvant causer de l'eczéma de contact.